Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

08 oct. 2010 12h08 HE

Les producteurs de blé dur et de céréales certifiées biologiques ont plus de temps pour rembourser leurs avances de fonds

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 oct. 2010) - Les producteurs de blé dur et de céréales certifiées biologiques dont le produit n'a pas été vendu l'an dernier ont maintenant plus de temps pour rembourser les avances de fonds qui leur ont été accordées aux termes du Programme de paiements anticipés (PPA). M. Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture, a annoncé aujourd'hui un sursis à la mise en défaut pour le remboursement des avances jusqu'au 30 avril 2011; ce sursis vise les producteurs de ces denrées qui ont reçu des avances en 2009 par l'intermédiaire de la Commission canadienne du blé (CCB).

« Les agriculteurs travaillent fort pour produire du blé dur canadien de qualité supérieure; et lorsqu'ils ne réussissent pas à le vendre, il faut leur donner une certaine marge de manœuvre jusqu'à ce qu'ils puissent rembourser leurs avances, a déclaré le ministre Ritz. Ce gouvernement comprend les problèmes avec lesquels les céréaliculteurs doivent composer; alors, nous leur offrons donc un sursis pour que les agriculteurs aient plus de chance d'obtenir un prix équitable pour leurs produits. »

Les producteurs qui ont reçu une avance durant la campagne agricole de 2009 font face à la possibilité de devoir rembourser de grosses avances de fonds cet automne, ce qui leur imposera d'importantes contraintes sur le plan des liquidités. Le sursis à la mise en défaut a été consenti après une demande de la CCB pour éviter que les agriculteurs dont les avances sont impayées ne soient mis en défaut.

Le sursis à la mise en défaut est entré en vigueur le 1er octobre 2010. Les agriculteurs qui ont reçu des avances du PPA en 2009, par l'intermédiaire de la CCB, et qui n'ont pas pu vendre une partie de leur récolte de blé dur et de céréales certifiées biologiques de 2009 sont admissibles au sursis. Ces producteurs ont maintenant jusqu'au 30 avril 2011 pour vendre leur produit et rembourser leur avance. Le gouvernement du Canada continuera à payer les intérêts sur la portion exempte d'intérêt des avances impayées des agriculteurs jusqu'au 30 avril 2011.

Pour plus de précisions, les agriculteurs devraient communiquer avec la CCB.

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-773-1059