BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

07 janv. 2011 07h00 HE

Les travailleurs canadiens prévoient que les entreprises investiront davantage dans la formation de leur personnel

- Un tiers (33 %) des travailleurs canadiens pensent que leur employeur investira dans la formation des employés l'an prochain

- 29 % estiment que leur employeur consacrera des fonds à l'embauche de personnel supplémentaire ou à l'achat de nouvel équipement

- Les jeunes Canadiens (18-34 ans) sont les plus optimistes quant à l'intention de leur entreprise d'embaucher de nouveaux talents

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 7 jan. 2011) - Selon un sondage de BMO Banque de Montréal, 33 % des travailleurs canadiens pensent que leur employeur investira dans la formation et le perfectionnement du personnel l'an prochain.

Les Canadiens s'attendent non seulement à ce que leur employeur investisse dans la formation, mais aussi dans l'embauche de personnel ou l'achat de plus d'équipement (29 %, respectivement). Les Canadiens âgés de 18 à 34 ans sont plus enclins à penser que leur entreprise investira dans le recrutement. 

Voici un aperçu des autres principaux résultats de ce sondage :

  • Au Canada Atlantique, les répondants sont plus enclins à croire que leur employeur investira plus dans l'achat d'équipement (41 % contre 23 % en Ontario). En outre, 24 % des répondants de la Colombie-Britannique, 32 % des Prairies et 33 % de l'Alberta, estiment que leur employeur achètera plus d'équipement l'an prochain.
  • Au Manitoba et en Saskatchewan, 42 % des employés sont d'avis que leur entreprise investira dans la formation du personnel, comparativement à 31 % en Alberta, 32 % en Colombie-Britannique, 33 % en Ontario et 34 % au Canada Atlantique.
  • 37 % des employés du Manitoba et de la Saskatchewan croient que leur employeur investira dans l'embauche de personnel l'an prochain, comparativement à 23 % au Canada Atlantique, 29 % en Ontario, 31 % en Alberta et 31 % en Colombie-Britannique.

« Les résultats du sondage corroborent ce que nous disent les propriétaires d'entreprise – ils envisagent d'investir dans leur entreprise et reconnaissent que des employés bien formés, productifs et innovateurs constituent un catalyseur de croissance pour l'entreprise, affirme Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. À l'approche de la nouvelle année, les entrepreneurs se montrent plus optimistes et recherchent des conseils éclairés et des solutions pratiques pour moderniser leur infrastructure, remanier leurs processus d'affaires et déterminer comment investir dans le perfectionnement de leurs employés talentueux, » ajoute Mme Pin. 

« Selon les prévisions, l'économie canadienne devrait croître de 2,7 % en 2011, ce qui devrait entraîner une augmentation de la demande de main-d'œuvre d'un peu plus de 1 %. Le taux de chômage devrait reculer légèrement pour s'établir à 7,4 % d'ici la fin de 2011, » indique Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux.

« Les employés constituent le fondement même de toute entreprise prospère et peuvent être une source d'avantages concurrentiels. La manière dont l'entreprise attire, forme et garde les employés qui mettent en œuvre la stratégie de l'entreprise, devrait être une priorité absolue pour ses dirigeants, explique Lynn Roger, première vice-présidente, Stratégies de gestion des talents et renouvellement haute direction, BMO Groupe financier. En investissant dès à présent dans la formation et le perfectionnement du personnel et en se dotant d'un plan à plus long terme, les propriétaires d'entreprise disposeront d'une réserve d'employés talentueux qui aideront leur entreprise à accéder au prochain niveau de performance, » conclut Mme Roger.

Renseignements