Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés

Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés

09 févr. 2016 12h30 HE

Les provinces continuent à réduire l'écart entre le prix des médicaments génériques au Canada et à l'étranger

Le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés publie le rapport annuel Génériques360 sur le prix des médicaments génériques au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 9 fév. 2016) - Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés

Le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB), par l'entremise de l'initiative de recherche Système national d'information sur l'utilisation des médicaments prescrits (SNIUMP), a publié aujourd'hui la plus récente version d'une série de rapports sur le prix des médicaments génériques. Intitulé Génériques360, ce rapport exhaustif présente une comparaison du prix des médicaments génériques au Canada et dans onze pays industrialisés.

Les politiques provinciales d'établissement des prix, dont celles instaurées par l'Alliance pancanadienne pharmaceutique, ont permis de réduire les prix substantiellement au Canada. Même si cette diminution était plus élevée que celle dans d'autres pays au cours des récentes années, les prix des médicaments génériques demeurent considérablement plus élevés au Canada qu'ailleurs dans le monde.

Génériques360 tient compte de 81,9 % des ventes des fabricants canadiens de médicaments génériques et présente les principales tendances en matière de prix des médicaments génériques sous différents angles, notamment en tenant compte du prix de référence des médicaments de marque, des prix des médicaments génériques à l'étranger et de la taille du marché.

Le rapport Génériques360 : Médicaments génériques au Canada, 2014 est diffusé sur le site Web du CEPMB en format PDF et en format HTML accessible.

Les faits en bref

  • Les prix moyens des médicaments génériques au Canada sont passés de 63 % à 36 % comparativement à ceux des produits de marque entre 2010 et 2014.

  • L'écart entre les prix des médicaments génériques des marchés canadiens et étrangers a graduellement diminué, pour passer de 40 % en 2010 à 19 % en 2014. La majeure partie de cette réduction a été réalisée à la fin de 2013.

  • La faiblesse du dollar canadien a aussi contribué à la diminution de l'écart entre les prix des médicaments génériques au Canada et à l'étranger, mais l'ampleur de cette diminution a été annulée en partie par une réduction correspondante des prix à l'étranger.

  • Onze pays ont été inclus dans les comparaisons des prix étrangers pour cette étude, soit les sept pays dont le CEPMB a tenu compte au moment d'examiner les prix des médicaments brevetés (la France, l'Allemagne, l'Italie, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis) et quatre autres pays dont le CEPMB a tenu compte dans des rapports précédents (les Pays-Bas, l'Espagne, l'Australie et la Nouvelle-Zélande).

  • Génériques360 examine le prix de 554 médicaments génériques de premier plan, qui représentent une part importante du marché de ces médicaments au Canada, avec des ventes de plus d'un milliard de dollars au Canada en 2014.

Produits connexes

- Génériques360 : Médicaments génériques au Canada, 2014 (Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés)

Autre liens

- Études analytiques connexes du SNIUMP (Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés)

Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés

Le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés est un organisme public respecté qui contribue de façon unique et précieuse à la durabilité des dépenses en produits pharmaceutiques au Canada au moyen des mesures suivantes :

  • Fournir aux intervenants des renseignements sur les prix, les coûts et l'utilisation pour les aider à prendre en temps opportun des décisions éclairées en matière de prix des médicaments, d'achat et de remboursement;

  • Exercer un contrôle efficace sur les droits de brevet des fabricants pharmaceutiques grâce à l'exercice responsable et efficient de ses pouvoirs en matière de protection des consommateurs.

À propos de l'initiative du SNIUMP

Le Système national d'information sur l'utilisation des médicaments prescrits (SNIUMP) est une initiative de recherche mise sur pied par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de la Santé en septembre 2001. C'est un partenariat entre le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés et l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS).

L'initiative du SNIUMP fournit aux décideurs et aux gestionnaires de régimes publics d'assurance-médicaments des analyses critiques des prix des médicaments d'ordonnance, de l'utilisation de ces médicaments et des tendances relatives à leurs coûts, et ce, afin que les responsables du système de soins de santé canadien disposent de renseignements plus complets et plus exacts sur l'usage des médicaments d'ordonnance et sur les sources de pression sur les coûts.

La source principale de données de ce rapport est la base de données MIDASMC d'IMS AG.

Renseignements