TUAC Canada

TUAC Canada
Alliance des travailleurs agricoles

20 déc. 2011 11h30 HE

Les TUAC Canada et l'Alliance des travailleurs agricoles demander d'arrêter les listes noires

MEXICO, MEXICO--(Marketwire - 20 déc. 2011) - Les TUAC Canada et l'Alliance des travailleurs agricoles demandent un arrêt immédiat des listes noires créées par le Ministère mexicain du Travail et Protection sociale (STPS) et le Ministère des Affaires Etrangères (SRE), qui bloquent le retour des travailleurs mexicains au Canada. Ces travailleurs sont employés par le biais du Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS).

Lors d'une conférence de presse tenue à Mexico en commémoration de la Journée Internationale des Migrants, le TUAC et l'ATA ont dénoncé l'arbitraire des fonctionnaires qui violent les droits des travailleurs mexicains qui cherchent à conserver leur emploi au Canada. La conférence de presse a eu lieu un jour après la Journée Internationale des Migrants, le 18 décembre - le jour qui commémore la proclamation de la Convention des Nations Unies sur les droits des travailleurs migrants.

Le PTAS a été créé en 1974 par un protocole d'entente signé entre le Mexique et le Canada. Chaque année, ce programme permet à des milliers de Mexicains de se rendre au Canada avec des permis de travail temporaire. Toutefois, les travailleurs exclus par le Mexique ont signalé que les agents consulaires à Vancouver les ont mis sur une liste noire à cause de leurs activités syndicales. Ils ont indiqué que, malgré leur intention de revenir au Canada la saison suivante, ils n'étaient plus autorisés à participer au programme parce qu'ils ont été étiquetés comme «fauteurs de troubles".

Andrea Galvez, liaison à Mexico des TUAC, a déclaré que le gouvernement fédéral criminalise des travailleurs qui exercent leurs droits. Elle a ajouté que même si le gouvernement prétend que le PTAS est un programme modèle, il devrait être révisé pour tenir compte des besoins et des droits de plus de 16 500 travailleurs qui participent chaque année.

Octavio Nava a déclaré que les autorités mexicaines sont ironiquement les premières à pénaliser les travailleurs qui souhaitent s'organiser et défendre leurs droits.

Les TUAC Canada sont le syndicat le plus important du secteur privé, avec plus 250.000 membres à travers le pays travaillent principalement dans l'industrie alimentaire. En association avec l'Alliance des travailleurs agricoles (ATA), les TUAC Canada opèrent également une dizaine de centres soutien pour travailleurs agricoles à travers le Canada.

Renseignements