Temple de la renommée des télécommunications du Canada

Temple de la renommée des télécommunications du Canada

04 juin 2007 08h30 HE

Les pionniers de la concurrence en télécoms, de la gestion du spectre et de la télégraphie sont acclamés par le Temple de la renommée des télécommunications du Canada

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 4 juin 2007) - Le Temple de la renommée des télécommunications du Canada annoncera officiellement aujourd'hui lors d'un dîner V.I.P. spécial à l'hôtel Fairmont Palliser à Calgary, le nom des quatre lauréats en télécoms 2007 qui ont été nominés puis choisis pour être intronisés au Temple de la renommée de l'industrie plus tard cette année. La promotion des lauréats en télécoms 2007 est constituée de: Michael Kedar, Toronto (champion des services concurrentiels en télécoms), Robert W. (Bob) Jones, Kelowna (ambassadeur canadien du spectre des radiofréquences), Frederic Newton Gisborne, St-John's, (pionnier du télégraphe colonial) et C.R.O. (Bob) Munro, Montréal (défenseur des télécommunications en tant que compétence fédérale). En outre, le convoité Prix spécial de reconnaissance 2007 du Temple de la renommée est décerné au Centre de recherches sur les communications Canada (CRC), Ottawa West, Ontario (le laboratoire fédéral de recherche et de développement en télécommunications).

"Pour une troisième année consécutive, nous sommes heureux de mettre en vedette les performants de l'industrie canadienne des télécoms ainsi que leurs réalisations," souligne Lorne Abugov, fondateur du Temple de la renommée des télécommunications du Canada. "Contre toute attente, Mike Kedar remporta une bataille longue de six ans, mettant fin au monopole jusqu'alors en vigueur au pays dans les services interurbains. Cent cinquante ans auparavant, Frederic Newton Gisborne déployait le premier câble télégraphique sous-marin opérationnel en Amérique du Nord; il déroulait aussi des lignes télégraphiques entre les provinces atlantiques et à travers les Prairies, et cela, bien avant l'arrivée du réseau ferroviaire. Ces lauréats en télécoms sont des exemples probants de l'esprit de persévérance animant les Canadiens, et qui a fait du Canada, un pays à l'avant-garde des télécommunications à l'échelle globale. Bob Munro livra bataille devant les cours canadiennes et le CRTC revendiquant un rôle fort pour le fédéral dans les télécommunications, alors que Bob Jones utilisa la compétence du pays dans les technologies sans fil afin de parfaire la réputation du Canada en gestion de spectre, tant au niveau domestique qu'au niveau international."

Le Temple de la renommée du Canada sera l'hôte, de concert avec WiTec Alberta - association soutenant l'industrie du sans fil et des télécoms en Alberta - du dîner V.I.P. qui aura lieu à Calgary. Les présentateurs lors de l'événement incluront notamment Bill Hews, président du conseil d'administration de WiTec, ainsi que Lawrence Surtees, vice-président chez IDC Canada et aussi journaliste primé du domaine des télécoms et auteur lauréat. M. Surtees entretiendra l'audience à propos du passé et du futur des télécommunications canadiennes. Les invités au dîner V.I.P. du Temple de la renommée comprennent des chefs de la direction et autres dirigeants de l'industrie des télécoms.

"C'est avec plaisir que WiTec Alberta est aussi l'hôte de cet événement V.I.P. ayant lieu à Calgary et nous tenons à féliciter le Temple de la renommée des télécommunications du Canada pour son initiative," déclare Bill Hews, président du conseil d'administration de WiTec Alberta. " Les inventeurs, innovateurs, pionniers de l'industrie des télécoms canadiennes et leurs réalisations sont sans contredit de calibre international, et méritent tous d'être reconnus, tant chez eux qu'à l'échelle globale. Nous sommes aussi enchantés que cette année, pour une première fois, l'annonce des lauréats à être intronisés se fait à partir de l'ouest canadien, un acteur ardent et innovateur sur la scène des télécommunications canadiennes."

Le Temple de la renommée attribue son Prix spécial de reconnaissance au Centre des recherches sur les communications (CRC) et à son prédécesseur, l'Etablissement de recherches sur les télécommunications de la défense (ERTD), pour la remarquable contribution de cet organisme du secteur public à la recherche et au développement des télécommunications canadiennes au cours des 60 dernières années. Au cours de cette période, le CRC a joué un rôle fondamental dans plusieurs percées technologiques à l'échelle globale, notamment dans les domaines des satellites, du spectre radio et des télécoms par fibres optiques. Le CRC demeure toujours à ce jour à la fine pointe de la recherche et du développement des technologies des télécoms du futur.

Les lauréats en télécoms dont l'identité est dévoilée aujourd'hui seront officiellement intronisés au Temple de la renommée des télécommunications du Canada lors du dîner-gala des Prix des lauréats Télécoms 2007 et de la cérémonie d'intronisation qui auront lieu à l'historique gare Windsor, le 16 octobre, à Montréal.

