Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

09 nov. 2013 18h14 HE

Les professionnels de la fonction publique à la défense des droits et services

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 9 nov. 2013) - Plus de 400 délégués représentant 55 000 scientifiques et autres professionnels de la fonction publique fédérale ont aujourd'hui voté massivement pour que leur syndicat, l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada « affecte toutes les ressources nécessaires pour défendre les services publics offerts à tous les Canadiens ainsi que les droits à la négociation collective de tous les professionnels de la fonction publique qui rendent ces services. ».

Les délégués à l'Assemblée générale annuelle de l'Institut professionnel à Ottawa réagissaient à la présentation par le gouvernement Harper du projet de loi C-4, nouveau projet de loi omnibus sur le budget qui attaque directement le droit de négocier des employés de la fonction publique fédérale. L'AGA a également voté en faveur d'une augmentation mensuelle de 7 $ des cotisations versées par tous les membres de l'Institut.

« Nos membres comprennent bien que l'Institut doit être bien équipé pour défendre leurs droits, leur rémunération et leurs conditions de travail et pour se porter à la défense des services publics qu'ils offrent à tous les Canadiens » de dire Gary Corbett, président de l'Institut professionnel.

S'adressant aux délégués, M. Corbett a expliqué l'énorme défi auquel fait face l'Institut au lendemain du congrès du Parti conservateur qui s'est tenu à Calgary, et qui a fait ressortir le profond manque de respect dont fait preuve le gouvernement actuel à l'endroit des services publics et des professionnels qui les fournissent.

Dans un discours prononcé devant les délégués, l'ancien directeur parlementaire du budget, Kevin Page, a remercié les délégués pour les services qu'ils offrent aux Canadiens et a insisté sur le rôle important que joue l'Institut dans la défense de ses membres et de ces services. M. Page a exhorté l'Institut à continuer de se battre pour un « renouveau de la fonction publique dans le respect des règles d'éthique » et a invité les employés de la fonction publique à fournir l'information dont le Parlement a besoin pour faire son travail face à un gouvernement qui accorde peu d'importance à la responsabilité et à la transparence.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente près de 55 000 professionnels et scientifiques du secteur public canadien.

Renseignements

  • Peter Bleyer
    (613) 292-6929 (cell)