Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA)

Association internationale des machinistes et des travailleurs de l'aérospatiale (AIMTA)

06 oct. 2016 15h12 HE

Les travailleuses ne peuvent pas attendre encore deux ans pour obtenir l'équité salariale!

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 6 oct. 2016) - « Les travailleuses ne peuvent pas attendre encore deux ans pour une loi sur l'équité salariale », a déclaré, dégoûtée, Heather Kelley, représentante de la Grande loge de l'AIM et défenseure des droits des femmes.

Mme Kelley réagissait à un communiqué de presse publié par le gouvernement fédéral en fin d'après-midi hier : « Bien que le gouvernement fédéral reconnaisse que l'équité salariale est un droit fondamental, son communiqué laisse entendre que ce droit fondamental peut attendre, a-t-elle expliqué. Le gouvernement a passé les deux dernières années à prendre le pouls des femmes d'un bout à l'autre du pays, et nous avons des modèles de programmes provinciaux d'équité salariale qui fonctionnent déjà. »

Stan Pickthall, vice-président général canadien de l'AIM, est du même avis : « Ce rapport ne fait rien pour aider les travailleuses aujourd'hui. Il ne va tout simplement pas assez loin. On nous demande d'attendre encore deux ans pour la loi, puis Dieu sait combien de temps par la suite pour sa mise en œuvre. Nous savons toutes et tous que l'écart de rémunération entre les sexes est une réalité. Les travailleuses bénéficieront-elles de la rétroactivité? »

« La stratégie mise de l'avant par le gouvernement libéral est très transparente, a ajouté Mme Kelley. Il traîne les pieds : deux années de consultations suivies de deux autres années pour établir l'encadrement et la mise en œuvre de cette législation les mèneront à la fin de son mandat, lui donnant du coup la plateforme électorale parfaite pour séduire les électrices. Ce n'est rien de plus que de la manipulation des droits des femmes. »

L'AIM se joint au Congrès du travail du Canada et demande à Justin Trudeau et au gouvernement libéral de présenter sans plus tarder une législation proactive en matière d'équité salariale.

« Pourquoi? Parce que nous sommes en 2016… », renchérit M. Pickthall.

Renseignements

  • Heather Kelley
    Représentante de la Grande loge
    Coordonnatrice de la condition féminine
    et des droits de la personne pour l'AIM
    416 225-9003 ou 905 993-2078

    Bill Trbovich
    Directeur des communications de l'AIM
    416 386-1789, poste 6331 ou 416 735-9765