ASSOCIATION DES PHARMACIENS DU CANADA

ASSOCIATION DES PHARMACIENS DU CANADA

02 nov. 2006 14h32 HE

Les pharmaciens accueillent favorablement le projet de loi sur l'exportation des médicaments ...mais expriment une certaine réserve

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 2 nov. 2006) - L'Association des pharmaciens du Canada (APhC) accueille favorablement le projet de loi C-378 comme étape cruciale vers l'avant mais est d'avis qu'il ne va pas assez loin. Déposé par la députée Carolyn Bennett, le projet de loi amendera la Loi sur les aliments et les drogues de manière à conférer au ministre de la Santé le pouvoir d'interdire les exportations de médicaments en vrac. Brian Stowe, le président de l'APhC, a fait la déclaration suivante : "Ce projet de loi est une étape positive étant donné que le gouvernement au pouvoir a manifesté peu d'intérêt à l'égard de ce problème potentiellement explosif. Toutefois, l'APhC pense que la loi devrait interdire l'exportation des médicaments personnels, en plus des exportations en vrac."

En 2003, lors de sa période de pointe, le commerce transfrontalier des médicaments était évalué à plus d'un milliard de dollars. Les retombées négatives sur l'approvisionnement en médicaments du Canada comprenaient notamment des pénuries de médicaments, des augmentations de prix de la part des fabricants et des retards dans le lancement de nouveaux produits. M. Stowe a ensuite expliqué : "Les développements aux Etats-Unis indiquent maintenant que le gouvernement américain pourrait légaliser sous peu l'importation des médicaments du Canada, ce qui pourrait avoir une incidence dévastatrice sur l'approvisionnement en médicaments destiné à la population canadienne."

Le président des Etats-Unis vient de signer un projet de loi qui, en fait, appuie l'importation par les Américains de médicaments sur ordonnance pour leur usage personnel. Certains projets de loi, également à l'étude après avoir été présentés au Congrès et au Sénat, légaliseraient les importations de médicaments en vrac du Canada. Avec un Congrès et un Sénat nouvellement élus, nous avons beaucoup d'indications que ces projets de loi seront adoptés l'an prochain, légalisant pour la première fois tant l'importation en vrac et que celle de détail pour usage personnel de médicaments sur ordonnance du Canada.

M. Stowe a poursuivi en affirmant : "Le Canada doit se protéger contre l'écoulement de notre approvisionnement en médicaments qui se produira si les Etats-Unis adoptent ces mesures législatives. Le commerce transfrontalier des médicaments ne semble pas faire partie du programme du gouvernement actuel. Nous croyons que réagir seulement après l'adoption des projets de loi aux Etats-Unis et après que les Canadiennes et Canadiens auront connu des pénuries de médicaments, n'est pas une réaction indiquée de la part du gouvernement du Canada. Le gouvernement devra agir un jour ou l'autre, il est donc préférable qu'il agisse bientôt. Une première étape importante serait l'adoption du projet de loi C-378."

L'Association des pharmaciens du Canada est l'organisation nationale des pharmaciens, engagée à fournir le leadership pour la profession et à améliorer la santé des Canadiens.

Renseignements

  • Association des pharmaciens du Canada
    (renseignements ou pour organiser une entrevue)
    Louise Crandall
    Gestionnaire, Affaires publiques
    613-523-7877, poste 267
    lcrandall@pharmacists.ca