La Mancha Resources Inc.
TSX : LMA

La Mancha Resources Inc.

19 juin 2008 10h04 HE

Les ressources au projet White Foil de La Mancha augmentent de façon importante

FAITS SAILLANTS : - Les ressources mesurées et indiquées de White Foil augmentent de 33 % - L'étude de faisabilité est en cours - L'exploration reprend sur la concession "Park Dam" Nord

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 19 juin 2008) -

Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf mention contraire.

La Mancha Resources Inc. ((TSX:LMA), ci-après "La Mancha" ou "la Compagnie") a le plaisir d'annoncer que les ressources mesurées et indiquées à son projet White Foil détenu à 100 % ont augmenté de 33 % à 531 000 onces d'or contenu, sur la base d'une teneur de coupure de 1,2 g Au/t. Les détails de cette nouvelle estimation des ressources suivent :



Teneur de coupure
de 1,2 g Au/t Tonnes Teneur (g Au/t) Onces
------------------------------------------------------------------------
Mesurées - - -
Indiquées 7 538 000 2,2 531 000
------------------------------------------------------------------------
Total - Mesurée et indiquées 7 538 000 2,2 531 000
------------------------------------------------------------------------
Inférées 471 000 1,6 24 000


Cette nouvelle estimation des ressources est le résultat de la campagne de forage qui a eu lieu de juin 2007 à mars 2008 dans le but de mettre à jour le plan minier en fonction des conditions actuelles du marché. La mine White Foil, située à 2,5 km de la mine Frog's Leg de La Mancha, a été en production d'août 2002 à août 2003, alors que la production a cessé en raison de problèmes d'infiltration d'eau. Lorsqu'elle a acquis la mine en septembre 2006, La Mancha a entrepris d'assécher la fosse afin de permettre les travaux d'exploration qui ont mené à la mise à jour des ressources d'aujourd'hui.

Michel Cuilhé, président et chef de la direction de La Mancha, a noté : "Maintenant que Frog's Leg a commencé la production, White Foil représente la prochaine étape dans le développement de nos actifs de Kalgoorlie en un complexe minier de classe mondiale. Le fort taux de conversion des ressources inférées de White Foil en ressources indiquées laisse présager un nouveau plan minier amélioré de façon importante et de plusieurs années."

La Mancha a entrepris une étude de faisabilité de la construction d'une usine à la propriété White Foil, ce qui réduirait considérablement les coûts d'usinage au projet. La nouvelle ressource indiquée de 7,2 millions de tonnes à 2,2 grammes d'or par tonne est basée sur une teneur de coupure de 1,2 g Au/t. Abaisser la teneur de coupure fera partie des alternatives testées lors de l'étude de faisabilité.

Michel Cuilhé a ajouté : "L'information actuelle sur White Foil suggère qu'il répondrait très bien à des teneurs de coupures inférieures. De plus, la construction d'une usine sur les terrains de White Foil serait bénéfique à notre mine Frog's Leg, dont le minerai est présentement usiné à contrat. Nous attendons avec impatience les résultats de cette étude de faisabilité d'ici la fin du 1er trimestre de 2009."

Le forage de définition des ressources à White Foil a débuté en juin 2007, depuis la bordure de la fosse. A la suite de l'achèvement de l'assèchement, le forage a été exécuté à partir du fond de la fosse pour tester des portions de la ressource qui ne pouvaient être forées depuis la bordure de la fosse. Le but premier du programme était de convertir 160 000 onces d'or de la ressource inférée rapportée en novembre 2002 au statut de ressource indiquée. Ce forage n'a pas été fait plus tôt en raison du coût des forages au diamant depuis la surface et des problèmes d'accès au cours de la phase initiale du minage à ciel ouvert.

Un budget de 2,75 millions $ a été alloué au programme de définition de la ressource en 2007-08. Au total, 73 trous ont été forés, représentant 12 484 m de forage et comprenant des trous forés au diamant et en circulation inverse. Le forage a confirmé la continuité de la minéralisation et a converti avec succès la plus grande partie des ressources inférées au statut d'indiquées. Le forage a aussi apporté une information géologique précieuse qui aidera à l'exploitation et à l'exploration minière dans le futur.

GEOLOGIE

La minéralisation aurifère estimation des ressources principalement encaissée dans une unité de granophyre à l'intérieur du filon-couche gabbroïque de Kopai. Le granophyre est relativement friable en comparaison des autres unités dans le gabbro et les sédiments environnants. Le granophyre s'est surtout fracturé lors de la déformation et plissement du filon-couche, causant une dilatation et créant un conduit pour les fluides hydrothermaux porteurs d'or. L'or est associé à un réseau transversal de veines de quartz et de fractures dans le granophyre altéré. De l'or visible se trouve dans certaines veines.

