SOURCE: The Royal Canadian Legion

The Royal Canadian Legion

27 oct. 2014 15h00 HE

LETTRE AU RÉDACTEUR: Nos mains inanimées vous tendent le flambeau

Le gouvernement trahit encore nos soldats alors que nous nous apprêtons à nous souvenir

OTTAWA, ON--(Marketwired - 27 octobre 2014) - Le 11 novembre arrive à grand pas, et, de nouveau, les sacrifices consentis par ces hommes et femmes qui ont donné leur vie au service du Canada s'imposeront à l'attention de tous et chacun. À cette occasion, des millions de Canadiens et de Canadiennes rendront un hommage particulier à ces hommes et femmes des forces terrestres, maritimes et aériennes, ainsi qu'aux membres de la GRC, qui chaque jour risquent leur vie pour assurer notre protection. Or, chaque jour qui passe, le gouvernement du Canada hésite à reprendre le flambeau et à offrir les soins et les avantages appropriés à nos vétérans blessés et malades, ainsi qu'à leur famille. Tout récemment, quelque 40 témoins experts ont fait une déposition devant le Comité permanent des anciens combattants (ACVA), en y décrivant de façon on ne peut plus détaillée les situations auxquelles les vétérans canadiens font face. Après avoir évalué les éléments de preuve, le Comité a émis une liste qui compte 14 recommandations.

Le rapport du Comité, qui soit dit a reçu l'appui unanime de tous ses membres (représentant tous les partis politiques), a énoncé ses recommandations de la façon la plus simple afin de permettre au gouvernement de les appliquer et de faire en sorte que le Canada fournisse des soins améliorés à ses vétérans. Or, quelle fut la réponse du gouvernement? Voici un extrait de cette réponse : " […] le gouvernement est heureux d'indiquer qu'il approuve l'esprit et l'intention de la majorité des recommandations formulées par le Comité permanent des anciens combattants. Bon nombre de ces recommandations exigent d'apporter des changements à certains programmes offerts aux vétérans, et ces changements pourraient s'avérer complexes. " Mais un instant… le gouvernement n'a-t-il pas entendu quelque 40 témoins experts? N'a-t-il pas reçu 14 recommandations clairement énoncées exposant clairement ce qu'il faut faire? Quoi d'autre encore pourrions-nous avoir besoin d'évaluer?

Cette situation n'est pas nouvelle. Le gouvernement du Canada fait affaire avec les vétérans depuis la fin de la Première Guerre mondiale. Bien sûr, le gouvernement est déterminé à ce que nous nous souvenions de 2014 comme étant le 100e anniversaire de ce conflit, mais les raisons pour lesquelles le gouvernement, après toutes ces années, soulève encore et encore presque les mêmes enjeux quand vient le temps de prendre soins des personnes blessées et malades, est étonnant. Des études, des réunions de comité, des représentations de témoins experts et d'innombrables rapports ont, au fil des années, soulevé le fait que, clairement, des lacunes persistent quant aux soins à apporter aux vétérans.

Or, ce qu'on voit maintenant, c'est un gouvernement devant des directives claires et précises qui visent à répondre aux enjeux importants qui feront en sorte d'améliorer la vie des vétérans et de leur famille. Malheureusement, ce qui revient toujours est ce jargon gouvernemental tel que : " Étant donné les répercussions interministérielles, financières et juridiques de cette recommandation, d'autres travaux de diligence requise sont nécessaires pour répondre à cette proposition. "

La Légion royale canadienne ne restera pas les bras croisés. Nous avons appelé à l'action en lançant une campagne épistolaire à l'échelle nationale demandant au gouvernement de passer aux gestes pour mettre en place les recommandations émanant du rapport ACVA. Nous invitons maintenant tous les Canadiens et Canadiennes à soutenir cet effort, et à faire parvenir à leur membre du Parlement une lettre qu'ils pourront trouver sur le site Web de la Légion à http://www.legion.ca/fr/appel-a-laction-sur-la-nouvelle-charte-des-anciens-combattants

Il ne fait plus aucun doute que des soins adéquats à apporter à nos vétérans blessés et à leur famille est devenu un enjeu urgent, d'autant plus d'ailleurs que le Canada est à affecter plus de militaires et à mettre leur vie en danger avec de nouvelles opérations militaires. Les hommes et les femmes qui vivent avec les carences des programmes actuels de soins et d'avantages offerts par le gouvernement souffrent chaque jour à leur grand détriment, et ce, tant sur le plan personnel que financier; et leur famille souffre tout autant. De pouvoir reprendre le flambeau " […] afin qu'il soit vôtre et que vous le teniez haut ", c'est bien là le moins que nous puissions faire pour ceux et celles qui ont tant donné pour notre pays. Nous le devons à la mémoire de ceux et celles qui ont donné leur vie. Faites parvenir dès aujourd'hui la lettre de la Légion à votre membre du Parlement et faites preuve de solidarité envers tous les vétérans blessés et malades du Canada.

Je vous remercie au nom des plus de 300 000 membres de La Légion royale canadienne de partout au Canada.

Le président national de La Légion royale canadienne,

Tom Eagles

Renseignements

  • Fr: Direction nationale 
    Légion royale canadienne 
    (613) 591-3335 
    (613) 591-9335 (FAX) 
    www.legion.ca