Groupe TVA inc.
TSX : TVA.B

Groupe TVA inc.

04 nov. 2014 09h55 HE

Les résultats financiers de Groupe TVA pour le troisième trimestre 2014 affectés par une charge de dépréciation de 41 millions de dollars au niveau de ses actifs incorporels

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 4 nov. 2014) - Groupe TVA inc. (la « Société ») (TSX:TVA.B) annonce qu'elle a enregistré une perte nette attribuable aux actionnaires de 35,7 millions de dollars soit 1,50 $ par action au cours du troisième trimestre de l'exercice 2014, alors qu'au trimestre correspondant de l'année 2013 le bénéfice net attribuable aux actionnaires avait été de 6,3 millions de dollars ou 0,27 $ par action.

Au cours du troisième trimestre 2014, la Société a continué d'être affectée négativement par la baisse des revenus publicitaires, notamment au niveau de sa chaîne de télévision généraliste. Compte tenu de la tendance constatée au sein de l'industrie télévisuelle et des médias en général, la Société a revu son plan d'affaires et ses prévisions pour ses activités, notamment celles du secteur télédiffusion et production. La Société a alors conclu que les valeurs recouvrables de sa licence de télédiffusion et de son écart d'acquisition étaient inférieures à leurs valeurs comptables et des charges non monétaires de dépréciation de 32 462 000 $ et de 8 538 000 $ ont été comptabilisées respectivement au niveau de ces actifs.

Faits saillants liés à l'exploitation du troisième trimestre :

  • Bénéfice d'exploitation ajusté(1) consolidé de 7 638 000 $ comparativement à 18 401 000 $ au trimestre correspondant de 2013.
  • Bénéfice d'exploitation ajusté du secteur télédiffusion et production de 4 796 000 $, soit une variation défavorable de 9 956 000 $, expliquée principalement par :
    • la comptabilisation, au cours du troisième trimestre 2013, d'une rétroactivité de 6 841 000 $ pour des redevances relativement à la retransmission de ses signaux de télévision généralistes dans les marchés situés à l'extérieur de ses zones de desserte locales;
    • le recul de 7,6 % des revenus publicitaires du Réseau TVA;

compensés en partie par :

    • la baisse des pertes d'exploitation ajustées des services spécialisés, directement attribuable à la chaîne TVA Sports.
  • Bénéfice d'exploitation ajusté du secteur magazines de 2 842 000 $, soit une variation défavorable de 807 000 $, principalement attribuable à la baisse de 8,5 % des revenus d'exploitation qui a été supérieure aux réductions de dépenses résultant d'économies de coûts reliées au volume.

1 Voir la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) ci-après.

« C'est dans un contexte économique difficile, dont fait face toute l'industrie des médias, que la baisse des revenus publicitaires s'est poursuivie durant le troisième trimestre de 2014, à la fois au Réseau TVA et chez nos chaînes spécialisées », a commenté Madame Julie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société.

« Cependant, il faut souligner que le trimestre a aussi connu un succès remarquable, soit celui de TVA Sports, où les revenus publicitaires sont en plein essor et les revenus d'abonnement ont continué à progresser avec une croissance de 104 %. Les matchs de la Ligue nationale de hockey sur TVA Sports suscitent un engouement incroyable rejoignant jusqu'à 1,4 million de téléspectateurs et des parts de marché de plus de 25 %. La réception des amateurs à notre offre multiplateforme est aussi exceptionnelle, avec plus de 100 000 téléchargements de nos applications « TVA Sports » et « TVA Sports-Hockey ». Le Réseau TVA quant à lui continue aussi à connaître des succès d'écoute avec 19 des 30 émissions les plus écoutées durant le dernier trimestre. Notons, entre autres, la nouveauté de TVA, L'Été indien, la première émission de variété québécoise diffusée en France et à travers le monde, qui a dépassé les 1,7 million de téléspectateurs au Québec seulement », a ajouté Madame Julie Tremblay.

« Pour sa part, le secteur magazines a connu un recul général de ses revenus d'exploitation durant le trimestre, avec une baisse, notamment, de 9,3 % de ses revenus publicitaires, excluant les magazines qui ont cessé d'être publiés au premier trimestre de 2014. Heureusement, le plan de rationalisation des charges d'exploitation mis en place en 2013 et notre décision de cesser la publication de certains titres au premier trimestre de 2014 nous ont permis de maintenir une marge bénéficiaire de 17,5 % pour le troisième trimestre de 2014 », a conclu Madame Tremblay.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation générés au cours du trimestre ont été de 6,3 millions de dollars comparativement à des flux de trésorerie de 13,0 millions de dollars au cours du trimestre correspondant de 2013. Cette baisse s'explique essentiellement par la baisse du bénéfice d'exploitation ajusté.

