Priva Inc.
TSX CROISSANCE : PIV

Priva Inc.

29 nov. 2006 14h40 HE

Les ventes de Priva augmentent au troisième trimestre

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 29 nov. 2006) - M. David Horowitz, président et chef de la direction de Priva Inc. (TSX CROISSANCE:PIV) annonçait que les ventes nettes avaient augmenté de 82 %, soit à 12 000 746 $ au cours des neuf mois terminés le 30 septembre 2006 comparativement à 6 610 729 $ au cours de la même période l'année précédente. L'augmentation des ventes est due à l'acquisition des clients et de l'inventaire d'une division de Philmont Manufacturing en novembre 2005.

Les ventes au cours du trimestre terminé le 30 septembre 2006 étaient de 4 174 681 $, comparativement à 2 300 562 $ au cours de la même période en 2005.

Le bénéfice brut s'est élevé à 873 291 $ ou 20,9 % des ventes, pour le troisième trimestre de 2006 comparativement à 688 870 $ ou 29,9 % des ventes au cours du troisième trimestre de 2005.

Priva Inc. a annoncé une perte consolidée de 478 265 $ pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2006 comparativement à une perte de 46 761 $ au cours des neuf mois terminés le 30 septembre 2005. La perte monétaire résultant du raffermissement du dollar canadien a été de 82 391 $. La société a des provisions de 173 808 $ pour créances douteuses afin de tenir compte des pertes possibles provenant de l'acquisition de certains de ses nouveaux clients américains.

"L'intégration des activités d'exploitation de Priva USA à celles de Priva Inc. s'est avérée très difficile. Non seulement a-t-elle encouru des pertes accrues de bénéfices résultant de l'intégration de Priva USA, mais l'attention requise pour redresser la situation a également eu des incidences négatives sur les activités de Priva Inc., alors que les employés travaillent avec acharnement à gérer l'ensemble des activités. La société travaillera très fort à trouver des solutions au cours du quatrième trimestre", a déclaré David Horowitz.

Avec son siège social à Montréal, Priva Inc. est un chef de file dans la fabrication, la commercialisation et la distribution au détail en offrant une diversité de produits absorbants et imperméables vendus à des détaillants au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande, avec des ventes d'exportation représentant environ 60 % des ventes. Les produits pour adultes portent les étiquettes Priva et Americare™ alors que les produits destinés aux enfants sont exploités sous les marques commerciales "Snoozy™" et "Tidy Turtle™" et les produits anti-allergènes de Priva sont vendus sous les étiquettes Quorum™ et Zip & Block™.

Rapport de gestion et résultats financiers pour la période terminée le 30 septembre 2006.

Rapports aux actionnaires pour la période terminée le 30 septembre 2006. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens.

Ce rapport de gestion vise à aider le lecteur à mieux comprendre les activités et les principaux résultats de Priva Inc. Il comprend des précisions sur les tendances de la situation financière de la société, ses résultats et son bilan financier durant le trimestre et les neuf mois terminés le 30 septembre 2006 ainsi qu'une comparaison des résultats avec les périodes correspondantes terminées le 30 septembre 2005.

Les états financiers de la société ont été rédigés conformément aux principes comptables canadiens généralement reconnus "PCGR". Les états financiers de gestion ont été vérifiés par le comité de vérification de Priva et approuvés par le conseil d'administration de la société.

Ces états financiers ont été rédigés conformément à la politique de la norme canadienne 51-102, touchant l'obligation d'information continue. Il faut lire ce rapport de gestion sur la situation financière en se référant aux états financiers non vérifiés et aux notes d'accompagnement pour la période terminée le 30 septembre 2006. Ce rapport de gestion est daté du 29 novembre 2006.

ACTIVITES DE PRIVA

Priva Inc. vise à être reconnue comme le meilleur fournisseur de produits textiles imperméables et absorbants aux détaillants, aux revendeurs et aux utilisateurs à travers le monde. La mission de la société est de fournir à ses clients de manière proactive et fiable des produits novateurs axés sur des solutions qui les aident de façon continue à répondre à leurs exigences ou à les dépasser.