Les trous du programme de forage qui ont traversé obliquement le centre de la ressource directement sous la fosse actuelle ont rapporté d'importantes intersections. Par exemple :



MWDD018 : 174 m à 2,06 g Au/t depuis 31 m incl. 8 m à 11,83 g Au/t depuis
192 m
MWRC713D : 61 m à 2,85 g Au/t depuis 0 m incl. 9 m à 5,45 g Au/t depuis
7 m
MWDD006 : 37 m à 3,83 g Au/t depuis 212 m incl. 12 m à 8,18 g Au/t depuis
224 m


Cette récente campagne de forage a fourni de précieuses informations qui sont maintenant utilisées pour la planification du forage d'extension autour de White Foil. Le dépôt de White Foil demeure ouvert latéralement et en profondeur.

PROCHAINES ETAPES

Le récent démarrage de la production à la mine Frog's Leg, cette mise à jour du développement des ressources à White Foil et les travaux de faisabilité de la construction d'une usine font partie de la stratégie de La Mancha pour le développement d'un complexe minier prééminent dans ses propriétés de Kalgoorlie. La figure 1 montre les intérêts détenus par La Mancha autour de la mine Frog's Leg. Dans les prochains mois, La Mancha entend commencer à explorer les terrains adjacents à la mine Frog's Leg à la propriété Park Dam North qu'elle détient avec Barrick (LMA 51 %, Barrick 49 %). Des activiés d'exploration sont également prévues le long de la faille qui s'étire vers le sud entre White Foil et le projet Kopai Sud, où une petite ressource a précédemment été identifiée.

Le projet Park Dam North couvre l'extension interprétée de la zone de cisaillement qui recèle la ressource de Frog's Leg et est considéré très prometteur. A la suite d'une nouvelle cartographie géologique, des échantillonnages géochimiques et une revue détaillée des données, des cibles ont été choisies et le forage est en cours. Park Dam North couvre aussi plusieurs autres allongements minéralisés s'étendant au sud du camp minier de Kundana, riche de plusieurs milliers d'onces. Un tel allongement s'étend depuis la fosse à ciel ouvert de Kurrawang à 2 km au nord de la limite du projet. Un forage percussif peu profond dans l'allongement de Kurrawang au projet Park Dam North a recoupé 5 m à 3,42 g Au/t depuis 16 m. Des forages de suivi sont prévus.

PERSONNES QUALIFIEES ET VERIFICATION DES DONNEES

La personne qualifiée indépendante pour les besoins de la Norme canadienne 43-101, Information concernant les projets miniers, est :

Elizabeth Haren BSc (Geol), MAusIMM (CP), a exécuté les travaux de géostatistique qui ont servi à l'estimation des ressources. Elizabeth est une employée à plein temps de Haren Consulting travaillant pour CSA Global qui a été engagée par La Mancha Resources Australia Pty Ltd.

Martin Bennett, Hons. (Geol.), MSc. (ODG), M.AIG, qui est Directeur de l'exploration de La Mancha Resources Australia, a supervisé le programme de forage et était responsable du contrôle de la qualité et de la vérification des données des trous utilisées par La Mancha Resources Australia pour l'estimation des ressources.

Trevor Eddie Bsc. (Geol) MAusIMM, qui est Chef géologue de La Mancha Resources Australia, a mené l'estimation des ressources et supervisé l'analyse géostatistique des données de forage.

Le programme de définition des ressources a été exécuté par et sous la supervision de Martin Bennett, Hons. (Geol.), MSc. (ODG), M.AIG, qui est Directeur de l'exploration de La Mancha Australia. Le programme a été exécuté selon les normes de meilleures pratiques de l'industrie. Les échantillons utilisés pour l'estimation consistaient en des demi-carottes au diamant de taille NQ2 échantillonnées sur une base d'un mètre. Aucun échantillonnage de secteur n'a eu lieu. Les échantillons ont été analysés chez Genalysis Laboratories de Perth, par lixiviation au cyanure LeachWell de 400 g, suivie d'extraction par solvant et de spectrométrie d'absorption atomique par flamme, ou chez SGS Laboratory de Perth par pyro-analyse suivie d'extraction par solvant et de spectrométrie d'absorption atomique par flamme.

Le laboratoire a utilisé une série d'échantillons de contrôle ("blank samples") et des matériaux de référence interne ("standards"). De plus, La Mancha Australia mène de façon régulière des programmes de vérification des analyses auprès d'autres laboratoires.

Le modèle des ressources de White Foil a été créé en utilisant l'estimation par krigeage à indicateur multiple. Les 73 nouveaux trous ont permis une révision complète de l'information géostatistique et variographique, et a de plus permis la réinterprétation du corps minéralisé sous la ressource déjà connue. Les données de forage ont amené un plus grand degré de confiance dans l'étendu du dépôt en profondeur. L'estimation précédente des ressources était aussi un modèle par krigeage à indicateur multiple. Des comparaisons ont été faites entre les modèles, ancien et le nouveau, des ressources en utilisant le secteur déjà miné de la fosse de White Foil. Les résultats montrent une corrélation directe entre les deux ressources, au niveau des tonnes de minerai et de la teneur.

