SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada logo

18 janv. 2016 09h30 HE

Les projets prévus créeront de nouveaux emplois en construction

Le secteur cherche à contrebalancer l'exode des baby-boomers

FREDERICTON, NB--(Marketwired - 18 janvier 2016) -  Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, les projets du secteur primaire proposés devraient faire croître l'emploi dans le secteur de la construction au Nouveau-Brunswick de 2017 à 2019, alors que la hausse des départs à la retraite représentera une difficulté à long terme.

" Le taux de départs à la retraite dans le secteur de la construction au Nouveau-Brunswick sera bien supérieur à la moyenne nationale et s'établira à 27 %, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Le remplacement de quelque 8 000 travailleurs de la génération du baby-boom dans la prochaine décennie exercera beaucoup de pression sur le secteur, qui devra combler cette perte considérable de compétences et d'expérience. "

Le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2016-2025 de ConstruForce Canada indique que les projets proposés de pipelines, de terminal maritime et du secteur primaire stimuleront la croissance de l'emploi de 2017 à 2019, mais le calendrier des grands projets jouera un rôle primordial. Une grande partie des embauches dans la construction non résidentielle auront lieu dans la prochaine année, et la main-d'œuvre reviendra au niveau record de 2011. Les besoins en main-d'œuvre dans le secteur non résidentiel changeront après 2020 quand les grands projets prendront fin. Les pertes d'emploi seront partiellement compensées par la croissance modérée de la construction d'immeubles commerciaux et institutionnels, un projet proposé de remise en état d'un barrage hydroélectrique et la demande croissante pour les travaux d'entretien. D'ici la fin de la période de prévision, la main-d'œuvre du secteur de la construction devrait avoir augmenté de plus de 1 800 travailleurs.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • L'activité dans la construction d'immeubles industriels, commerciaux et institutionnels (ICI) devrait augmenter pendant la période de prévision, créant 600 emplois.
  • L'emploi lié aux travaux d'entretien connaîtra une croissance stable et modérée, et 500 emplois seront créés d'ici 2025.
  • Une croissance modérée de l'emploi dans le secteur résidentiel débutera en 2017 et compensera la perte de certains emplois survenue pendant une période de déclin de l'activité dans le secteur de l'habitation entre 2011 et 2016. Même si l'activité de rénovation résidentielle augmentera légèrement, l'emploi total du secteur résidentiel demeurera relativement inchangé d'ici la fin de la période de prévision.

" La hausse des départs à la retraite et le petit bassin de jeunes pourraient entraîner des difficultés sur le plan du recrutement pendant la période de prévision, a ajouté MMe Sparks. Les entreprises pourraient devoir se fier à la mobilité des travailleurs qualifiés d'autres secteurs ou provinces pour combler leurs besoins. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca

Financé par le gouvernement du Canada par le biais du Programme d'appui aux initiatives sectorielles

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/14/11G078893/Images/Fre_print_blank_high_res-b44ffdd32edd98b49ee7e51f9d4848f8.jpg

Renseignements

  • Renseignements :
    Rosemary Sparks
    directrice générale de ConstruForce Canada
    sparks@construforce.ca
    905 852-9186