BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier

25 oct. 2011 12h53 HE

Les ventes au détail enregistrent de solides résultats malgré des vents de face

Les détaillants Canadiens sont optimistes à l'approche des achats de la période des Fêtes.

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 25 oct. 2011) - L'augmentation plus solide que prévue de 0,5 pour cent des ventes au détail au mois d'août est admirable, étant donné les vents de face que représentent la volatilité du marché boursier et la chute de confiance des consommateurs, selon le service des Études économiques de BMO.

« La croissance des dépenses de consommation s'est poursuivie relativement bien au mois d'août, malgré une baisse importante de la confiance des consommateurs, car elle est toujours soutenue par les niveaux extrêmement bas des taux d'intérêt et par la bonne santé du marché de l'emploi », a expliqué Robert Kavcic, économiste, BMO Marchés des capitaux. « Maintenant que toutes les données du mois d'août ont été divulguées, l'économie canadienne semble avoir enregistré une croissance modeste durant le mois d'août, et ce devrait être également le cas pour l'ensemble du troisième trimestre. »

Les chiffres d'aujourd'hui viennent corroborer les résultats d'une étude publiée la semaine dernière par le service des Études économiques de BMO, selon lesquels les détaillants canadiens devraient enregistrer une hausse de leurs ventes durant la période des Fêtes de cette année, malgré les craintes d'une récession à l'échelle mondiale. « La faiblesse des taux d'intérêt, un taux de chômage relativement bas et une certaine stabilisation des coûts de l'essence et de l'alimentation devraient inciter les gens à dépenser », avait déclaré à cette occasion Sal Guatieri, économiste principal, BMO Marchés des capitaux. « Même si la dette générale des ménages demeure élevée, ce ne sont pas tous les consommateurs qui sont surendettés. »

Le rapport de BMO a établi que la faiblesse des taux d'intérêt devrait aider l'économie canadienne à continuer à aller de l'avant – bien que lentement – et contribuer à maintenir le taux de chômage à des niveaux inférieurs à la moyenne à long terme. « Au fur et à mesure que s'amenuiseront les craintes d'une récession à l'échelle internationale, la confiance des consommateurs s'améliorera. Entre-temps, la stabilisation attendue du prix de l'essence et des coûts de l'alimentation devrait réduire l'inflation au cours des prochains mois, permettant ainsi d'augmenter les salaires véritables », a expliqué M. Guatieri.

« Malgré une grande incertitude qui plane sur l'économie mondiale, les détaillants canadiens font preuve d'un optimisme prudent alors que nous approchons de cette période cruciale pour les ventes », a pour sa part expliqué Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal. « Les commerçants de ce pays ont une remarquable aptitude à s'adapter, et ils ont fait preuve de leur capacité à rebondir. Au cours de la dernière année, plusieurs ont tiré profit de l'appréciation du dollar canadien, et ont profité de l'occasion pour diversifier leurs activités et leurs fournisseurs, en plus d'élargir leur clientèle. »

Le rapport complet, de même que l'analyse d'aujourd'hui concernant les chiffres de vente au détail pour le mois d'août, peuvent être consultés à l'adresse www.bmocm.com/economics (en anglais seulement).

Renseignements