Association canadienne des sages-femmes

Association canadienne des sages-femmes

04 mai 2011 14h12 HE

Les sages-femmes à travers le Canada se mobilisent pour mettre fin aux inégalités relatives à la santé maternelle

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 mai 2011) - Le 5 mai 2011, plus de 400 sages-femmes et des milliers de partisans se mobiliseront à travers le Canada pour marquer la Journée internationale des sages-femmes. Des marches de 5 kilomètres sont organisées dans plus de 30 communautés canadiennes et à travers le monde pour sensibiliser le public aux inégalités mondiales dans le dossier de la santé maternelle et du nouveau-né.

Plus de 340 000 femmes meurent chaque année et des millions d'autres souffrent d'infections et d'handicaps, à la suite de leur accouchement. 350 000 sages-femmes additionnelles pourraient sauver la vie de ces mères et de plus d'un million de nouveau-nés qui meurent chaque année de causes évitables. Le monde à besoin de sages-femmes maintenant plus que jamais est le message que porteront 5 mai les Canadiens et Canadiennes avec les sages-femmes du monde.

Les sages-femmes canadiennes et leurs partisans marcheront à Ottawa et dans tous les provinces et territoires pour faire pression sur le gouvernement canadien afin qu'il respecte ses engagements envers les objectifs du Millénaire pour le développement #4 et #5 (réduire la mortalité infantile et améliorer la santé maternelle) en améliorant l'accès aux soins de sages-femmes dans le monde entier.

« Le 5 mai, nous allons démontrer notre engagement pour réduire les taux de mortalité maternelle et infantile en marchant épaule contre épaule avec les mères et les sages-femmes du monde entier » a déclaré Mme Anne Wilson, présidente de l'Association canadienne des sages-femmes. « Ici au Canada, il est inacceptable que le taux de mortalité infantile soit 1.5 fois plus élevé dans les communautés des Premières Nations que dans le reste du pays. »

« Nous souhaitons que le gouvernement s'engage à augmenter l'accès aux services de sage-femme. Pour ce faire, la profession sage-femme doit être réglementée et financée par l'État dans tous les provinces et territoires, le nombre de sages-femmes doit augmenter dans tous les régions urbaines, rurales et éloignées du pays, et le développement des maisons de naissance doit être soutenu » a conclu Mme Wilson.

La marche nationale se déroulera à Ottawa et débutera à 9h00 au Women's Memorial dans le Parc Minto, situé au coin des rues Elgin et Gilmour. La marche culminera sur la Colline du Parlement de 10h30 à 12h00. Mme Anne Wilson, Mme Maureen McTeer de l'Alliance du Ruban Blanc et le Dr. André Lalonde de la Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada s'adresseront au public.

Toutes ces marches du 5 mai ne sont que le début d'une aventure qui se culminera des 19 au 23 juin 2011, à Durban en Afrique du Sud lors du congrès triennal de la Confédération internationale des sages-femmes, un congrès mondial où 3000 sages-femmes partageront les données probantes du bon fonctionnement au chapitre de la réduction de la mortalité maternelle et de l'amélioration des soins et du support apporté aux mères et aux nouveau-nés à travers le monde.

Renseignements