Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

29 août 2013 09h58 HE

Les salaires syndicaux profitent à toutes les communautés : Bien des raisons de célébrer la fête du Travail, selon le président du CTC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 29 août 2013) - Le président du Congrès du travail du Canada affirme que les travailleurs et travailleuses du Canada ont bien des raisons de célébrer la fête du Travail parce que les salaires syndicaux profitent à toute la communauté.

« Nous croyons au vieux dicton qui dit : ce que nous désirons pour nous-mêmes, nous le souhaitons à tous, déclare Ken Georgetti. Bon nombre des avantages dont bénéficient actuellement tous les travailleurs et travailleuses, y compris les salaires justes, la rémunération des heures supplémentaires, les normes de sécurité au travail, les congés parentaux, les vacances payées et la protection contre la discrimination et le harcèlement, ont été initialement obtenus par les syndicats. »

M. Georgetti ajoute que les chercheurs du CTC ont constaté que les travailleuses et travailleurs syndiqués du Canada gagnent en moyenne 4,97 $ de plus par heure que ceux qui ne sont pas syndiqués. « Ce montant supplémentaire dans les poches des 4,67 millions d'employés syndiqués du pays représente une injection de 785,8 millions de dollars de plus chaque semaine dans l'économie nationale », affirme-t-il.

« Nous savons que les salaires décents permettent de subvenir aux besoins d'une famille de la classe moyenne, ce qui entraîne des communautés dynamiques », dit M. Georgetti. Les travailleuses et travailleurs syndiqués dépensent leur paie près de leur lieu de résidence. Ils font leurs achats dans les commerces locaux et font augmenter les recettes fiscales municipales, ce qui sert aux travaux publics, aux services communautaires et aux œuvres de charité. Ces communautés constituent des endroits où il fait bon vivre et travailler. »

Selon M. Georgetti, il est particulièrement important pour les femmes et les jeunes travailleurs et travailleuses du Canada d'être membres d'un syndicat. Les travailleuses canadiennes qui sont membres d'un syndicat gagnent en moyenne 6,61 $ de plus par heure que les travailleuses dans des emplois non syndiqués. Les jeunes travailleurs et travailleuses de 15 et 29 ans gagnent 5,53 $ de plus par heure quand ils sont membres d'un syndicat. « C'est important pour eux au moment de se lancer dans la vie, de rembourser leurs prêts étudiants, de contracter un prêt hypothécaire et de fonder une famille », précise M. Georgetti.

Il ajoute : « Nous éprouvons une grande satisfaction dans le mouvement syndical à l'idée que nous ayons aidé à bâtir une économie plus solide et plus stable pour l'ensemble de la population de notre pays. Quand les syndicats défendent ce qui est juste, ils élèvent le niveau de vie de tous. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux.

Site Web : www.congresdutravail.ca.

Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour

Renseignements