Association canadienne des producteurs pétroliers

Association canadienne des producteurs pétroliers

06 mars 2014 20h08 HE

Les producteurs de pétrole et les consommateurs vont bénéficier de l'inversion du pipeline 9B

CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 6 mars 2014) - Les membres de l'Association canadienne des producteurs pétroliers sont ravis de la décision qu'a prise aujourd'hui l'Office national de l'énergie d'approuver, sous certaines conditions, l'inversion du flux de pétrole du pipeline 9B d'Enbridge.

Le pipeline 9B achemine du pétrole brut de l'Ouest canadien vers Montréal. On a inversé le flux de la canalisation dans les années 1990 afin de transporter du pétrole importé de Montréal à Sarnia. La décision d'aujourd'hui va rétablir le rôle que ce pipeline devait jouer à l'origine, c'est-à-dire établir un lien entre le pétrole brut de l'Ouest canadien et les marchés de l'est du Canada.

Selon Greg Stringham, vice-président responsable des sables bitumineux, « la décision de l'ONE marque une étape importante qui va permettre de nouveau aux marchés de l'est du Canada d'utiliser du pétrole canadien plutôt que du pétrole importé, que ce soit d'Afrique, du Moyen-Orient ou de la mer du Nord. »

Les raffineries du Québec et du Canada atlantique importent actuellement 86 % du pétrole dont elles ont besoin, soit environ 700 000 barils par jour. La capacité totale de raffinage de l'est du Canada est d'environ 1,3 million de barils par jour; cela inclut les raffineries de l'Ontario, du Québec et du Canada atlantique.

M. Stringham a ajouté ceci : « L'augmentation de l'approvisionnement des marchés de l'est du Canada en pétrole brut bénéficie aux raffineurs et aux consommateurs de la région, puisqu'il leur donne accès aux importantes ressources pétrolières du Canada, garantit une fiabilité et une flexibilité accrues des approvisionnements, et constitue une alternative à la fois attrayante et concurrentielle au pétrole exploité en mer. Les pipelines constituent un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs pour acheminer le pétrole jusqu'aux marchés. »

Comme l'a indiqué l'Institut économique de Montréal, en créant un lien entre le pétrole brut de l'Ouest canadien et les raffineries de l'est du Canada, on peut offrir à celles-ci une source d'approvisionnement stable et sûre, et on limite leur vulnérabilité en cas d'interruption des livraisons de pétrole provenant de pays moins stables politiquement. L'Institut indique en outre qu'il est important pour l'industrie pétrochimique de Montréal d'accéder à d'autres sources de pétrole brut concurrentielles.

On prévoit que la production de pétrole brut canadien va plus que doubler d'ici 2030, passant de 3,2 à 6,7 millions de barils par jour. C'est pourquoi l'ACPP est favorable à la croissance et à la diversification des marchés.

Greg Stringham : « Les marchés de l'est, de l'ouest et du sud revêtent la même importance. Il ne s'agit pas de faire un choix entre l'un ou l'autre; en effet, compte tenu des abondantes ressources canadiennes, tous les marchés auront besoin d'une plus grande capacité de transport à plus long terme. »

L'Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) représente des entreprises, petites et grandes, d'exploration, d'exploitation et de production du gaz naturel et du pétrole brut à l'échelle du Canada. Ses entreprises membres produisent environ 90 % du gaz naturel et du pétrole brut au pays. Ses membres associés offrent une vaste gamme de services à l'appui du secteur du pétrole brut et du gaz naturel en amont. Les membres associés de l'ACPP fournissent une large gamme de services à l'appui de l'industrie pétrolière et gazière en amont. Ensemble, les membres et les membres associés de l'ACPP représentent une partie importante d'une industrie nationale générant des produits d'exploitation d'environ 110 milliards de dollars par année. La mission de l'ACPP consiste à renforcer la durabilité économique de l'industrie pétrolière canadienne en amont, de manière sécuritaire et responsable sur les plans environnemental et social, au moyen de communications et d'engagements constructifs avec les gouvernements, le public et les intervenants au sein des collectivités dans lesquelles œuvre l'ACPP.

Renseignements

  • Association canadienne des producteurs pétroliers
    Geraldine Anderson
    (Tél.) : 403-267-1151
    (Cell.) : 403-542-4115
    (Courriel) : geraldine.anderson@capp.ca