SOURCE: ConstruForce Canada

ConstruForce Canada

18 janv. 2016 09h30 HE

Les projets proposés du secteur primaire soutiendront la construction non résidentielle

REGINA, SK--(Marketwired - 18 janvier 2016) - Selon les dernières prévisions sur le marché du travail publiées par ConstruForce Canada aujourd'hui, cette année marque le début d'une nouvelle phase de croissance, plus modérée, dans le secteur de la construction non résidentielle de la Saskatchewan, au cours de laquelle l'emploi sera porté par les grands projets miniers et d'infrastructure, ainsi que par des gains stables dans l'activité d'entretien à court terme.

" Même si les projets de mise en valeur des ressources naturelles ralentissent, un certain élan persiste, a déclaré Rosemary Sparks, directrice générale de ConstruForce Canada. Nous distinguons deux tendances bien distinctes, soit un déclin dans la construction d'immeubles résidentiels et le maintien de la construction d'immeubles non résidentiels à des niveaux élevés, bien que tout dépende du calendrier des grands projets proposés. "

Le rapport Regard prospectif - Construction et maintenance 2016-2025 de ConstruForce Canada indique qu'après avoir stagné l'an dernier, la construction non résidentielle croîtra de 2016 à 2021, créant 4 000 emplois. Lorsque les projets prendront fin après 2021, les travaux liés aux ouvrages de génie civil diminueront, et les pertes d'emplois seront compensées par une croissance modérée dans la construction d'immeubles industriels, commerciaux et institutionnels (ICI). Le cycle baissier dans le secteur de l'habitation devrait se poursuivre, ce qui fera chuter la main-d'œuvre du secteur résidentiel au niveau d'avant 2011, soit de 13 000 travailleurs. Dans l'ensemble, il y aura une perte de 3 100 emplois, soit 7 %, d'ici la fin de la période de prévision en 2025, en raison principalement du déclin dans la construction de nouvelles habitations.

En outre, le rapport de ConstruForce Canada fait état de ce qui suit :

  • De 2016 à 2025, l'emploi dans la construction non résidentielle restera relativement inchangé, enregistrant un petit gain de 400 emplois.
  • Pendant la période de prévision, l'activité dans la construction de nouvelles habitations ralentira, entraînant la perte de 3 500 emplois dans le secteur résidentiel.
  • Près de 18 % de la main-d'œuvre de la construction devrait prendre sa retraite au cours des dix prochaines années.

" La main-d'œuvre de la construction de la Saskatchewan connaît un virage sur le plan démographique, a ajouté Mme Sparks. Le secteur devra recruter des jeunes afin de remplacer les quelque 8 800 travailleurs qualifiés qui prendront leur retraite pendant la prochaine décennie. "

ConstruForce Canada est une organisation nationale menée par l'industrie et représentant tous les secteurs de l'industrie canadienne de la construction. Il a pour mandat de fournir en temps opportun de l'information exacte et des analyses sur le marché du travail et d'offrir des programmes et des initiatives pour faire en sorte que la main-d'œuvre canadienne de la construction et de la maintenance puisse répondre à la demande, renforcer sa capacité et acquérir les compétences requises. Visitez le www.previsionsconstruction.ca

Financé par le gouvernement du Canada par le biais du Programme d'appui aux initiatives sectorielles

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/1/15/11G078978/Images/Fre_print_blank_high_res-b3d17fa2b2dc8dcb9ea89fbdbef79246.jpg

Renseignements