Natural Resources Canada

Natural Resources Canada

31 mars 2005 16h00 HE

Les premières voitures à piles à combustible au Canada circulent en Colombie-Britannique

VANCOUVER, le 31 mars - Cinq voitures à piles à combustible
fonctionnant à l'hydrogène au lieu de l'essence ont été livrées aujourd'hui
par le vice-président de la filiale de Ford Motor Company vouée à la recherche
de pointe, Gerhard Schmidt, et le président et chef de la direction de Ford du
Canada, Joe Hinrichs, au Programme de Vancouver sur les véhicules à piles à
combustible (PVVPC). Le Canada a ainsi fait un pas de plus vers un avenir
alimenté par une énergie plus propre.

En remettant les clés des cinq voitures au gouvernement du Canada, Ford
du Canada a donné le coup d'envoi à un programme de démonstration inédit d'une
durée de trois ans qui s'inscrit dans une initiative quinquennale.

"L'utilisation des technologies de l'hydrogène et des piles à combustible
est un facteur clé pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et
les changements climatiques, a déclaré l'honorable R. John Efford, ministre
des Ressources naturelles du Canada. Je suis fier du fait que le gouvernement
du Canada participe à de tels projets et que nous appuyons ces technologies
novatrices depuis près de 20 ans. En travaillant ensemble, nous pouvons nous
assurer que le Canada continue d'être reconnu comme chef de file mondial pour
ce qui est de la concrétisation de ces technologies." Le gouvernement du
Canada a investi 4,5 millions de dollars dans ce projet.

Les partenaires - le gouvernement du Canada, la Ford Motor Company/Ford
du Canada, Piles à combustible Canada et le gouvernement de la
Colombie-Britannique - collaboreront à ce programme doté de 9 millions de
dollars sur 5 ans.

B.C. Hydro, B.C. Transit, Ballard Power Systems, la Ville de Vancouver,
Piles à combustible Canada, le Conseil national de recherches (CNR),
Ressources naturelles Canada (RNCan) et le gouvernement de la Colombie-
Britannique utiliseront les véhicules à piles à combustible (VPC) d'avant-
garde, des Ford Focus, dans les conditions réelles de la circulation au
quotidien. Le tout relève d'un programme de trois ans de démonstration de la
technologie de l'hydrogène carburant.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique appuie résolument le PVVPC
dans le cadre de son engagement à promouvoir les sources d'énergie de
remplacement propre et renouvelable et à favoriser la croissance des
industries technologiques de la province. Il s'agit d'un des nombreux
programmes liés à l'hydrogène qui doivent être mis en oeuvre d'ici les
Olympiques et les Paralympiques de 2010 à Vancouver et Whistler. Ces
programmes donnent la vedette aux transports durables et au leadership du
Canada dans le domaine des options de transport écologiques.

"Ce projet souligne le leadership exercé par la Colombie-Britannique dans
le développement des technologies de l'hydrogène et des piles à combustible,
et il appuie notre engagement à terminer l'aménagement de la première
autoroute de l'hydrogène du monde à temps pour les Olympiques et les
Paralympiques de 2010, a déclaré le ministre de l'Energie et des Mines de la
C.-B., l'honorable Richard Neufeld. Le plan énergétique de la
Colombie-Britannique de 2002 décrit l'orientation future de l'utilisation et
de la production d'énergie en faisant la part belle aux énergies de
remplacement, notamment les piles à hydrogène, pour assurer la durabilité de
notre environnement - l'un de nos grands objectifs pour la prochaine
décennie."

Le PVVPC est géré par Piles à combustible Canada, qui a son siège à
l'Institut d'innovation en piles à combustible du CNRC, où seront effectués
l'entretien et le ravitaillement des VPC.

"Nous félicitons les intervenants canadiens et internationaux qui
soutiennent le Programme de Vancouver sur les véhicules à piles à combustible.
Ensemble, ils accélèrent la mise au point de technologies de l'hydrogène et
des piles à combustible applicables aux transports, a lancé Chris Curtis,
président intérimaire de Piles à combustible Canada. La décision de Ford
d'évaluer ses derniers modèles de véhicules à piles à combustible à Vancouver
rend justice au leadership du Canada et de la Colombie-Britannique dans ce
domaine."

"Ce projet novateur nous rapproche un peu plus du jour où la technologie
des piles à combustible sera viable comme solution en matière d'énergie et de
transports partout au monde, a affirmé M. Schmidt. Bien que la réalisation
d'une économie largement fondée sur l'hydrogène exigera encore beaucoup de
travail et de collaboration, Ford est fière d'être un des partenaires
permettant le lancement de cette initiative d'avant-garde. Des véhicules de
démonstration comme ceux-ci aident à élargir nos horizons quant à l'avenir de
l'énergie et des transports. En outre, ils appuient la mission de Ford qui
veut aider à créer un monde meilleur."

"C'est ce que nous appelons le "vert" derrière l'ovale bleu de Ford, a
ajouté M. Hinrichs. Etant donné l'avance confirmée des industries canadiennes
de la pile à combustible et de l'hydrogène, il est logique que le véhicule à
piles innovateur qu'est la Focus FCV soit mis à l'essai ici à Vancouver."

La Ford Focus FCV est un véhicule hybride-électrique de troisième
génération. Il utilise un système de piles à combustible Ballard de la série
Mark 902 et des réservoirs Dynetek fabriqués au Canada. L'hydrogène comprimé
est stocké dans les réservoirs sous 5 000 lb/po(2) de pression. Le rendement
de chaque voiture sera soigneusement surveillé au cours des trois prochaines
années, ce qui produira des données essentielles à la poursuite de la mise au
point de la technologie des piles à combustible.

La démarche que suit le gouvernement du Canada pour aborder les
changements climatiques vise à faire des choix judicieux pour le pays, ce qui
garantira que les mesures prises aujourd'hui produisent des résultats durables
tout en maintenant la vigueur et l'essor de l'économie. Des programmes comme
le PVVPC mettent en évidence le rôle de chef de file que joue le Canada dans
les options de transports plus respectueuses de l'environnement, notamment
dans la technologie des piles à combustible.

Pour de plus amples renseignements, on peut s'adresser à Bruce Rothwell,
chef du Programme de Vancouver sur les véhicules à piles à combustible, au
(604) 827-5747.

POUR LES DIFFUSEURS :

Cinq véhicules à piles à combustible Ford Focus seront mis en circulation
à Vancouver aujourd'hui dans le cadre d'un projet de démonstration de
trois ans visant à prouver la viabilité de la technologie des piles à
combustible à l'hydrogène. Ces voitures fonctionnant à l'hydrogène ont
l'avantage de ne rejeter que de l'eau. Le gouvernement du Canada, Ford
Motor Company et leurs partenaires dans ce programme ont investi plus de
9 millions de dollars dans le projet. Piles à combustible Canada, une
association industrielle nationale sans but lucratif, gère le programme.

Renseignements

  • les journalistes peuvent communiquer avec: Ghyslain
    Charron, Relations avec les médias, Ressources naturelles Canada, Ottawa,
    (613) 992-4447, Tom Ormsby, Directeur des communications, Cabinet du ministre,
    Ressources naturelles Canada, Ottawa, (613) 996-2007; Bruce Rothwell, Chef de
    programme, PVVPC, Piles à combustible Canada, (604) 827-5747; Christine
    Hollander, Gestionnaire, Affaires publiques, Ford du Canada, (514) 893-2607;
    Tamara Little, Directrice des communications, Ministère de l'Energie et des
    Mines de la Colombie-Britannique, (250) 952-0621