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2006, les recettes de Priva ont totalisé 80 % aux Etats-Unis, 14 % au Canada et 6 % à l'extérieur de l'Amérique du Nord.

PRINCIPAUX INDICATEURS

La direction évalue le rendement de la société en fonction des tendances de divers indicateurs financiers comme les ventes, le bénéfice brut, les résultats d'exploitation, les bénéfices nets, les bénéfices par action et l'encaisse d'exploitation. La direction évalue également ses dépenses de fabrication, y compris les matières premières et le travail. Cependant, la direction ne peut contrôler les coûts des matières premières et de transport et la direction ne peut contrôler la valeur du dollar canadien par rapport à celle du dollar américain ou de la livre du RU, qui peuvent tous avoir une incidence importante sur la rentabilité de Priva.

EVENEMENT MAJEUR EN 2005

Le 9 novembre 2005, la société a fait l'acquisition de la liste des clients et de l'inventaire de Philmont Manufacturing, une division du Strongwater Group, une société du New Jersey. Pendant plus de 15 ans, Philmont a fabriqué et vendu des produits textiles absorbants et imperméables aux Etats-Unis. Le volume annuel des ventes de Philmont est d'environ 5 000 000 $ US.

Priva Inc. a créé une filiale détenue en propriété exclusive, la Priva (USA) Inc., par l'entremise de laquelle elle effectue toutes ses activités commerciales liées à cette acquisition. Cependant, l'intégration des opérations a eu une incidence négative sur les bénéfices nets de la société en raison de dépenses multiples et de retards inattendus. Les épargnes et économies synergiques prévues ne se sont pas encore matérialisées et ne contribuent toujours pas aux bénéfices.

POINTS SAILLANTS FINANCIERS

Les résultats d'exploitation pour chacun des huit derniers trimestres sont présentés dans le tableau qui suit. La direction est d'avis que l'information liée à ces trimestres a été rédigée conformément aux mêmes principes que ceux des états financiers vérifiés pour l'exercice terminé le 31 décembre 2005.



ANALYSE TRIMESTRIELLE

2006

T3 T2 T1

Ventes
(milliers de $) 4 174 681 4 005 849 3 820 214

Marge bénéficiaire
Brute 20,92% 29,49% 26,20%

Frais de vente et
d'administration 771 659 1 020 603 768 590

Raport frais de
vente/d'admin. 18,48% 25,47% 20,11%

Bénéfice
d'exploitation (270 201) (179 627) (21 639)

Marge d'exploitation (6,47)% (4,48)% (0,56)%

Bénéfice net (276 997) (156 076) (45 190)

Bénéfice net par
action (de base) (0,016) (0,009) (0,003)

Bénéfice net par
action (diluée) (0,016) (0,009) (0,003)

Nombre moyen
d'actions ordinaires
en circulation -
émises 17 242 858 17 242 858 17 242 858

Nombre moyen
d'actions ordinaires
en circulation -
diluées 19 479 048 19 479 048 19 479 048


2005

T4 T3 T2 T1

Ventes
(milliers de $) 2 884 673 2 300 562 2 042 349 2 267 818

Marge bénéficiaire
brute 29,02% 29,94% 29,58% 31,11%

Frais de vente et
d'administration 1 463 283 501 710 426 658 403 954

Raport frais de
vente/d'admin. 50,72% 21,80% 20,89% 17,81%

Bénéfice
d'exploitation (201 766) (149 973) 18 332 143 439

Marge d'exploitation (6,99)% (6,51)% 0,89% 6,32%

Bénéfice net (204 319) (148 007) 7 135 94 112

Bénéfice net par
action (de base) (0,011) (0,009) 0 0,006

Bénéfice net par
action (diluée) (0,010) (0,009) 0,001 0,006

Nombre moyen
d'actions ordinaires
en circulation -
émises 17 242 858 17 242 858 17 242 858 14 742 858

Nombre moyen
d'actions ordinaires
en circulation -
diluées 19 479 048 19 479 048 19 479 048 19 645 715


