SEIU Local 2.on

SEIU Local 2.on

06 avr. 2009 10h23 HE

Les travailleurs congédiés et leurs partisans se rassemblent pour exiger que justice soit faite

Des politiciens locaux se joignent au SIES pour demander le rétablissement des concierges

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 avril 2009) - Plus de 20 personnes se sont rassemblées et ont tenu une conférence de presse aujourd'hui demandant que justice soit faite pour les concierges qui ont récemment été congédiés par Evripos Janitorial Services. Des politiciens, des préposés à l'entretien, des partisans et des organisateurs syndicaux se sont réunis au pré Tunney pour lancer un message à la société de nettoyage.

"Respectez la loi. Respectez vos employés," a déclaré Claude Derose, un des préposés à l'entretien ayant été congédié.

Les quatre travailleurs, congédiés en février et au début mars, affirment que leurs droits ont été enfreints et ils luttent pour obtenir justice. "Nous n'avons rien à craindre parte que l'union fait la force," a affirmé Sainvilus Thomas, un autre travailleur congédié.

Sean McKenny, président du Conseil du travail d'Ottawa et du district (CTOD), le député dans Ottawa Centre Paul Dewar et le conseiller municipal Alex Cullen ont exprimé leur appui aux concierges lors de la conférence de presse.

"Plus de cent milles personnes travaillent dans le secteur de la prestation de services immobiliers au Canada comme concierges, gardes de sécurité et préposés à l'entretien," a déclaré le député Paul Dewar.

"Plusieurs de ces travailleurs touchent un salaire de misère. Ils sont emprisonnés dans des stratagèmes de sous-traitance qui les privent de leurs droits statutaires de base."

Les quatre préposés à l'entretien sont tous des immigrants, dont trois d'origine Haïtienne.

"C'est une honte; comment des entreprises peuvent-elles agir ainsi dans notre capitale nationale?" a déclaré Anu Sharma, organisateur de la section locale 2 du SIES.

"Plusieurs immigrants viennent au Canada pour échapper à la pauvreté et à la persécution, et voilà ce qui les attend? Comme pays, nous pouvons et nous devons faire mieux."

La section locale 2 du SIES a déposé une application de pratique de travail déloyale auprès du ministère du Travail à l'effet que les travailleurs ont été congédiés pour avoir participé à des activités syndicales et que cela constitue une infraction à la Loi sur les relations du travail.

La plainte maintient aussi que Mireille Romance, l'une des employées congédiées, a dû recevoir de l'attention médicale à la suite du traitement agressif et abusif de la part de l'employeur.

On allège aussi que Sainvilus Thomas, un autre employé congédié, a été physiquement menacé par l'employeur, "ils ont déchiré ma chemise et sont devenus violents physiquement," a-t-il déclaré. "J'ai été humilié."

L'histoire des travailleurs et la plainte légale sont disponibles sur le site Internet www.JusticeforJanitors.ca.

Justice for Janitors est un organisme de travailleurs qui luttent pour faire sortir les préposés à l'entretien de la pauvreté et pour améliorer les normes régissant l'industrie du nettoyage. Les locataires des immeubles, les entrepreneurs dans le domaine du nettoyage et les gérants de propriétés pourraient tous bénéficier.

Le Syndicat international des employés de service est l'un des plus grands syndicats en voie de croissance en Amérique du nord, comptant 100 000 travailleurs au Canada et deux millions de travailleurs partout au Canada, aux Etats-Unis et à Porto Rico.

The Service Employees International Union is the largest and fastest growing union in North America, with 100,000 workers in Canada and 2 million workers across Canada, the United States and Puerto Rico.

Renseignements

  • SEIU Local 2.on
    Anu Sharma
    613-894-0594