Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

09 mai 2014 13h00 HE

Les statistiques sur l'emploi d'avril sont toujours inquiétantes, selon le CTC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 9 mai 2014) - Les dernières données sur l'emploi publiées par Statistique Canada pour le mois d'avril sont encore inquiétantes et démontrent que le gouvernement fédéral n'a aucune solution pour le plus d'un million de chômeurs et chômeuses au pays, déclare le Congrès du travail du Canada.

L'enquête sur la population active d'avril 2014 publié par Statistique Canada indique que le taux de chômage officiel en avril était de 6,9 %, un taux qui ne montre aucun signe d'amélioration depuis le mois de mars. Pire encore selon le CTC, le taux de sous-emploi est demeuré à un niveau inacceptable, soit 14,8 %.

Ces chiffres ne sont pas encourageants pour le 1,33 million de sans-emploi au Canada, et ce gouvernement a non seulement aucune idée de ce qu'il doit faire, il n'a pas la moindre idée du taux réel d'emplois vacants, indique le CTC.

Le CTC a réitéré l'appel lancé cette semaine par le vérificateur général, Michael Ferguson, pour obtenir de meilleures données sur l'emploi, expliquant que la prise de décisions importantes concernant l'assurance-emploi, la formation et la politique économique sur la base de statistiques erronées et insuffisantes a déjà été catastrophique pour les sans-emploi du Canada.

Il s'agit d'un problème très grave car le gouvernement fédéral ne connaît pas le nombre de postes vacants au Canada. Or, il permet aux employeurs d'importer plus de 330 000 travailleurs migrants dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires, selon le CTC.

Les données sur le marché de l'emploi et d'autres chiffres publiés par Statistique Canada démontrent que le Canada compte trop de chômeurs, trop de travailleurs migrants, trop peu de renseignements précis, et n'a aucun plan gouvernemental pour régler la situation. C'est un triste constat d'un gouvernement qui prétend savoir ce qu'il fait, mais qui dans les faits est dans l'ignorance.

Analyse rapide d'Angella MacEwen, économiste principale du CTC

L'emploi a diminué de 29 000 en avril par rapport au mois précédent. Le taux de chômage s'est maintenu à 6,9 % à la suite d'une baisse de la population active. Le Québec a subi les plus fortes pertes d'emplois et l'Ontario a créé un faible nombre d'emplois. Tous les emplois perdus en avril étaient des emplois à temps plein. Par rapport à l'année dernière, il y a eu une augmentation disproportionnée de l'emploi à temps partiel, puisque la moitié des emplois qui se sont ajoutés depuis avril dernier étaient à temps partiel.

La seule croissance de l'emploi enregistrée (par rapport à avril 2013) a été parmi les travailleurs de plus de 55 ans, pour la plupart des femmes. Cela est principalement dû au vieillissement de la population à mesure que les travailleurs et travailleuses changent de tranche d'âge. Le nombre d'emplois n'a pratiquement pas augmenté chez les jeunes travailleurs et les hommes et femmes entre 25 et 54 ans par rapport à avril l'année dernière.

Le taux de sous-emploi en avril 2014 s'élevait à 14,8 % et à 28,8 % pour les jeunes travailleurs et travailleuses entre 15 et 24 ans.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 111 conseils du travail régionaux.

Site Web : www.congresdutravail.ca

Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour

Renseignements