2004

T4

Ventes
(milliers de $) 2 045 778

Marge bénéficiaire
brute 28,40%

Frais de vente et
d'administration 779 571

Raport frais de
vente/d'admin. 38,10%

Bénéfice
d'exploitation 69 629

Marge d'exploitation 3,40%

Bénéfice net 40 158

Bénéfice net par
action (de base) 0,0029

Bénéfice net par
action (diluée) 0,0022

Nombre moyen
d'actions ordinaires
en circulation -
émises 13 542 858

Nombre moyen
d'actions ordinaires
en circulation -
diluées 17 765 080


En général, le seul événement important à se produire a été l'intégration de l'inventaire nouvellement acquis et la liste de clients au cours du quatrième trimestre de 2005. Cette acquisition a entraîné des dépenses extraordinaires de même que des ajouts à l'infrastructure permanente qui se sont avérés nécessaires pour faire progresser les activités d'exploitation. En dehors de cette acquisition, il n'y a eu aucun changement important au plan des activités ou des orientations de Priva durant les deux dernières années. Au meilleur des connaissances et des opinions de la direction, il n'y a aucun effet potentiel majeur sur les bénéfices et l'encaisse, autre que les effets des pertes d'exploitation, pouvant entraîner un changement négatif spectaculaire au plan des bénéfices et de l'encaisse de la société.

Résultats d'exploitation pour le trimestre terminé le 30 sept. 2006



Trimestre terminé le 30 septembre

2006 2005 % de
changement

Ventes (milliers de $) 4 174 681 2 300 562 81,2%

Coûts des biens vendus 3 301 390 1 611 692 104,8%

Bénéfice brut 873 291 688 870 26,77%

Marge bénéficiaire brute 20,92% 29,94% 30,13%


ANALYSE DES NEUFS DERNIERS MOIS

Neuf mois terminés le 30 septembre

2006 2005

Ventes (milliers de $) 12 000 746 6 610 729

Marge bénéficiaire brute 25,47% 30,23%

Frais de vente/d'administration 2 561 374 1 332 323


Rapport des frais de
vente/d'administration 21,34% 20,15%

Bénéfices d'exploitation (471 469) 11 797

Marge d'exploitation (3,93)% 0,18%


Bénéfice net (478 265) (46 761)

Bénéfice net par action (de base) (0,028) (0,003)

Bénéfice net par action (diluée) (0,028) (0,003)


Nombre moyen d'actions ordinaires
en circulation - émises 17 242 858 17 242 858

Nombre moyen d'actions ordinaires
en circulation - diluées 19 479 048 19 479 048


Les ventes nettes ont augmenté de 81,2 %, soit à 4 174 681 $ au cours du troisième trimestre de 2006 comparativement à 2 300 582 $ au cours du deuxième trimestre de l'année précédente.

Les ventes durant le semestre terminé le 30 juin 2006 ont été de 12 000 746 $ comparativement à 6 610 729 $ durant la même période de 2005, ce qui représente une augmentation de 81,5 %.

On a comptabilisé les ventes américaines à un taux moyen de 1,12 au troisième trimestre de 2006 comparativement à un taux de 1,16 au troisième trimestre de 2005.

Suite à la difficulté continue d'intégrer les activités d'exploitation résultant de l'acquisition, la société a encouru des dépenses supplémentaires en vue de répondre aux commandes des clients aussi rapidement que possible. Comme la société a transféré une partie de ses activités d'exploitation outre-mer, des délais prolongés d'acquisition d'inventaires ont causé des retards de livraison par rapport aux prévisions. Heureusement, les clients ont fait preuve de fidélité en continuant à placer des commandes, sachant que tous les efforts avaient été faits en vue de corriger la situation.

Le bénéfice brut s'est élevé à 873 291 $ ou 20,91 % des ventes au cours du troisième trimestre de 2006 comparativement à 688 870 $ ou 29,94 % des ventes pour le troisième trimestre de 2005. Il est clair que les épargnes opérationnelles résultant de l'intégration n'ont pas encore été réalisées, et la baisse importante de la marge brute résulte surtout de l'intégration des activités d'exploitation.