A propos du Temple de la renommée des télécommunications du Canada

Le Temple de la renommée des télécommunications du Canada, un organisme à but non lucratif fondé le 30 mai 2005, a pour mission de promouvoir et d'honorer la riche histoire de l'industrie des télécommunications au Canada. Le Temple de la renommée remplit sa mission par l'entremise de deux programmes de base : le Programme des lauréats en télécoms et le Programme d'éducation et de sensibilisation. Ce dernier vise à faire connaître et à susciter l'intérêt des Canadiens au sujet du glorieux patrimoine canadien en matière de télécommunications. Il fait aussi la promotion de cette industrie comme un excellent choix de carrière pour les jeunes canadiens.

Les nominations au Temple de la renommée des télécommunications du Canada (www.telecomhall.ca) sont ouvertes au grand public ainsi qu'aux membres de l'industrie des télécoms. Les propositions de candidats sont compilées et soumises à un processus de sélection par un comité indépendant de nomination. Un comité de sélection indépendant décide par la suite des lauréats à partir de la liste de personnes initialement retenues. Les deux comités sont constitués d'experts au premier rang de l'industrie des télécommunications canadiennes.

A propos des lauréats en télécoms 2007

Michael Kedar (catégorie des icônes du monde des affaires). La ténacité et persévérance de M. Kedar à se battre pour l'introduction des services d'affaires compétitifs en télécoms au Canada sont légendaires au sein de l'industrie. Après avoir lancé puis dirigé pendant six ans Call-Net, son entreprise de revente de services de télécommunications, il réussit en 1992 à convaincre le CRTC de mettre fin au monopole de Bell Canada sur les services vocaux interurbains. Après avoir procédé avec succès aux lancements de plusieurs autres entreprises en télécoms, tant au Canada qu'à l'international, M. Kedar est maintenant chef de la direction de Mobilexchange, une société à capital de risque de Toronto.

Frederic Newton Gisborne (catégorie des inventeurs et innovateurs). Frederic Newton Gisborne compte à son actif plusieurs inventions et innovations dont, notamment, le câble océanique anti-induction et les signaux électriques et pneumatiques pour la navigation. La vision de Gisborne consistait à joindre le Canada à l'Europe par un câble sous-marin, connectant ainsi la nation canadienne émergente grâce à la télégraphie. Dans les années 1850, il réussit à déployer des câbles télégraphiques unissant le Nouveau Brunswick et l'Ile-du-Prince-Edouard ainsi que les terres de la Nouvelle-Ecosse à l'île du Cap-Breton. Il parvint en outre à convaincre un industriel new yorkais à financer son projet de relier Terre-Neuve à l'Irlande. Avant même l'arrivée du réseau ferroviaire, Gisborne consolida le jeune système télégraphique canadien, traversant à la fois les provinces atlantiques et les Prairies.

C.R.O. (Bob) Munro (catégorie des défenseurs et universitaires). C.R.O. (Bob) Munro est reconnu comme une des autorités influentes du droit des télécommunications dans les années 70-80. Il défendit avec succès plusieurs causes importantes devant le CRTC, au nom de CNCP Télécommunications; ces causes ouvriront finalement la voie à la compétition dans les services vocaux d'affaires et les services de lignes privées de transmission de données. Mais la plus grande des réalisations de Bob Munro demeure sa performance en Cour Suprême du Canada alors qu'il plaida avec succès la cause d'Alberta Government Telephones c. CRTC et CNCP Télécommunications. Dans cette décision, la plus haute cour du pays affirma en effet que les télécommunications sont de compétence fédérale exclusive.

Robert W. (Bob) Jones (catégorie des serviteurs du public). Robert W. (Bob) Jones est honoré à titre de lauréat en télécoms en raison de son rôle de leader dans la gestion du spectre des fréquences en radiocommunications, tant sur le plan canadien qu'à l'échelle globale. Alors qu'il oeuvrait au sein du ministère des Communications dans les années 70-80 - ensuite Industrie Canada - Bob Jones géra plusieurs aspects de la réglementation du spectre radio au Canada. Il fut aussi un des principaux acteurs ayant contribué à l'introduction de la téléphonie cellulaire au pays. Bob Jones a subséquemment été élu à trois reprises à des positions clés au sein du secteur des radiocommunications de l'Union internationale des télécommunications. Il détient ainsi le rang hiérarchique le plus élevé qu'ait jamais détenu un Canadien au service de cet organisme de réglementation des télécommunications internationales.

De plus amples informations biographiques à propos des lauréats en télécoms 2007 peuvent être trouvées au www.telecomhall.ca ou par l'intermédiaire des contacts médias du Temple de la renommée.

Renseignements

  • Joanne Kennedy
    Directrice, Communications
    514-235-4380
    ou
    Lorne Abugov
    Fondateur
    613-878-1532