Médecins du Monde Canada

Médecins du Monde Canada

18 juin 2012 07h00 HE

Les professionnels de la santé manifestent à travers le pays pour dénoncer les coupures fédérales aux soins de santé pour les réfugiés

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 18 juin 2012) - Des professionnels de la santé opposés aux coupures aux soins de santé pour les demandeurs d'asile et les réfugiés organisent une journée pancanadienne de mobilisation dans 14 villes canadiennes dans l'espoir de convaincre le gouvernement Harper d'annuler ces coupures qui entreront en vigueur le 30 juin 2012.

Médecins, infirmières et d'autres intervenants en santé participeront à une manifestation devant les bureaux de Citoyenneté et Immigration. Ils craignent que ces changements, en limitant l'accès aux services de santé et en introduisant une discrimination selon le pays d'origine, portent sérieusement atteinte à la santé de milliers de migrants vulnérables.

« Les gens qui seront touchés par ces coupures sont nos patients » explique Dre Marie Munoz. « Nous les côtoyons tous les jours et nous constatons combien leur santé est affectée par la violence vécue dans leur pays d'origine et par les conditions de vie souvent difficiles après leur arrivée. Leur refuser l'accès aux soins de santé dont ils ont besoin pour rebâtir leurs vies ici au Québec est inhumain » poursuit-elle.

Le gouvernement fédéral a annoncé son intention de limiter sa couverture de soins de santé de base pour les demandeurs d'asile et réfugiés. Par exemple, le coût de l'insuline ne sera plus couvert pour les enfants diabétiques, même pour des familles à très faible revenu. La situation sera encore pire pour des demandeurs d'asile provenant de certains pays désignés par le gouvernement qui n'auront droit à aucune couverture pour des soins médicaux, même lorsqu'urgents ou essentiels, à moins de souffrir de maladies contagieuses ou d'autres condition ayant un impact sur la santé ou la sécurité publique.

Pour Dre Camille Gérin, «priver des personnes vulnérables de soins de santé de base constitue un mépris des principes de santé publique et des droits humains fondamentaux. Ces coupures précariseront une population déjà vulnérable de par son statut migratoire. L'accès restreint aux soins de santé entraînera des délais dans la prise en charge de problèmes de santé qui s'en trouveront aggravés, entraînant une augmentation des coûts à la fois humains et financiers. »

Les changements apportés au Programme fédéral de santé intérimaire par le gouvernement conservateur sont inéquitables, discriminatoires, rétrogrades mais aussi inefficaces et dangereux pour la santé et sécurité de tous. L'assujettissement des politiques de santé à celles de l'immigration ne peut être soutenu par un argument financier. Ces coupures hypothèquent la vie, la santé et l'intégration de milliers de migrants parmi les plus vulnérables qui font -et continueront de faire - partie de nos communautés.

Les professionnels de la santé demandent au gouvernement de renoncer à ces restrictions et de préserver un accès aux soins dans le respect de la dignité humaine et du droit à la santé.

Villes où se dérouleront des manifestations:

Montréal, Toronto, Ottawa, Hamilton, Windsor, Kitchener, St. Jean (Terre-Neuve), Halifax, Winnipeg, Saskatoon, Calgary, Edmonton, Vancouver, Inuvik

Les associations professionnelles de la santé qui appuient la mobilisation du 18 juin incluent :

* L'Association médicale canadienne * Le Collège royal de médecins et chirurgiens du Canada * Le Collège des médecins de famille du Canada * L'Association des pharmaciens du Canada * L'Association des infirmières du Canada * L'Association des optométristes du Canada * L'Association des travailleurs sociaux du Canada * L'Association dentaire canadienne * L'Association canadienne des centres de santé communautaire * L'Association canadienne des sages-femmes * L'Association canadienne des psychiatres * La Société canadienne de pédiatrie * L'Association pour la microbiologie médicale et l'infectiologie Canada * Fédération des étudiants et des étudiantes en médecine du Canada * Les Médecins canadiens pour les Soins aux Réfugiés * Médecins du monde * Fédération des médecins omnipraticien du Québec * Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes familiaux du Québec * L'Association Médicale du Québec * Médecins québécois pour le régime public

Renseignements

  • Sonia Djelidi
    514 281-8998 poste 20
    Cellulaire : 514 268-1676