Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

30 août 2016 11h48 HE

Les procureurs de la Couronne du Nouveau-Brunswick rejettent massivement l'offre du gouvernement et maintiennent leur position

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 30 août 2016) - Les procureurs de la Couronne du Nouveau-Brunswick représentés par l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC) se disent déterminés à obtenir une entente juste après avoir massivement rejeté la plus récente proposition du gouvernement provincial. C'est à 97 % que procureurs de la Couronne ont rejeté l'offre du gouvernement du N.-B.

« Il est complètement inacceptable que le gouvernement nous offre une augmentation salariale symbolique de 1 % et aucune bonification de nos conditions de travail après des années de gel salarial et une charge de travail sans cesse plus lourde », déclare Chris Titus, le président de l'Association des procureurs de la Couronne du N.-B. «Tout ce que nous demandons, c'est d'être rémunérés équitablement pour nos efforts et notre expertise. Nous sommes actuellement les procureurs de la Couronne les moins bien rémunérés au pays ».

« À la lumière de ce vote de rejet si catégorique, le gouvernement du N.-B. doit bonifier son offre significativement s'il désire véritablement régler ce conflit de travail », ajoute le vice-président de l'IPFPC, Steve Hindle. « Dans l'attente de nouvelles propositions équitables, nous en sommes à envisager, collectivement avec nos membres, quelles sont nos options, incluant d'éventuels moyens de pression ».

« La population du Nouveau-Brunswick mérite un système de justice qui fonctionne efficacement et cela commence par avoir des procureurs professionnels compétents et convenablement rémunérés », conclut M. Hindle.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente quelque 55 000 scientifiques et autres professionnels du secteur public du Canada, dont quelque 60 procureurs de la Couronne employés par le gouvernement du Nouveau-Brunswick. Ces procureurs de la Couronne sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2013.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter (@pipsc_ipfpc).

Renseignements