Définition

Bénéfice ou perte d'exploitation ajusté(e)

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidité. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS.

La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activité. En outre, le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) adoptée par la Société peut différer de celle d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents), le risque lié aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique ainsi que les risques liés aux relations de travail. Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et http://groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2013.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 4 novembre 2014 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication intégrée active dans la création, la production, la diffusion et la distribution de produits audiovisuels ainsi que dans l'édition de magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et d'édition de magazines de langue française en Amérique du Nord et une des plus grandes entreprises privées de production. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B.

GROUPE TVA INC.
États consolidés des résultats
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)
Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
Note 2014 2013 2014 2013
Revenus3 94 525 $102 217$309 546 $324 794$
Achats de biens et services4,12 57 105 52 051 191 508 183 966
Coûts liés au personnel 29 782 31 765 95 426 100 592
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 5 870 5 494 16 571 15 956
Charges financières5 1 078 1 588 3 173 4 789
Dépréciation d'une licence et de l'écart d'acquisition6 41 000 41 000
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres7 109 875 109 3 874
(Perte) bénéfice avant (recouvrement) dépense d'impôts et part de la perte dans les entreprises associées (40 419) 10 444 (38 241) 15 617
(Recouvrement) dépense d'impôts (6 176) 2 444 (6 695) 3 546
Part de la perte dans les entreprises associées 1 427 1 675 5 124 4 653
(Perte nette) bénéfice net attribuable aux actionnaires (35 670)$6 325$(36 670)$7 418$
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires9 c)(1,50)$0,27$(1,54)$0,31$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.
États consolidés du résultat global
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
2014 2013 2014 2013
(Perte nette) bénéfice net(35 670)$6 325 $(36 670)$7 418 $
Autres éléments du résultat global ne nécessitant pas une reclassification aux résultats :
Régimes à prestations définies :
Gain actuariel 24 000 24 000
Impôts différés (6 500) (6 500)
17 500 17 500
Résultat global attribuable aux actionnaires(35 670)$23 825 $(36 670)$24 918 $

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.
États consolidés des capitaux propres
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
Total des
Capitaux propres attribuables aux actionnairescapitaux
Cumul despropres
autres
éléments du
résultat
global -
Capital- Régimes à
actionsSurplusBénéficesprestations
(note 9)d'apportnon repartisdéfinies
Solde au 31 décembre 201298 647$581$187 937 $(20 620)$266 545 $
Bénéfice net 7 418 7 418
Autres éléments du résultat global 17 500 17 500
Solde au 30 septembre 201398 647 581 195 355 (3 120) 291 463
Bénéfice net 8 328 8 328
Autres éléments du résultat global 8 268 8 268
Solde au 31 décembre 201398 647 581 203 683 5 148 308 059
Perte nette (36 670) (36 670)
Solde au 30 septembre 201498 647$581$167 013 $5 148 $271 389 $

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
30 septembre 31 décembre
Note2014 2013
Actif
Actif à court terme
Espèces 10 279$7 717$
Débiteurs 108 752 136 408
Impôts exigibles 7 074 124
Émissions, droits de diffusion et de distribution et stocks761 781 61 428
Charges payées d'avance 3 204 2 380
191 090 208 057
Actif à long terme
Droits de diffusion et de distribution736 296 31 985
Placements 14 246 14 822
Immobilisations 103 310 100 962
Licences et autres actifs incorporels677 432 112 566
Écart d'acquisition635 931 44 536
Actif au titre des prestations définies 14 515 8 238
Impôts différés 675 885
282 405 313 994
Total de l'actif 473 495$522 051$
GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés (suite)
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
30 septembre 31 décembre
Note2014 2013
Passif et capitaux propres
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 74 773$85 960$
Impôts exigibles 468 1 828
Droits de diffusion et de distribution à payer 20 629 17 304
Provisions 230 645
Revenus reportés 8 498 9 302
Dette échéant à court terme1474 791 74 640
179 389 189 679
Passif à long terme
Autres éléments de passif 6 732 3 974
Impôts différés 15 985 20 339
22 717 24 313
Capitaux propres
Capital-actions998 647 98 647
Surplus d'apport 581 581
Bénéfices non répartis 167 013 203 683
Cumul des autres éléments du résultat global 5 148 5 148
Capitaux propres attribuables aux actionnaires 271 389 308 059
Garanties12
Événement postérieur à la date de clôture14
Total du passif et des capitaux propres 473 495$522 051$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

Le 4 novembre 2014, le conseil d'administration a approuvé les états financiers consolidés résumés pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2014 et 2013.

