Land Force Central Area - Dept of National Defence

Land Force Central Area - Dept of National Defence

27 janv. 2014 12h44 HE

Les Rangers canadiens célèbrent leur 20 ans de service dans le Nord de l'Ontario

COCHRANE, ONTARIO--(Marketwired - 27 jan. 2014) - Ministère de la Défense nationale

Les membres des Rangers canadiens et d'autres militaires effectueront une patrouille exceptionnelle de surveillance militaire à longue distance, de 2 250 kilomètres, à motoneige, à compter du 26 janvier, afin de célébrer les 20 ans de service du 3e Groupe de patrouille des Rangers canadien dans des collectivités éloignées et isolées des Premières nations du Nord de l'Ontario.

La patrouille a comme point de départ le lac Nabiski, près de la frontière de l'Ontario avec le Manitoba. Elle se déplacera le long des côtes de la baie d'Hudson et de la baie James et rendra visite à cinq collectivités des Premières Nations avant d'atteindre Moose Factory. Elle se dirigera ensuite vers le sud et arrivera à Cochrane à midi le samedi 1er février, journée d'ouverture du carnaval d'hiver de la ville, le plus ancien carnaval du genre de l'Ontario.

Une cérémonie officielle marquera l'arrivée de la patrouille à Cochrane le samedi 1er février. Les Rangers y passeront la fin de semaine, puis feront le trajet entre Cochrane et Moose Factory à bord du train Express de l'ours polaire, avant de regagner leurs collectivités à bord de leurs motoneiges. Les membres de la patrouille proviennent d'Attawapiskat, de Fort Albany, de Fort Severn, de Kashechewan, de Moose Factory et de Peawanuck.

L'arrivée des Rangers à Cochrane constituera une excellente occasion de photographier et de filmer la patrouille. Les représentants des médias pourront y capter l'arrivée de la patrouille aux limites de la ville puis au site du carnaval d'hiver, situé au lac Commando, en plein cœur de la collectivité. Les Rangers et d'autres militaires y seront à leur disposition.

Faits en bref

  • La présence de Rangers canadiens en Ontario remonte à la période des années 1950 aux années 1970. Un petit groupe de Rangers assurait alors la sécurité de postes militaires éloignés, jusqu'à sa dissolution. En 1993, les Rangers canadiens de l'Ontario ont été dûment constitués comme unité de la Première Réserve relevant du vice-chef de la défense. Ils sont revenus dans la région à la mise sur pied d'une patrouille à Moose Factory le 14 février 1994. Ils comptent maintenant 450 Rangers répartis dans 23 collectivités des Premières Nations partout dans le Nord de l'Ontario. Les effectifs sont à environ 98 p. 100 Cris, Oji-Cris et Ojibwas et comptent 30 p. 100 de femmes. Ils sont réservistes à temps partiel de l'armée.
  • Ces 20 dernières années, les Rangers ont rendu de remarquables services aux habitants du Nord de l'Ontario. Ils ont participé à des opérations de recherche et de sauvetage pour retrouver des chasseurs, trappeurs, pêcheurs portés disparus ou des voyageurs en retard. Ils ont secouru un équipage d'avion victime d'écrasement et ont joué des rôles clés dans l'évacuation de collectivités des Premières Nations menacées par des feux de forêt, de l'eau contaminée et des inondations printanières. Les Rangers ont reçu des médailles, des récompenses et des mentions élogieuses en reconnaissance de leurs loyaux services.

Citations

« Je souhaite féliciter les Rangers canadiens pour leurs 20 ans de service dans le Nord de l'Ontario. Leur présence dans certaines des communautés les plus éloignées de l'Ontario est essentielle afin de faire en sorte que l'Armée canadienne soit prête à défendre le Canada et à fournir de l'aide aux populations dans le besoin. Au cours des deux dernières décennies, les Rangers canadiens ont fourni un service inestimable à leurs communautés et à l'Armée canadienne, et ils ont prouvé qu'ils sont forts, fiers et prêts. »

Lieutenant-général Marquis Hainse, Commandant de l'Armée canadienne

« L'importante contribution des Rangers canadiens est précieuse pour les Forces armées canadiennes, le ministère de la Défense nationale et l'ensemble des Canadiens. Que ce soit dans le cadre de patrouilles d'affirmation de la souveraineté et de surveillance, d'opérations de recherche et de sauvetage ou d'aide aux opérations de secours en cas de catastrophe, les Rangers sont une ressource exceptionnelle et s'acquittent remarquablement bien de leurs mandat. » [traduction]

Brigadier-général Omer Lavoie, Commandant de la 4e Division du Canada

« Un vingtième anniversaire, c'est une étape digne de mention. Nous n'avons jamais procédé à une telle patrouille de surveillance à longue distance. Nous nous sommes dit que c'était le moyen tout indiqué de célébrer et de mettre en valeur les capacités que les Rangers canadiens de l'Ontario mettent au service de leurs collectivités et de l'Armée canadienne. La surveillance est l'une des tâches dont les Rangers s'acquittent partout au Canada. Elle consiste à garder l'œil ouvert pour repérer tout ce qui pourrait être inhabituel ou suspect, par exemple un risque pour l'environnement ou des activités non autorisées sur le territoire. » [traduction]

Capitaine Mark Rittwage, Commandant de la 3eCompagnie des Rangers canadiens

Liens connexes

Les Rangers canadiens

3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens

Renseignements

  • Sergent Peter Moon
    Ranger des affaires publiques
    3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens
    705-715-1901
    pwm.moon@gmail.com

    Capitaine Bob Munroe
    Représentant des affaires publiques
    3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens
    705-795-0365 (cellulaire)
    705-424-1200, poste 7403
    Robert.munroe@forces.gc.ca