Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

17 oct. 2005 11h24 HE

Les syndicats à la Banque du Canada : Touchez pas aux taux d'intérêt

Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Directeur général et de l'information, Rédacteur à l'international, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(CCNMatthews - 17 oct. 2005) - Le Congrès du travail du Canada, au nom de tous les travailleurs et les travailleuses, incite la Banque du Canada à ne pas hausser les taux d'intérêt. Dans une lettre au gouverneur de la Banque du Canada, David Dodge, le président du Congrès du travail du Canada, Ken Georgetti, rejette l'idée que l'économie canadienne fonctionne à pleine capacité.

« Nous en doutons surtout à cause de la situation du marché du travail, sur lequel près de 1 174 000 personnes cherchent activement du travail mais n'arrivent pas à en trouver, » écrit Georgetti. Le Congrès du travail du Canada précise que les secteurs qui sont censés fonctionner à une proportion élevée de leur capacité, comme ceux des forêts, du bois et du papier ont tous fait l'objet de fermetures d'usine bien médiatisées.

« Dans le contexte d'une économie mondialisée, nous croyons qu'il convient d'adopter une politique encourageant l'investissement plutôt que de le décourager en majorant les taux d'intérêt, » ajoute Georgetti.

La lettre dit aussi : « Derrière la stabilité apparente du taux de chômage, nous remarquons des signes de faiblesse : le taux de création d'emplois a été plus faible en 2005 qu'il ne l'avait été depuis le milieu des années 1990. Il semble que les employeurs du secteur privé ne font pas leur part, car ils n'ont compté que pour 28 % des emplois net créés jusqu'à présent cette année. Comme au cours des années de stagnation économique du milieu des années 1990, la majeure partie de la création d'emplois vient du passage au travail indépendant. On constate en effet que les jeunes Canadiens et Canadiennes ont eu plus de difficulté à trouver du travail dernièrement. »

Le texte intégral de la lettre au gouverneur Dodge se trouve à www.congresdutravail.ca avec ce communiqué.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca IN: ÉCONOMIE, FINANCE, TRAVAIL, POLITIQUE, SOCIAL

Renseignements

  • Jean Wolff, Directeur, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-526-7431
    Numéro de téléphone secondaire: 613-878-6040
    Courriel: communications@clc-ctc.ca