GROUPE TVA INC.
États consolidés des flux de trésorerie
(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)
Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées les 30 septembre terminées les 30 septembre
Note2014 2013 2014 2013
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation
(Perte) bénéfice net(te) (35 670)$6 325 $(36 670)$7 418 $
Ajustements pour :
Amortissement 5 920 5 544 16 722 16 107
Dépréciation d'une licence et de l'écart d'acquisition641 000 41 000
Dépréciation d'actifs7 611 1 610
Part de la perte dans les entreprises associées 1 427 1 675 5 124 4 653
Impôts différés (5 129) 339 (4 168) 1 248
7 548 14 494 22 008 31 036
Variation nette hors caisse des actifs et passifs d'exploitation (1 292) (1 497) 5 200 (9 852)
Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation 6 256 12 997 27 208 21 184
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement
Acquisitions d'immobilisations (6 094) (4 642) (17 914) (14 190)
Acquisitions d'actifs incorporels (188) (773) (1 683) (1 695)
Acquisition d'une entreprise8 (6 607) (501) (6 607)
Variation nette des placements11(1 781) (1 477) (4 548) (2 148)
Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement (8 063) (13 499) (24 646) (24 640)
Variation nette des espèces (1 807) (502) 2 562 (3 456)
Espèces au début de la période 12 086 7 665 7 717 10 619
Espèces à la fin de la période 10 279 $7 163 $10 279 $7 163 $
Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation
Intérêts nets versés 21 $130 $2 052 $2 326 $
Impôts sur le bénéfice versés (encaissés) 1 079 (575) 5 780 814

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés
Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2014 et 2013 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication intégrée qui œuvre dans deux secteurs d'activités : la télédiffusion et production et les magazines (note 13). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dus, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires et aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2013 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2013 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2014.

2. Modification de conventions comptables et nouvelles prises de position en matière de comptabilité

Modification de conventions comptables

Le 1er janvier 2014, la Société a adopté rétrospectivement l'IFRIC 21 - Droits ou taxes, qui clarifie le moment de la comptabilisation d'un passif pour les sorties de ressources qui sont imposées par les gouvernements selon des dispositions légales ou réglementaires, basé sur l'activité qui rend le paiement exigible. L'adoption de cette interprétation n'a pas eu un impact significatif sur les états financiers consolidés.

Nouvelles prises de position en matière de comptabilité

La Société n'a pas encore complété son évaluation de l'incidence de l'adoption de ces nouvelles prises de position sur ses états financiers consolidés.

  1. IFRS 9 - Instruments financiers est applicable rétrospectivement, avec application anticipée permise.

    L'IFRS 9 simplifie l'évaluation et le classement des actifs financiers en réduisant le nombre de catégories d'évaluation dans l'IAS 39, Instruments financiers : comptabilisation et évaluation. De plus, la nouvelle norme comprend une option de juste valeur pour la désignation d'un passif financier non dérivé, son classement et son évaluation ainsi qu'un nouveau modèle de comptabilité de couverture plus étroitement lié avec les activités de gestion des risques prises par les entités.
  2. IFRS 15 - Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients est applicable pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2017.

    L'IFRS 15 précise la façon et le moment où une entité doit constater ses revenus ainsi que l'information supplémentaire à présenter dans ses états financiers. La norme fournit un modèle en cinq étapes à appliquer à tous les types de contrats avec les clients.

