Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

23 mars 2015 06h00 HE

Les scientifiques fédéraux souhaitant traiter de l'intégrité scientifique forcés de se réunir à l'extérieur

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 23 mars 2015) - Des gestionnaires d'Environnement Canada d'un édifice gouvernemental situé à Gatineau, au Québec, de concert avec des gestionnaires d'autres sites scientifiques gouvernementaux, ont dernièrement mis fin à la pratique de longue date consistant à permettre aux scientifiques fédéraux de rencontrer leurs représentants syndicaux sur l'heure du dîner dans les locaux du gouvernement.

« C'est une évolution très inquiétante » selon Debi Daviau, présidente de l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC), qui représente les scientifiques. « Compte tenu des dernières politiques de communication trop restrictives du gouvernement qui ont conduit au musellement des scientifiques fédéraux, il est difficile de ne pas considérer ce geste comme étant un autre exemple d'entrave à la communication entre les scientifiques par le gouvernement. »

En décembre, les membres scientifiques de l'IPFPC ont pris l'initiative de lancer une campagne très médiatisée afin d'enjoindre le gouvernement fédéral à négocier des ententes sur « l'intégrité scientifique » dans le cadre de la ronde actuelle de négociation collective. Le syndicat espère que les ententes proposées permettront de maintenir les normes scientifiques au sein du gouvernement fédéral, en dépit des grandes compressions actuelles visant les emplois, les programmes et les services.

Debi Daviau, présidente de l'IPFPC, et d'autres responsables syndicaux représentant des scientifiques du gouvernement fédéral seront sur place pour inviter les scientifiques employés par Environnement Canada à une réunion de négociation spéciale au 200, boulevard Sacré-Coeur (édifice Fontaine) à Gatineau, au Québec, de 8 h à 9 h, le lundi 23 mars 2015.
La rencontre se fera hors des bureaux de l'employeur, dans une église située à proximité.

L'IPFPC représente environ 15 000 scientifiques du gouvernement fédéral.

Renseignements

  • Johanne Fillion
    (613) 228-6310, poste 2303 (bureau)
    (613) 883-4900 (cellulaire)