SERVICE EMPLOYEES INTERNATIONAL UNION CANADA

SERVICE EMPLOYEES INTERNATIONAL UNION CANADA

26 févr. 2005 22h22 HE

LES TRAVAILLEURS DE BRASSERIE SE JOIGNENT À L'UIES

La section locale 2.on se traduit par une puissance sectorielle accrue pour ses membres Attention: Rédacteur financier , Rédacteur de la santé, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales TORONTO--(CCNMatthews - 26 fév. 2005) - Le Brewery, General and Professional Workers' Union (BGPWU), un syndicat d'une riche histoire de 103 ans, a voté à l'unanimité pour se joindre à l'Union internationale des employés et employées de service (UIES), créant ainsi une autre grande force syndicale sectorielle en Ontario, ont annoncé aujourd'hui les deux syndicats.

« Nous sommes absolument ravis d'accueillir les travailleurs de brasserie dans la famille de l'UIES, a dit Sharleen Stewart, vice-présidente internationale (Canada) de l'UIES. Cette fusion va créer une section locale qui ciblera les besoins particuliers de la main-d'œuvre du secteur privé en Ontario. »
La nouvelle section locale aura pour nom officiel « SEIU Local 2.on, Brewery, General and Professional Workers ». Son effectif de 6 000 membres est constitué de 3 000 membres du BGPWU et d'environ 3 000 membres (secteur privé) de la section locale 1.on de l'UIES.

« L'UIES nous a offert les meilleures perspectives pour répondre aux besoins de nos membres et croître, tout en nous permettant de garder notre histoire et notre culture au sein d'un syndicat bien plus grand et bien plus fort, a dit Cam Nelson, président de la nouvelle section locale 2.on. Ce processus a commencé en mai dernier. Nous avons eu des discussions avec sept des plus grands et des plus forts syndicats du Canada, et nous avons choisi l'UIES. »

« Nous étions passionnés par l'idée de créer un syndicat qui pourrait concentrer son énergie à se fortifier dans l'industrie et les secteurs connexes, tout comme la section locale 1.on de l'UIES continue de le faire dans le secteur des services de santé », a ajouté Cam Nelson.

Selon Cam Nelson, un autre élément décisif a été le fait que le BGPWU est en faveur du genre de syndicalisme que prône Andrew Stern, président international de l'UIES. Andrew Stern veut redéfinir le mouvement syndical sur une base mondiale, pour mieux traiter avec les employeurs qui ont des activités internationales.

Outre les personnes qui travaillent dans des brasseries et des bouteilleries, la nouvelle section locale représentera des préposés à la sécurité, des travailleurs municipaux et des personnes qui travaillent dans l'industrie, les services d'entretien d'immeubles, la restauration, l'hôtellerie, les services alimentaires et des cimetières, partout en Ontario.

La fusion a eu lieu moins de un an après que l'UIES avait combiné avec succès six sections locales en Ontario, pour en faire une force influente de 40 000 membres, dont 38 000 travaillent dans le secteur de la santé.

« Le modèle de mobilisation sectorielle donne à nos membres un pouvoir sans pareil pour négocier et recruter dans leur secteur, a dit Sharleen Stewart, qui est également présidente de la section locale 1.on. Grâce à ces deux sections locales, l'UIES est maintenant en position de connaître une croissance spectaculaire en Ontario. »

L'un des plus anciens syndicats du Canada, le BGPWU a une riche histoire, qui remonte à 1902. Il a des racines dans l'industrie brassicole, mais s'est diversifié au fil des ans pour représenter des travailleurs et travailleuses dans toutes sortes de secteurs et de métiers, dont la plupart des secteurs de l'industrie, les services municipaux et des emplois aussi divers que ceux du personnel des cliniques d'aide juridique et des porte-parole de syndicats.

Fondée en 1943, l'UIES représente plus de 93 000 travailleurs et travailleuses, d'un océan à l'autre. Elle est l'aile autonome de l'UIES internationale, qui est le plus grand syndicat en Amérique du Nord. L'UIES internationale compte plus de 1,8 million de membres dans le monde.

- 30 -

Renseignements :

Sharleen Stewart, vice-présidente internationale (Canada), UIES, 416 209-7741

Cam Nelson, président, section locale 2.on de l'UIES, Brewery, General and Professional Workers, 416 801-1273

Carl Mavromichalis, coordonnateur national des communications, UIES, 416 951-4905
IN: SANTÉ, TRAVAIL, POLITIQUE

Renseignements

  • Carl Mavromichalis, National Communications Coordinator
    Numéro de téléphone: 416-951-4905
    Numéro de téléphone secondaire: 416-447-2311 poste 243
    Courriel: mavromichalisc@seiu.ca