3. Revenus

La répartition des revenus entre les services rendus et les ventes de produits est la suivante :

Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
2014 2013 2014 2013
Services rendus170 023$77 711$238 735$250 555$
Ventes de produits24 502 24 506 70 811 74 239
94 525$102 217$309 546$324 794$

1La Société perçoit des redevances en relation avec la retransmission de son signal de télévision dans les marchés situés à l'extérieur de la zone de desserte locale de ses stations de télévision généralistes. Au cours du troisième trimestre de 2013, la Commission du droit d'auteur du Canada (« CDA ») avait finalisé ses consultations sur les enjeux entourant une entente, faisant l'objet d'une décision favorable par la CDA, sur une nouvelle répartition des redevances entre les sociétés de gestion collective de droits pour la période de 2009 à 2013, et en vertu de laquelle la part des redevances revenant à la Société augmentait significativement. Par conséquent, la Société avait comptabilisé l'augmentation de sa part dans les redevances durant le troisième trimestre de 2013, dont un montant de 6 111 000 $ se rapportant aux années 2009 à 2012 ainsi qu'un montant de 730 000 $ pour les deux premiers trimestres de 2013, sur la base des nouvelles informations qui lui avaient été confirmées.

4. Achats de biens et services

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :

Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
2014 2013 2014 2013
Redevances, droits et coûts de production35 431$30 771$128 119$112 481$
Tirage et distribution4 194 5 024 12 694 14 342
Marketing, publicité et promotion4 158 3 972 10 753 12 512
Coûts liés aux immeubles2 118 2 134 6 798 6 526
Services rendus par la société mère5 465 4 570 16 908 16 542
Autres5 739 5 580 16 236 21 563
57 105$52 051$191 508$183 966$

5. Charges financières

Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
2014 2013 2014 2013
Intérêts sur la dette à long terme1 125 $1 139 $3 370 $3 387 $
Amortissement des frais de financement50 50 151 151
(Revenus) charge d'intérêts sur l'actif net ou le passif net au titre des prestations définies(72) 420 (215) 1 260
Autres(25) (21) (133) (9)
1 078 $1 588 $3 173 $4 789 $

6. Dépréciation d'une licence et de l'écart d'acquisition

Au cours du troisième trimestre 2014, la Société a complété la mise à jour annuelle de son plan stratégique pour les trois prochaines années. Les conditions de marché dans le secteur de la télévision ont amené la Société à effectuer un test de dépréciation sur l'unité génératrice de trésorerie (« UGT ») du secteur télédiffusion et production. La Société a alors conclu que la valeur recouvrable, déterminée sur la base de la juste valeur diminuée des coûts de sortie, de l'UGT télédiffusion et production était inférieure à sa valeur comptable. Par conséquent, une charge de dépréciation non monétaire de 32 462 000 $ a été comptabilisée au niveau de la licence de télédiffusion et une charge non monétaire de 8 538 000 $ a été comptabilisée au niveau de l'écart d'acquisition au cours du troisième trimestre 2014. La Société a utilisé un taux d'actualisation avant impôts de 11,08 % et un taux de croissance perpétuelle de 1,0 % pour déterminer la valeur recouvrable.

7. Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres

Au cours des périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2014, la Société a enregistré des frais de rationalisation des activités d'exploitation de 109 000 $ suite à l'abolition de postes dans le secteur télédiffusion et production. Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2013, la Société avait enregistré des frais de rationalisation des activités d'exploitation de 138 000 $ suite à l'abolition de postes, principalement dans le secteur magazines (1 784 000 $ pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2013, dont 879 000 $ dans le secteur télédiffusion et production et 905 000 $ dans le secteur magazines).

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2013, la Société avait enregistré une charge de dépréciation supplémentaire de 611 000 $ liée aux stocks relativement à la cessation de ses activités de télé-achat et de boutiques en ligne de sa division TVA Boutiques. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2013, la charge totale de dépréciation reliée à cette cessation des activités totalisait 1 223 000 $ en plus d'une provision pour frais de rationalisation des activités d'exploitation de 303 000 $.

Au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2013, la Société avait également enregistré une charge de dépréciation de 387 000 $ liée à l'inventaire de droits de distribution à long terme à la suite de sa décision, au premier trimestre de 2013, de ne plus distribuer de nouveaux films québécois en salles de cinéma.

