SOURCE: Medtronic

Medtronic

02 juil. 2014 19h52 HE

Les personnes atteintes de diabète de type 2 obtiennent de meilleurs résultats sous pompe à insuline qu'avec de multiples injections quotidiennes

Les résultats d'efficacité comparatifs de l'essai OpT2mise, publié dans The Lancet pourraient redéfinir la prise en charge du diabète de type 2 insulinodépendant

BRAMPTON, ON--(Marketwired - 2 juillet 2014) - Confirmant son engagement en faveur de l'amélioration des résultats cliniques pour les personnes atteintes de diabète, Medtronic, Inc. (NYSE: MDT) a annoncé aujourd'hui les résultats de l'essai clinique OpT2mise, auquel ont participé huit centres canadiens. Les résultats ont démontré que les pompes à insuline MiniMed permettent d'atteindre, en toute sécurité, une meilleure maîtrise de la glycémie comparativement aux multiples injections quotidiennes chez les personnes insulinodépendantes atteintes de diabète de type 2. Bien que les avantages de la perfusion sous-cutanée continue d'insuline (PSCCI) avec pompe à insuline aient été démontrés chez les personnes atteintes de diabète de type 1, il s'agit ici de la plus vaste étude internationale visant à comparer l'efficacité de la PSCCI avec pompe à insuline, aux multiples injections quotidiennes d'insuline chez les personnes atteintes de diabète de type 2 qui ont une faible maîtrise de leur glycémie. Les résultats de l'étude ont été publiés en ligne aujourd'hui dans The Lancet.

Dans le cadre de l'essai OpT2mise, les personnes ayant eu recours à une pompe à insuline ont connu une baisse moyenne du taux d'A1c (glycémie moyenne) de 1,1 % comparativement à 0,4 % chez les personnes ayant eu recours à de multiples injections quotidiennes. Cette amélioration en matière de maîtrise de la glycémie a été réalisée sans qu'il ne se produise aucun épisode d'hypoglycémie sévère. Par ailleurs, les individus ayant utilisé la pompe à insuline ont pu réduire leur dose quotidienne d'insuline de plus de 20 %. Aucune différence n'a été constatée entre les deux groupes en termes de prise de poids.

Réduire le taux d'A1c est essentiel chez les personnes atteintes de diabète. En effet, même une infime réduction de ce taux contribue, de façon importante, à prévenir les complications telles que les maladies oculaires, les maladies rénales, les lésions nerveuses et les crises cardiaques. (1) (2).

" Pour ces patients, la technologie par pompe à insuline constitue une option intéressante, dont les bienfaits ont été démontrés, par rapport aux ajustements continus de la thérapie par multiples injections quotidiennes ", affirme M. Ronnie Aronson de LMC Diabète & Endocrinologie (Toronto), un des auteurs de l'étude. " L'utilisation de la pompe à insuline peut réduire en toute sécurité l'HbA1c, avec moins d'insuline, et sans augmenter l'hypoglycémie, et devrait faire partie des soins pour les patients atteints de diabète de type 2 qui ont besoin d'une gestion avancée de l'insuline. "

Environ 20 millions de personnes atteintes de diabète de type 2 à travers le monde sont insulinodépendants. Pour ces patients, l'observance de la thérapie peut parfois être difficile : près de 57 % des patients sous multiples injections quotidiennes reconnaissent oublier des injections d'insuline(3).

L'étude internationale, randomisée et contrôlée, a été financée par Medtronic et réalisée avec la participation de 331 patients âgés de 30 à 75 ans. Huit centres à travers le Canada y ont participé. Plus spécifiquement, les principaux résultats sont les suivants :

  • Les personnes ayant utilisé une pompe à insuline ont présenté une réduction moyenne du taux d'A1c de 1,1 %, comparativement à seulement 0,4 % chez les participants ayant recours à de multiples injections quotidiennes (P<0,001).
  • Les participants ayant eu recours à la PSCCI ont connu une baisse du taux d'A1c sans connaître d'épisode d'hypoglycémie sévère (hypoglycémie pouvant entraîner la confusion, la désorientation, la perte de conscience, voire, dans les pires cas, le coma et même la mort) ou d'acidocétose (condition potentiellement mortelle causée par une hyperglycémie ou une glycémie élevée).
  • La dose globale quotidienne d'insuline était de 20,4 % inférieure avec la PSCCI qu'avec la thérapie par injections (P<0,001), sans différence significative dans la variation de poids entre les deux groupes.
  • Le pourcentage de participants du groupe PSCCI ayant atteints un taux d'A1c <8 % était deux fois plus élevé que pour les participants ayant subi de multiples injections quotidiennes (55 % contre 28 %).

" Medtronic continue à élargir ses horizons en offrant toujours plus de solutions aux personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2. Pour ce faire, Medtronic s'unit aux experts du monde entier pour rassembler des preuves cliniques qui pourront aider à mieux cibler le traitement de toutes les personnes atteintes de diabète ", a indiqué le Dr. Francine R. Kaufman, médecin en chef et vice-présidente des affaires médicales et cliniques internationales chez Medtronic Diabète. " L'essai OpT2mise est le plus récent exemple de ce leadership clinique. Cet essai a le potentiel d'améliorer l'accès à la technologie par pompe à insuline pour plusieurs personnes atteintes de diabète de type 2. "

À propos de la division Diabète de Medtronic du Canada
La division Diabète de Medtronic du Canada (www.medtronicdiabetes.ca) est le chef de file canadien en matière de solutions avancées de surveillance et de maîtrise de la glycémie, notamment en ce qui a trait à la technologie par pompe à insuline, aux systèmes de surveillance du glucose en continu et aux logiciels de gestion des thérapies. Elle offre, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, un service et un soutien inégalés à tous les professionnels et consommateurs.

Au sujet de Medtronic du Canada, Ltée
Medtronic du Canada, Ltée (www.medtronic.ca) est un chef de file canadien de confiance en systèmes de soins et technologies médicales de pointe pour soulager la douleur, rétablir la santé et prolonger la vie dans les domaines des maladies cardiaques et vasculaires et du diabète, pour la chirurgie de la colonne vertébrale, la neurochirurgie ainsi que pour la chirurgie oto-rhino-laryngologique. La société Medtronic, dont le siège social est situé à Brampton en Ontario, est fière d'employer quelque 700 Canadiens. Elle compte aussi des bureaux régionaux à Vancouver et Montréal. Elle exploite également une usine de fabrication, Medtronic CryoCath, à Pointe-Claire au Québec.

Tous les énoncés prévisionnels sont assujettis à des risques et à des incertitudes, notamment ceux énoncés dans les rapports périodiques de Medtronic déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (Commission des valeurs mobilières des États-Unis). Les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux anticipés.

(1) UK Prospective Diabetes Study (UKPDS) Group. Intensive blood-glucose control with sulphonylureas or insulin compared with conventional treatment and risk of complication in patients with type 2 diabetes (UKPDS 33). Lancet 1998; 352:837-853

(2) The post trial monitoring results: 10 years follow up:
Holman RR, Paul SK, Bethel MA, Matthews DR, Neil HAW (2008). 10-year follow-up of intensive glucose control in type 2 diabetes. N Engl J Med; 359:1577-1589

(3) Peyrot et al (2010) Correlates of insulin injection omission, Diabetes Care 33:240-245.

Renseignements

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE
    Personne-ressource
    Melicent Lavers-Sailly
    Relations publiques
    905-460-3653