TUAC Canada

TUAC Canada

14 mars 2016 17h54 HE

Les pompiers de Rosemère recueillent plus de 6200 signatures pour rapatrier le service de Sécurité incendie

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 14 mars 2016) - Les pompiers de la ville de Rosemère, membres du syndicat des Travailleurs et des travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501), sont très heureux et fiers des résultats obtenus ces derniers jours par la pétition qu'ils ont lancée. En effet, il aura fallu moins de dix heures réparties sur deux journées de campagne intensive pour recueillir près de 6200 signatures.

« Les citoyens et citoyennes de Rosemère qui nous ont ouvert leur porte ont grandement apprécié notre initiative d'aller à leur rencontre pour faire signer cette pétition qui sera déposée à la séance du conseil de ville le 14 mars 2016. La vaste majorité des gens nous ont dit être outrés par la façon de faire de la mairesse Leduc. Nous avons eu le même son de cloche à notre kiosque qui a été visité par près de 2000 citoyens et citoyennes de Rosemère », déclare Benoît Gauthier, pompier de Rosemère et délégué syndical.

Rappelons que la ville de Rosemère a congédié sauvagement ses pompiers le 7 mars dernier à la suite de l'adoption, en séance extraordinaire du conseil, d'une entente négociée en cachette avec la ville de Blainville. Ce faisant, le vaste territoire de la MRC Thérèse de Blainville est donc privé d'une caserne et de ses équipements ainsi que de 38 pompiers spécialisés pour intervenir sur les eaux et les glaces de la rivière des Mille-Îles.

Quant aux accusations de l'administration Leduc selon lesquelles les pompiers feraient peur à la population, celle-ci devrait regarder dans sa cour puisque c'est le résultat de la décision des membres du conseil qui insécurisent les citoyens depuis le début de la semaine. « Les pompiers de Rosemère n'ont aucune leçon à recevoir d'une mairesse et des membres d'un conseil qui n'ont pas suffisamment d'intégrité pour consulter sa population avant d'adopter une mesure qui met en jeu la sécurité physique et financière de ses citoyens pas plus que les représentants de la municipalité de Blainville qui signe dans les mêmes conditions », de conclure Alain Lachaîne, président des TUAC 501.

Par ailleurs, le syndicat des TUAC 501 a déposé aujourd'hui, une plainte au Tribunal administratif du travail (TAT) pour entrave et pour émission d'une ordonnance de sauvegarde en vertu des articles 3, 12, 14, 109 et 111.33 du Code du Travail et de l'article 9 de la Loi instituant le TAT. Le syndicat estime que le transfert du service de Sécurité incendie de Rosemère à Blainville durant une période de négociation collective constitue une entrave à la liberté d'association des employés. De plus, le syndicat demande l'émission d'une ordonnance de sauvegarde visant à ordonner à la ville de Rosemère de cesser ses actes d'entrave, de réintégrer immédiatement les salariés et de maintenir le service de Sécurité incendie ouvert. La cause sera entendue au TAT à 13 h 30 le 15 mars 2016.

À propos des TUAC 501

Avec ses quelque 16 000 membres répartis dans plus de 350 entreprises, le syndicat des TUAC 501 fait partie du plus important syndicat de l'alimentation et du commerce de tout le Québec. Notre organisation élargie compte plus de 45 000 membres au Québec, 250 000 au Canada et au-delà de 1,3 million en Amérique du Nord. Nos membres travaillent dans tous les domaines de l'industrie alimentaire et le commerce, ainsi que dans d'autres domaines tels les emplois de service, de transformation, de fabrication, ainsi que les emplois techniques et professionnels.

Renseignements

  • Roxane Larouche, Représentante nationale aux communications
    Bureau québécois des TUAC Canada
    Cellulaire : (514) 233-5540
    roxane.larouche@tuac.ca