8. Acquisition d'une entreprise

Le 18 juillet 2013, la Société a acquis la totalité des actions émises et en circulation de Les Publications Charron & Cie inc., éditeur du magazine La Semaine, pour une contrepartie totale de 7 701 000 $, dont une somme de 501 000 $ pour les éléments du fonds de roulement acquis. Dans le cadre de cette transaction, la Société avait également acquis la totalité des actions émises et en circulation de Charron Éditeur inc., une maison d'édition de livres, et avait simultanément cédé les activités de celle-ci à Groupe Sogides, une société sous contrôle commun, pour une somme équivalente au prix payé, soit un prix convenu de 219 000 $, déduction faite des éléments du fonds de roulement cédés. Les résultats de la nouvelle filiale, Les Publications Charron & Cie inc., sont inclus dans les résultats consolidés de la Société depuis le 18 juillet 2013. Le processus de répartition du prix d'achat s'est terminé au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2014.

La répartition finale du prix d'acquisition de Les Publications Charron & Cie inc. se détaille comme suit :

2013
Éléments d'actif acquis
Espèces593 $
Actif à court terme1 127
Actif à long terme29
Immobilisations94
Actifs incorporels3 030
Écart d'acquisition4 688
9 561
Éléments de passif pris en charge
Passif à court terme(1 219)
Impôts différés(641)
(1 860)
Éléments d'actif nets acquis à la juste valeur7 701 $
Contrepartie
Espèces7 200
Passif lié à l'ajustement du fonds de roulement501
7 701 $

Il n'y a aucun montant de l'écart d'acquisition déductible aux fins des impôts sur le bénéfice.

9. Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation

30 septembre 31 décembre
2014 2013
4 320 000 actions ordinaires classe A72$72$
19 450 906 actions classe B98 575 98 575
98 647$98 647$

c) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :

Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
2014 2013 2014 2013
(Perte) bénéfice net(te) attribuable aux actionnaires(35 670)$6 325$(36 670)$7 418$
Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation23 770 906 23 770 906 23 770 906 23 770 906
Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires(1,50)$0,27$(1,54)$0,31$

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif.

10. Rémunération et autres paiements à base d'actions

Période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014
Options d'achat d'actions classe B de la Société Options d'achat d'actions de Québecor Média
Prix d'exercice Prix d'exercice
Nombre moyen pondéré Nombre moyen pondéré
Solde au 31 décembre 2013691 076 16,54$331 407 53,35$
Octroyées30 000 8,90 67 000 63,60
Exercées- - (29 375)49,52
Annulées(69 208)15,32 (13 600)57,64
Expirées(126 500)20,75 - -
Solde au 30 septembre 2014525 368 15,25$355 432 55,44$

Du nombre d'options en circulation au 30 septembre 2014, 495 368 options d'achat d'actions classe B de la Société au prix d'exercice moyen de 15,63 $ et 67 432 options d'achat d'actions de Québecor Média au prix d'exercice moyen de 46,55 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2014, 8 000 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 61 000 $ (aucune option exercée pour la période correspondante de 2013). Au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, 29 375 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 413 000 $ (41 884 options d'achat d'actions ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 471 000 $ pour la période correspondante de 2013).

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2014, la Société n'a constaté aucune charge de rémunération (un renversement de la charge de rémunération de 99 000 $ au cours de la période correspondante de 2013) relativement aux options d'achat d'actions classe B de la Société. Au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, la Société a constaté un renversement de la charge de rémunération de 46 000 $ (un renversement de la charge de rémunération de 130 000 $ au cours de la période correspondante de 2013) pour ces mêmes options. Au cours des périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2014, la Société a également constaté une charge de rémunération de 262 000 $ et de 859 000 $ respectivement (une charge de rémunération de 387 000 $ et et de 317 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2013) relativement aux options d'achat d'actions de Québecor Média.

11. Opérations entre apparentés

Contributions en capital dans SUN News

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2014, une mise de fonds de 4 100 000 $ (4 500 000 $ en 2013) a été effectuée par les sociétaires dans SUN News, dont 2 009 000 $ (2 205 000 $ en 2013) par la Société et 2 091 000 $ (2 295 000 $ en 2013) par Corporation Sun Media, une société sous contrôle commun.

Au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2014, une mise de fonds de 10 300 000 $ (7 500 000 $ en 2013) a été effectuée par les sociétaires dans SUN News, dont 5 047 000 $ (3 675 000 $ en 2013) par la Société et 5 253 000 $ (3 825 000 $ en 2013) par Corporation Sun Media.

