Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
First Nations Health Authority

First Nations Health Authority
Gouvernement de la Colombie-Britannique

Gouvernement de la Colombie-Britannique

21 oct. 2013 12h45 HE

Les partenaires tripartites signalent une nouvelle voie à suivre liée au transfert historique des services de santé offerts aux Premières Nations de la Colombie-Britannique

VANCOUVER-TERRITOIRE DES SALISH DU LITTORAL, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 21 oct. 2013) - Aujourd'hui, l'honorable Rona Ambrose, ministre fédérale de la Santé, et Terry Lake, ministre de la Santé de la C.-B., se sont joints au grand chef, Doug Kelly, président du Conseil de la santé des Premières Nations, afin de célébrer le transfert historique de tous les programmes et services de santé offerts aux Premières Nations de la C.-B., qui sont passés de Santé Canada à la nouvelle Régie de la santé des Premières Nations (RSPN).

« Le soutien et le leadership de nos chefs ont été essentiels dans cette décision historique qui transforme notre système de santé. La Régie de la santé des Premières Nations a été créée par les Premières Nations de la C.-B., pour les Premières Nations de la C.-B. Le temps est venu pour celles-ci d'occuper la place qui leur revient et de déterminer leurs propres résultats en matière de santé, ainsi que le sens qu'elles donnent au mot « bien-être ». », a déclaré le grand chef, Doug Kelly. « J'aimerais féliciter les autorités sanitaires fédérale et provinciales, de même que les autres partenaires, de la collaboration dont ils ont fait preuve jusqu'à maintenant, et mentionner que nous avons hâte d'assumer notre rôle en matière de prestation des services et de donner vie à notre vision de dynamisme, d'autodétermination et de santé pour les enfants, les familles et les collectivités des Premières Nations. », a-t-il ajouté.

Grâce au plan tripartite pour la santé des Première Nations, la relation des partenaires suit une nouvelle voie qui vise, en fin de compte, à élever le statut des membres des collectivités des Premières Nations de la C.-B.

« C'est aujourd'hui le début d'une nouvelle ère des soins de santé destinés aux Premières Nations de la C.-B. », a déclaré la ministre Ambrose. « Le transfert des responsabilités octroie des pouvoirs aux Premières Nations, tout en misant sur un modèle de prestation des services de santé plus efficace, réceptif, intégré et novateur. Cet accord contribuera à l'établissement de collectivités des Premières Nations de la C.-B. plus saines et durables. », a-t-elle ajouté.

Le transfert des services est en préparation depuis plusieurs années, et il est décrit dans un certain nombre de documents d'orientation et d'accords, dont l'Accord-cadre tripartite de la Colombie-Britannique sur la gouvernance de la santé. Ce dernier a permis au gouvernement fédéral de transférer à la nouvelle RSPN la planification, la conception, la gestion et la prestation des programmes de santé des Premières Nations. La nouvelle approche autorise la RSPN à intégrer les connaissances, les croyances, les valeurs et les modèles culturels dans la conception de programmes de santé qui répondent mieux aux besoins des collectivités des Premières Nations.

« Nous avons franchi une étape historique. », a affirmé Terry Lake, le ministre de la Santé de la Colombie-Britannique. « Nous accordons des pouvoirs à l'ensemble des Premières Nations de la province dans le but d'améliorer l'état de santé de tous les Britanno-Colombiens. Il s'agit là d'une première canadienne et d'un programme conçu en Colombie-Britannique dont nous pouvons tous être fiers. », a-t-il ajouté.

Le travail de la RSPN ne remplace pas ni ne recoupe le rôle ou les services du ministère de la Santé ou des autorités sanitaires régionales de la C.-B. Cependant, l'Autorité collabore avec ses partenaires, et coordonne et intègre les programmes et les services de santé de chaque collectivité des Premières Nations afin d'engendrer de meilleurs résultats en matière de santé des Premières Nations de la C.-B. et de combler certaines lacunes des services de santé, au moyen de nouveaux partenariats, d'une collaboration plus étroite et d'innovations dans le domaine des systèmes de santé.

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet : www.santecanada.gc.ca/media

Vous pouvez rejoindre la Régie de la santé des Premières Nations par Internet : www.fnha.ca

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

Transfert de la gouvernance de la santé en vertu de l'Accord-cadre tripartite de la Colombie-Britannique

La signature de l'Accord-cadre tripartite de la Colombie-Britannique sur la gouvernance de la santé, en octobre 2011, a mis en branle le processus de transfert des responsabilités en matière de planification, de conception et de prestation des programmes et des services de santé, lesquelles sont passées de la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits - Région de la C.-B. à la Régie de la santé des Premières Nations de la C.-B. L'Accord-cadre a été signé au terme de négociations entre le gouvernement fédéral, la province de la Colombie-Britannique et ses Premières Nations, négociations qui ont débuté en 2006, lors de la signature du Protocole d'entente sur le Plan pour la santé des Premières Nations.