Au cours de l'estimation présente des ressources, un reclassement du modèle a été adopté. Les ressources mesurées sont définies comme celles situées à l'intérieur de l'enveloppe de la fosse présentement minée; les limites des indiquées sont basées sur des distances cartésiennes moyennes des données de forages de moins de 30 m; tout ce qui se situe à plus de 30 m mais moins de 65 m est classé dans les inférées. L'estimation des ressources précédente incluait des ressources mesurées sous la fosse présentement minée. Ce n'est pas le cas de la présente estimation. L'estimation des ressources révisée et mise à jour est conforme aux exigences de la Norme canadienne 43-101, des Lignes directrices des meilleures pratiques en estimation des ressources minérales et des réserves minérales de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole ("CIM") et du Code JORC.

L'estimation des ressources révisée et mise à jour est conforme aux exigences de la Norme canadienne 43-101 et des Lignes directrices des meilleures pratiques en estimation des ressources minérales et des réserves minérales de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole ("CIM"). Il existe plusieurs incertitudes inhérentes à l'estimation des réserves minérales, incluant plusieurs facteurs hors du contrôle de la Compagnie. L'estimation des ressources est un procédé subjectif et la précision de toute estimation des ressources dépend de la qualité des données disponibles et de l'interprétation et du jugement en génie minier et géologie. Les résultats des forages, des essais et de la production, de même que d'importants changements dans les prix des métaux postérieurs à la date d'une estimation, peuvent justifier une révision de telles estimations. Au meilleur des connaissances de La Mancha, il n'y avait, au moment de l'estimation, aucun problème environnemental, d'obtention des permis, légal, de titre de propriété, de taxation, de contexte socio-économique, de mise en marché, politique ou autres s'y rattachant qui pourraient affecter de façon importante l'éventuelle extraction des ressource minérales.

Messieurs Eddie et Bennett de même que Mme Haren ont pris connaissance de la Norme canadienne 43 -101 des Autorités canadiennes en valeurs mobilières. En raison de leur éducation, de leur affiliation à une association professionnelle (tel que défini par la Norme canadienne 43 -101) et leur expérience de travail pertinente préalable, ils sont considérés "personnes qualifiées" aux termes de la Norme canadienne 43 101. Messieurs Eddie et Bennett de même que Mme Haren consentent à l'inclusion dans ce rapport des données basées sur leur information dans la forme et le contexte où elles paraissent.

AU SUJET DU PROJET AVANCE WHITE FOIL

Le projet avancé White Foil est situé à 20 km directement à l'ouest de la ville de Kalgoorlie-Boulder, dans la région des champs aurifères de l'est de l'Australie occidentale, et représente la portion sud du champ aurifère de Kundana, riche de six millions d'onces d'or. La Mancha détient une participation de 100 % dans la mine White Foil, qui a été en exploitation de 2002 à 2003. La fosse de White Foil a produit 120 000 onces d'or avant que les opérations ne soient interrompues en raison de l'afflux excessif d'eau saline dans la fosse. Le processus de pompage de l'eau en excès dans la fosse a débuté à l'automne de 2006 et a été achevé en septembre 2007.

A PROPOS DE LA MANCHA RESOURCES Inc. :

La Mancha Resources Inc. est un producteur international d'or basé au Canada avec des exploitations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine. La Mancha est inscrite à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole "LMA". Pour plus d'informations sur la Compagnie, vous pouvez visiter notre site Internet au www.lamancha.ca.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ENONCES PROSPECTIFS

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant la quantité de minéralisation en place, le caractère exploitable des résultats, les risques de l'exploitation minière, le calcul et l'évolution des ressources minérales, le potentiel d'addition au ressources,le prix au marché de l'or, les futurs programmes de travaux et les objectifs poursuivis, les cibles de forage et les résultats attendus, l'interprétation des résultats des travaux, les plans de développement et échéanciers prévus, en particulier ce qui concerne le potentiel pour l'optimisation du concept actuel de la fosse et le potentiel souterrain. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix du marché des métaux précieux, aux risques liés à l'industrie minière, aux risques liés à l'exploration, aux risques liés aux exploitations à l'étranger, aux risques et dangers environnementaux, aux incertitudes quant au calcul des réserves minérales et autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2007 de La Mancha qui a été déposée auprès des commissions des valeurs mobilières, ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto.

La Figure 1. est disponible à l'adresse suivante: http://media3.marketwire.com/docs/manchafr_0619.pdf

Renseignements

  • La Mancha
    Martin Amyot
    Vice-président, Développement corporatif
    514-987-5115
    info@lamancha.ca