Le bénéfice brut durant la période de neuf mois terminée le 30 juin 2006 a été de 3 056 552 $ ou de 25,4 % comparativement à un bénéfice brut de 1 998 705 $ ou de 30,23 % des ventes au cours des premiers neuf mois de 2005. L'augmentation de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain combinée à la marge bénéficiaire plus faible mentionnée plus haut en sont les principales raisons.

Dans l'avenir, on s'attend à ce que les marges bénéficiaires brutes s'améliorent alors que les produits provenant d'outre-mer remplaceront les articles produits au pays. Nous prévoyons compléter ces changements avant la fin du 1(er) trimestre de 2007.

Les coûts liés aux ventes et à l'administration ont été réduits à 771 659 $, ou à 18,48 % des ventes, une réduction importante par rapport au deuxième trimestre, alors que les dépenses étaient de 1 202 063 $, ou de 25,5 % des ventes.



AUTRES DEPENSES

Neuf mois terminés le 30 sept.

2006 2005

Perte sur les opérations de change 82 391 -

Provision pour créances douteuses 173 809 7 500


La société a connu une perte sur ses opérations de change en raison du renforcement du dollar canadien par rapport au dollar américain et à la livre du RU. La perte s'est élevée à 82 391 $ au cours de la période terminée le 30 septembre 2006. Egalement, Priva (USA) Inc. a des clients jugés à risque, et comme telle, la société a augmenté ses provisions pour créances douteuses. Ces comptes représentent 159 886 $ par rapport à une provision totale de 173 809 $.

BENEFICES NETS

Pour la période de neuf mois terminée le 30 juin 2006, les recettes (avant les dépenses extraordinaires qui comprennent les provisions pour créances douteuses, la perte sur les opérations de change non réalisées, les dépenses liées à la rémunération fondée sur les options) se sont élevées à 30 162 $ pour Priva Inc. et à une perte de 271 136 $ pour Priva (USA) Inc. Avec des dépenses extraordinaires de 74 231 $ pour Priva Inc. et de 140 406 $ pour Priva (USA) Inc., Priva Inc. a enregistré une perte de 50 865 $ au cours des neufs mois terminés le 30 septembre 2006 comparativement à une perte de 130 294 $ au cours du semestre terminé le 30 septembre 2006. Priva (USA) a enregistré une perte de 411 542 $ au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2006, comparativement à une perte de 70 973 $ au cours du semestre terminé le 30 juin 2006, ce qui a résulté en une perte nette consolidée après impôt de 478 265 $ comparativement à une perte nette consolidée après impôt de 201 267 $ au cours du semestre terminé le 30 juin 2006.



BILAN FINANCIER

Au 30 sept. 2006 Au 31 déc. 2005

Encaisse - -

Comptes débiteurs 3 628 167 2 004 407

Inventaires 2 761 790 2 714 662

Impôts futurs 177 691 184 487

Immobilisations 82 043 17 754

Immobilisations incorporelles 526 365 576 920

Total de l'actif 7 199 195 5 511 883

Comptes créditeurs 3 567 220 2 229 974

Dette à court terme 610 501 600 000

Dette à long terme 28 003 -

Dette totale 7 138 281 5 022 933


Les comptes débiteurs ont augmenté de 3,62 millions de $ au cours du troisième trimestre de 2006 par rapport à 3,25 millions de $ durant le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2006. La direction croit qu'elle a correctement évalué ses créances irrécouvrables potentielles. L'inventaire a encore été réduit de 2,76 millions de $ au cours du troisième trimestre de 2006, ce qui se compare à 1,25 millions de $ une année plus tôt avant l'acquisition. Le financement de ces besoins supplémentaires provient essentiellement d'une augmentation des comptes créditeurs et de l'utilisation accrue de la ligne de crédit bancaire de la société. Les comptes créditeurs ont augmenté de 3,1 millions de dollars au troisième trimestre à 3,56 millions de $ pour la période terminée le 30 juin 2006. La ligne de crédit a augmenté de 2,8 millions de $ au 31 mars 2006 à 2,96 millions de $.

