Fondation Farha

Fondation Farha

10 sept. 2008 16h12 HE

Les résultats d'un sondage démontrent que les québécois ont une connaissance plutôt limitée relativement au VIH-sida

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 10 sept. 2008) - Juste avant la tenue son marchethon annuel CA MARCHE, la Fondation Farha - le plus important organisme de financement pour la cause du sida -, publie aujourd'hui les résultats d'un sondage effectué en ligne, qui met en lumière la nécessité d'accroître les efforts de sensibilisation et d'éducation relativement au VIH-sida.

Cette enquête, qui a examiné la situation du VIH-sida au Québec, a révélé que de fausses idées sont encore répandues, et que la plupart des Québécois et Québécoise ne connaissent pas les gens qui sont affectés par cette maladie, en plus d'ignorer que les taux d'infection sont toujours à la hausse. Etant donné la petite taille de l'échantillon de ce sondage, les résultats de ce celui-ci sont plus qualitatifs que quantitatifs, mais ils indiquent tout de même qu'il subsiste un important écart entre la perception et la réalité lorsqu'il est question du VIH-sida.

Faits saillants de l'enquête (perceptions versus réalité) :

- Seulement 54 % des répondants savaient que les taux d'infection chez les femmes sont maintenant plus élevés qu'il y a 10 ans. La proportion de résultats positifs relatifs au VIH chez les femmes a plus que doublée, puisque ces derniers sont passés de 12 % pour la période 1985-1997 à 27,8 % en 2006.

- Seulement 30 % des répondants savaient que les taux d'infection chez les adultes âgés de 50 ans et plus sont maintenant plus élevés qu'il y a 10 ans. La proportion de résultats positifs relatifs au VIH chez les personnes âgées de 50 ans ou plus est presque deux fois plus élevée, puisque ceux-ci sont passés de 7,6 % pour la période 1985-1998 à 13,8 % en 2006.

- Moins de la moitié des répondants (46 %) estiment qu'il y a plus de personnes vivant avec le VIH-sida aujourd'hui qu'il y a 5 ans. L'amélioration des traitements et la montée des taux d'infection signifient qu'il y a plus de personnes vivant avec le VIH-sida que jamais auparavant.

- Seulement 81 % des personnes interrogées ont répondu "faux" lorsqu'on leur a demandé s'il existe un vaccin pour prévenir le VIH-sida. Il n'existe aucun vaccin pour protéger contre le VIH.

- Seulement 86 % des personnes interrogées ont répondu "faux" lorsqu'on leur a demandé si le VIH et le sida peuvent être guéris s'ils sont traités rapidement. Il n'existe aucun remède pour le VIH-sida.

- 13 % des gens croient que le VIH peut être transmis par une piqûre de moustique. Il est prouvé que cela est faux.

- Seulement 61 % des répondants ont répondu que les hommes gais figurent parmi les groupes les plus touchés par le sida. Cette proportion grimpe à 71 % pour les utilisateurs de drogues injectables. Les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes et les utilisateurs de drogues injectables, sont les deux groupes les plus touchés par le VIH-sida. La grande majorité des répondants n'était pas au courant que les jeunes adultes, les Autochtones et Afro-Canadiens sont également parmi les groupes les plus touchés par le VIH-sida.

- Seulement 28 % des répondants ont convenu que les personnes qui ont le VIH-sida devraient être autorisées à servir le public en occupant des postes de dentistes et d'infirmières.

- Seulement 65 % des répondants ont convenu que les personnes qui ont le VIH-sida devraient être autorisées à servir le public en occupant des postes de coiffeurs ou d'entraîneurs personnels.

- 85 % estiment qu'ils sont modérément ou très bien informés sur le VIH-sida.

- 26 % des répondants connaissent ou ont connu quelqu'un vivant avec le VIH-sida.

"Les résultats de cette enquête indiquent que l'éducation et la sensibilisation demeurent des éléments nécessaires pour lutter efficacement contre VIH-sida", a mentionné Evelyn Farha, présidente honoraire de la Fondation Farha. "CA MARCHE a vu le jour il y a 15 ans dans le but de faire la lumière sur l'épidémie du VIH-sida au Québec. En tant qu'événement de sensibilisation, ce marchethon demeure aussi pertinent aujourd'hui qu'il ne l'était à ce moment-là."

Un exemplaire des résultats complets de l'enquête vous sera acheminé sur demande.

A propos de CA MARCHE

Chaque année depuis 1993, la Fondation Fahra organise l'événement CA MARCHE, une marche de 7 km visant à recueillir des fonds et à sensibiliser la population. CA MARCHE est le plus grand événement pour amasser des fonds pour le sida au Québec et il s'agit de l'événement le plus important de la Fondation Farha et de ses 42 organismes partenaires. Pour vous inscrire à CA MARCHE ou pour faire un don, veuillez visiter www.camarche.ca.

A propos de la Fondation Farha

La Fondation Farha est le chef de file québécois en collecte de fonds pour venir en aide aux hommes, femmes et enfants vivant avec le VIH/sida. Les événements organisés par la Fondation Farha contribuent également à sensibiliser la population à l'épidémie du sida. Depuis 1992, la Fondation Farha a distribué plus de 7,3 millions de dollars à quelque 70 organismes des quatre coins du Québec, qui offrent différents soins et services (hébergement, médicaments, nourriture, soins palliatifs, maintien à domicile, etc.), de même que des programmes de prévention et d'éducation. La sélection des organismes subventionnés par la Fondation est effectuée par un comité consultatif qui voit aussi à ce que les fonds soient utilisés à bon escient.

www.farha.qc.ca

Renseignements