Grâce à l'établissement d'une nouvelle structure de gouvernance et d'une nouvelle relation entre les trois parties, cet arrangement permet aux Premières Nations de la C.-B d'obtenir de meilleurs résultats en matière de santé. De plus, cet arrangement comble certaines lacunes des services de santé, au moyen de nouveaux partenariats, d'une collaboration plus étroite et d'innovations dans le domaine des systèmes de santé, qui sont attribuables à la coordination et à l'intégration de ces derniers.

La structure de gouvernance de la santé des Premières Nations de la C.-B. comprend les éléments suivants :

  • Régie de la santé des Premières Nations: la Régie est responsable de la planification, de la gestion et de la prestation des services, ainsi que du financement des programmes de santé offerts auparavant par la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits - Région de la C.-B.

  • Comité tripartite sur la santé des Premières Nations : le Comité est chargé de coordonner et d'harmoniser la planification et la prestation des services, en collaborant avec la Régie de la santé des Premières Nations, les autorités sanitaires de la C.-B., le ministère de la Santé de la C.-B. et Santé Canada.

  • Association des directeurs de la santé des Premières Nations : l'association est composée de directeurs et de gestionnaires de la santé qui travaillent au sein des collectivités des Premières Nations et qui sont chargés de soutenir l'éducation et le perfectionnement professionnel des directeurs et des gestionnaires de la santé, ainsi que le transfert des connaissances entre eux et la mise en commun de leurs pratiques exemplaires. L'Association fait également fonction d'organisme de consultation technique auprès du Conseil de la santé des Premières Nations et de la Régie de la santé des Premières Nations, dans les domaines de la recherche, de l'élaboration de politiques, de la planification et de la conception de programmes, ainsi que de la mise en œuvre de plans de santé.

  • Conseil de la santé des Premières Nations : le Conseil fournit aux Premières Nations de la C.-B. un leadership politique, défend leurs intérêts et appuie leurs priorités en matière de santé, dans le cadre de la mise en œuvre des engagements tripartites.

Le transfert de la gouvernance est appuyé par l'entente de financement Canada-Premières Nations qui autorise le transfert d'environ 380 millions de dollars par année et d'un total de 4,7 milliards de dollars entre le 1er juillet 2013 et le 31 mars 2023. Ce montant correspond aux sommes que le gouvernement fédéral dépense pour offrir des programmes et des services aux Premières Nations de la Colombie-Britannique, sommes qui ont été indexées pour tenir compte de l'accroissement prévu de la population et des coûts.

À la fin de l'exercice 2012-2013, le gouvernement de la Colombie-Britannique avait déjà apporté une contribution de 27 millions de dollars au financement requis pour appuyer l'Accord-cadre. Ce financement fait partie des 100 millions de dollars qui seront versés, jusqu'en 2020, à la Régie de la santé des Premières Nations, afin qu'elle mette en œuvre les dispositions prévues par l'Accord-cadre, ainsi que les engagements initiaux pris dans le cadre des plans et des accords de santé tripartites et bilatéraux.

La nouvelle structure de gouvernance de la santé des Premières Nations, reposant entre autres sur la Régie de la santé des Premières Nations et le Conseil de la santé des Premières Nations, a également entraîné la signature d'accords de partenariat régional avec chaque autorité sanitaire régionale de la C.-B. et chaque caucus régional du Conseil de la santé des Premières Nations, ainsi que la création d'initiatives régionales, qui donnent lieu à une collaboration plus étroite et une intégration plus complète, afin de mieux répondre aux besoins des Premières Nations dans leur territoire.

Documents de référence :

Together in Wellness: The Tripartite Committee on First Nations Health 2011-12 Interim Annual Report:

2012 Tripartite Health Partnership Accord

2011 British Columbia Tripartite Framework Agreement on First Nation Health Governance

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Michael Bolkenius
    Bureau de l'honorable Rona Ambrose,
    ministre fédérale de la Santé
    (613) 957-0200

    Santé Canada
    Relations avec les médias
    (613) 957-2983

    Trevor Kehoe
    Agent de communications et relations avec les médias
    Régie de la santé des Premières Nations
    604-831-4898 (cellulaire)

    Ryan Jabs
    Gestionnaire, Relations avec les médias
    Ministère de la Santé, Colombie-Britannique
    250 952-1887 (ligne médias)

    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866-225-0709