La situation financière de la société demeurera très serrée alors qu'elle recouvrera ses montants dus et améliorera son taux de rotation des stocks. La société a démontré sa capacité de générer un encaisse à court terme suffisant. Il y a une obligation de 600 000 $ exigible initialement au début de novembre 2006. La date d'exigibilité a été reportée au 22 décembre 2006. Tous les paiements de dettes et d'intérêts sont à jour. La société prévoit respecter ses obligations au fur et à mesure qu'elles se présenteront. Afin de respecter ses besoins en fonds de roulement, Priva continue d'utiliser sa ligne de crédit.

ACCORDS HORS BILAN

Priva Inc. n'a conclu aucun accord hors bilan au cours du troisième trimestre de 2006.

OPERATIONS ENTRE ENTITEES APPARENTEES

Priva a participé à deux importantes opérations entre entités apparentées. Priva Inc. achète certains produits finis ainsi que certains services administratifs de son principal actionnaire, Med-I-Pant Inc. Priva Inc. fournit également à Priva (USA) des services administratifs. Au 30 septembre 2006, Priva Inc. devait un montant de 1 661 503 $ à Med-I-Pant Inc. et Priva (USA) devait 2 527 728 $ à Priva Inc.

PERSPECTIVES

L'intégration des clients et de l'inventaire de Philmont à Priva a exigé plus de temps que prévu tout comme la réalisation des prévisions d'efficacité et de synergies opérationnelles. Cette situation combinée à celle de la hausse du dollar canadien par rapport au dollar américain a entraîné une importante perte d'exploitation.

La capacité de passer de la production domestique à la production à l'étranger, une meilleure gestion des stocks et l'amélioration des économies au plan administratif devraient toutes contribuer à de meilleurs bénéfices dans l'avenir. La société a commencé à recevoir des commandes de produits d'outre-mer au cours du troisième trimestre de 2006 et elle continuera d'en recevoir au cours du premier trimestre de 2007, ce qui augmentera les bénéfices. Priva (USA) a eu un rendement nettement en deçà des atttentes à ce jour, ce qui exigera un effort substantiel pour réduire les pertes. La gestion travaille fort sur un certain nombre de solutions.

RISQUES ET INCERTITUDES

Priva est une société assujettie à divers risques et incertitudes. Ses résultats d'exploitation et sa situation financière peuvent être sujets à certains risques dont les suivants :

Risque de change. Comme la société exporte un pourcentage élevé de ses produits en dehors du Canada, la fluctuation de la monnaie étrangère constitue un risque. Afin de réduire ces risques, la société achète des contrats d'opération à terme.

Coût des matières premières. Les produits de Priva comprennent plusieurs composants fabriqués par d'autres entreprises et achetés de nombreux pays. Les fluctuations du prix des matières premières peuvent avoir une incidence sur le prix des marchandises. La société essaie de trouver d'autres fournisseurs là où elle peut le faire.

Concurrence. Le marché des produits absorbants est robuste et comme tel, il est possible que les produits de Priva soient remplacés sur les tablettes de ses clients par d'autres concurrents. Afin de réduire ce risque, Priva a étendu sa gamme de produits et sa base de commercialisation en vue de réduire le risque que la perte d'un compte ait un impact sur ses résultats financiers. La société donne également à ses clients une valeur ajoutée.

Habileté à réussir l'intégration de ses acquisitions. La récente croissance de Priva est due à une importante acquisition de clients et d'inventaire. La capacité de la société à intégrer de nouvelles activités est critique et dépend d'une gestion chevronnée et de méthodes éprouvées.

Encaisse. La gestion examine des moyens de financer la croissance future pendant que la société met en place un plan qui rendra Priva USA rentable.

Ce communiqué n'a pas fait l'objet d'un examen par la Bourse de croissance TSX et celle-ci n'assume aucune responsabilité quant à sa pertinence ou à son exactitude.

Renseignements