Justicia for Migrant Workers

25 janv. 2016 10h41 HE

Les travailleurs agricoles migrants demandent au premier ministre Trudeau la résidence permanente et annonce une caravane se rendant à Ottawa

" La Justice a 50 ans de retard ". Les travailleurs agricoles migrants demandent un réel changement en 2016.

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 25 jan. 2016) -

QUOI : Conférence de presse pour le lancement de la caravane historique se rendant à Ottawa, qui a pour nom « Récoltes de la Liberté ».
QUAND : Lundi 25 juin 2016 à 10 h
: Salle Charles Lynch, Édifice du Centre, Colline du Parlement
QUI : Justice for Migrant Workers (J4MW) est un groupe de revendication populaire composé de travailleurs migrants et d'alliés, établi à Toronto, Vancouver et Mexico City.

« Cinquante ans d'injustice, c'est assez », tel est le cri de ralliement que des membres de Justicia for Migrant Workers (J4MW) vont transporter dans les couloirs du Parlement ce lundi 25 janvier. Le groupe de revendication va lancer leur campagne historique.

« Récoltes de la Liberté ». La campagne appelle le premier ministre Justin Trudeau à accorder aux travailleurs agricoles migrants le statut d'immigrant dès leur arrivée au lieu de maintenir le modèle actuel qui rend les travailleurs vulnérables aux abus. « Récoles de la Liberté » est une campagne qui commence aujourd'hui et va durer un an. Elle comprendra une marche vers Ottawa, dont l'arrivée est prévue pour le 2 octobre 2016.

J4MW tiendra une conférence de presse à 10 h dans la salle Charles Lynch de l'Édifice du Centre sur la Colline du Parlement. Après la conférence de presse, les travailleurs migrants se rendront au bureau du premier ministre Justin Trudeau (au 80, rue Wellington) pour l'exhorter à appuyer l'appel à l'action de Justicia for Migrant Workers.

« Le statut d'immigrant pour les travailleurs migrants est la seule solution aux injustices auxquelles nous faisons face dans les champs », déclare Ricky Joseph, un travailleur agricole migrant originaire des Caraïbes. « Nous redoutons d'être déportés du Canada parce que nous défendons nos droits. Tout ce que nous demandons, c'est la justice pour tous les travailleurs et partout. »

Le Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS) est un programme de migration de main-d'œuvre qui fait venir chaque année environ 30 000 travailleurs migrants des Caraïbes et du Mexique pour travailler dans les champs à travers le Canada. Le programme a débuté en 1966 entre le Canada et la Jamaïque. Les travailleurs migrants qui arrivent en vertu de ce programme sont confrontés à de nombreux problèmes à titre de travailleurs au Canada. En voici quelques exemples : leurs permis de travail sont rattachés à un seul employeur; ils sont sous la menace permanente de déportation par leurs employeurs; et ils ne sont jamais admissibles à la résidence permanente, quel que soit le nombre d'années pendant lesquelles ils ont travaillé au Canada.

« Les travailleurs à bas salaires comme moi qui viennent au Canada sous le Programme des travailleurs étrangers temporaires, le Programme des travailleurs agricoles saisonniers, et le Programme des aides familiaux sont liés à un seul employeur par leur permis de travail », dit Gina, une travailleuse étrangère temporaire originaire des Philippines qui travaille dans des serres en Ontario. « Ceci veut dire que nous sommes sujets à des abus, à de l'exploitation et à la séparation de nos familles. J'ai connu de nombreux travailleurs migrants qui sont exploités et ne peuvent pas s'exprimer parce qu'ils craignent d'être déportés et de perdre leurs emplois. »

« Des actions seront menées à travers le Canada pour mettre en lumière la résistance que les travailleurs agricoles migrants ont engagée pour contrer l'exploitation qu'ils subissent du fait des politiques d'immigration inhumaines », souligne Tzazná Miranda Leal, une organisateur de J4MW.

J4MW est un groupe de revendication populaire composé de travailleurs migrants et d'alliés, établi à Toronto, à Vancouver et à Mexico City. Nous revendiquons et agissons pour une amélioration des droits et des protections pour les travailleurs employés en vertu du Programme des travailleurs étrangers temporaires, notamment le Programme des travailleurs agricoles saisonniers.

Renseignements