Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

28 janv. 2011 10h27 HE

Les producteurs de blé et de légumineuses sont gagnants avec le début des négociations de libre-échange entre le Canada et le Maroc

RABAT, MAROC--(Marketwire - 28 jan. 2011) -  

Note aux éditeurs : Une photo accompagne ce communiqué de presse sur le site de Marketwire.

Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz s'est joint au très honorable Premier ministre Stephen Harper et au ministre du Commerce international Peter Van Loan pour amorcer avec le Royaume du Maroc des négociations historiques en vue d'un accord de libre-échange dont bénéficiera considérablement l'industrie canadienne de l'agriculture.

« Le Maroc est un marché crucial pour les producteurs canadiens de blé et de légumineuses, a affirmé le ministre Ritz. Un renforcement des échanges commerciaux aidera à s'assurer que des produits alimentaires de qualité supérieure sont disponibles à longueur d'année, ce qui profitera tant aux agriculteurs qu'aux consommateurs du Canada et du Maroc. »

Les produits agricoles, d'une valeur de 267 millions de dollars, représentaient le gros des échanges canadiens avec le Maroc en 2009. Au-delà des principales exportations alimentaires du Canada, soit le blé dur et les légumineuses (surtout les lentilles et les pois), cet accord de libre-échange ouvrirait aussi des débouchés éventuels pour le matériel génétique de souche laitière et les aliments pour animaux.

Le Canada et le Maroc continuent d'entretenir une relation productive de longue date. En effet, les Canadiens-Marocains, dont le nombre dépasse les 40 000, forment la plus importante communauté nord-africaine au Canada. De plus, les liens culturels que partagent le Canada et le Maroc sont solides, car ils sont tous deux membres à part entière de La Francophonie.

Avant sa visite au Maroc, le ministre Ritz a participé au Forum mondial des ministres de l'Agriculture sur le commerce et la sécurité alimentaire mondiale qui s'est tenu en Allemagne. À titre d'expert, il a insisté sur le fait que le meilleur moyen de régler les questions de sécurité alimentaire et d'instabilité des prix est d'éliminer toute entrave aux échanges.

« Les familles canadiennes d'agriculteurs produisent des produits alimentaires innovateurs et de haute qualité. Ce gouvernement travaille donc à s'assurer qu'elles continuent à réussir, a déclaré le ministre Ritz. En faisant la promotion tout en mettant l'accent sur la qualité de leurs produits et en adoptant une approche du commerce axée sur les principes scientifiques, nous veillons à ce que les agriculteurs canadiens continuent d'offrir des aliments aux consommateurs d'ici et d'ailleurs. »

En marge du Forum mondial, le ministre Ritz a tenu des réunions bilatérales avec des partenaires commerciaux clés comme l'Allemagne, la Russie, la France et l'Ukraine. Pendant sa réunion avec le ministre de l'Agriculture de la Russie, le Dr Skrynnik, le ministre Ritz a annoncé que l'Agence canadienne d'inspection des aliments installerait en permanence un vétérinaire à Moscou pour permettre de limiter les perturbations commerciales, y compris celles qui concernent l'accès du bœuf et du porc du Canada aux marchés.

À Bruxelles, le ministre Ritz a également rencontré des commissaires de l'UE et des membres du Parlement européen et leur a répété que le Canada est résolu à obtenir un résultat exceptionnel aux négociations en vue d'un accord économique et commercial global (AECG) avec l'Union européenne, et a plaidé pour l'adoption d'une approche du commerce axée sur les principes scientifiques ainsi que pour une solution viable à long terme à la question de la présence en faible quantité d'organismes génétiquement modifiés dans les récoltes, notamment dans les aliments pour les humains et les animaux.

Par ailleurs, le ministre Ritz a célébré le nouvel accès en franchise de droits du bœuf canadien en UE en le mettant en vedette lors d'un événement de marketing où les produits alimentaires de renommée mondiale du Canada étaient présentés aux acheteurs et aux médias internationaux.

Cette mission commerciale agricole s'inscrit dans la stratégie globale du ministre Ritz qui est de travailler avec l'industrie pour renforcer la part de marché du Canada aux quatre coins du monde, pour faire en sorte que les agriculteurs canadiens puissent tirer leurs revenus du marché et continuer à stimuler l'économie du pays.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20110128-Agriculture_800_0128.jpg

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Bureau de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-773-1059