12. Garanties

Dans le cours normal de ses activités, la Société conclut avec des tiers des ententes d'indemnisation dans le cadre de certaines transactions, telles que des contrats d'acquisition de biens, des ententes de services et des contrats de location. Ces ententes obligent la Société à indemniser un tiers pour les dépenses engagées en regard de circonstances spécifiques. Les termes de ces indemnisations peuvent varier d'une transaction à l'autre en fonction des clauses incluses dans l'entente. La nature de ces ententes d'indemnisation empêche la Société d'estimer de façon raisonnable le montant maximal potentiel qu'elle pourrait être tenue de verser à un tiers sur l'ensemble de ses engagements. Par ailleurs, suite à de nouveaux développements survenus au cours du premier trimestre 2014, les engagements spécifiques à risque qui s'élevaient à 4 700 000 $ au 31 décembre 2013 ont été comptabilisés dans les achats de biens et services au cours de la période de trois mois se terminant le 31 mars 2014.

13. Information sectorielle

Au cours du troisième trimestre 2014, la direction a modifié le nom de ses secteurs d'activités afin de mieux refléter sa réalité opérationnelle. Ainsi, le secteur de la télévision sera dorénavant le secteur télédiffusion et production et celui de l'édition deviendra le secteur magazines.

Au début de l'exercice 2014, la direction avait apporté des modifications à la structure de gestion de la Société. Suite à ces changements, les activités d'édition sur mesure, de productions commerciales imprimées et de services prémédias, anciennement exercées par la division TVA Studio du secteur magazines, avaient été intégrées aux activités de TVA Accès inc. du secteur télédiffusion et production. L'information financière de la période précédente a été retraitée pour tenir compte de cette nouvelle présentation.

Les activités de la Société se composent des secteurs suivants :

- Le secteur télédiffusion et production inclut les activités du Réseau TVA (y compris les filiales et divisions TVA Productions inc., TVA Ventes et Marketing inc., TVA Nouvelles et TVA Interactif), des services spécialisés, de la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques télévisuelles, les activités de production commerciale et de doublage de TVA Accès inc., les activités de distribution de produits audiovisuels de la division TVA Films, ainsi que les activités de télé-achat et de boutiques en ligne de la division TVA Boutiques jusqu'au deuxième trimestre de 2013.

- Le secteur magazines inclut les activités de TVA Publications inc. et de Les Publications Charron & Cie inc., qui se spécialisent dans l'édition de magazines de langue française dans des domaines variés incluant les arts, le spectacle, la télévision, la mode et la décoration ainsi que la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques liées aux magazines.

Périodes de trois mois Périodes de neuf mois
terminées terminées
les 30 septembre les 30 septembre
2014 2013 2014 2013
Revenus
Télédiffusion et production78 829 $85 195 $264 005 $281 237 $
Magazines16 243 17 750 47 339 46 017
Éléments intersectoriels(547) (728) (1 798) (2 460)
94 525 $102 217 $309 546 $324 794 $
Bénéfice d'exploitation ajusté 1
Télédiffusion et production4 796 14 752 14 655 34 636
Magazines2 842 3 649 7 957 5 600
7 638 18 401 22 612 40 236
Amortissement des immobilisations et actifs incorporels5 870 5 494 16 571 15 956
Charges financières1 078 1 588 3 173 4 789
Dépréciation d'une licence et de l'écart d'acquisition41 000 41 000
Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres109 875 109 3 874
(Perte) bénéfice avant (recouvrement) dépense d'impôts et part de la perte dans les entreprises associées(40 419)$10 444 $(38 241)$15 617 $

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activité de la Société en ce qui a trait aux revenus.

1 Le chef de la direction utilise le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est défini(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

14. Événement postérieur à la date de clôture

Le 3 novembre 2014, Groupe TVA a modifié les termes et conditions de ses facilités de crédit bancaire afin d'augmenter la taille de son crédit renouvelable de 100 M$ à 150 M$, de proroger son échéance de 2 ans jusqu'au 24 février 2019 et de remplacer le prêt à terme existant de 75 M$, échéant le 11 décembre 2014, par un nouveau prêt à terme d'un montant équivalent et échéant le 3 novembre 2019. Également, Groupe TVA a octroyé une sûreté sur l'universalité de ses biens meubles et a grevé l'immeuble abritant son siège-social d'une hypothèque immobilière dans le cadre de la modification des termes et conditions de ses facilités de crédit bancaire.

Renseignements

  • Denis Rozon, CPA, CA
    Vice-président et chef de la direction financière
    (514) 598-2808