Guilde canadienne des médias

Guilde canadienne des médias

22 mars 2005 11h16 HE

Lettre ouverte à la ministre Mary Anne Chambers

Compressions à TVOntario Attention: Rédacteur culturel, Rédacteur aux livres, Rédacteur des médias, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 22 mars 2005) - Madame la ministre,

La récente décision d'abolir le poste de correspondant de Tfo à Queen's Park, prive la population de langue française de l'Ontario de sa seule source de nouvelles et d'informations entièrement dédiée à la couverture de la législature provinciale. Il ne s'agit que d'une des décisions prises récemment qui fait preuve d'un manque de vision au plan de l'exploitation de TVOntario.

Au bout du compte, les Ontariennes et les Ontariens verront moins d'émissions locales à l'antenne de leur télédiffuseur public provincial.

La couverture de Queen's Park par l'émission Panorama de Tfo a joué un rôle clé dans le changement de politiques qui affectent la vie des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens. À titre d'exemple, l'émission d'affaires publiques a contribué, il y a cinq ans, à renverser la décision de fermer le Collège agricole d'Alfred, situé dans l'Est ontarien.

La plus récente compression à Panorama s'ajoute aux nombreuses coupes que l'émission a subies au cours des dix dernières années. Le nombre de journalistes permanents est passé de plus d'une douzaine à seulement quatre. Il n'y a aucune autre émission d'affaires publiques à la télévision qui se consacre aux enjeux propres à la communauté franco-ontarienne.

L'émission littéraire de longue date Imprint est sur le point d'être annulée. Le même sort attend la plus récente émission à la grille horaire, Second Opinion. Est-ce que ces deux émissions seront remplacées par de la programmation tout aussi innovatrice et réalisée ici en Ontario ? La réponse est non.

Imprint rapporte des revenus dont TVOntario a bien besoin par le biais de ventes de l'émission à d'autres réseaux. Elle sert aussi de matériel pédagogique dans des cours au collège et à l'université. Cette émission a également joué un rôle important dans l'appui à la fragile industrie de l'édition en donnant un coup de pouce aux ventes des livres dont on a parlé à l'émission.

L'émission d'affaires publiques de TVO, Studio 2, va perdre son secteur documentaire qui réalisait des reportages de fond sur les petites localités de la province. Ce type de couverture distingue TVO des stations commerciales qui négligent les plus petites communautés et les régions rurales de l'Ontario.

La dernière ronde de compressions à TVOntario se produit alors que le diffuseur connaît une hausse sans précédent de son membership. Au cours de la dernière année seulement, cette augmentation a été de plus de 10% pour dépasser le cap de plus de 100 000 membres. Ce chiffre représente un nombre bien plus grand d'individus car le membership est calculé sur la base d'un foyer. Il ne fait aucun sens d'offrir moins de services à ces nouveaux membres.

Nous croyons que TVOntario doit continuer :

• de raconter les histoires que les diffuseurs privés ignorent;
• de se pencher sur des enjeux propres au public ontarien;
• de refléter la richesse et la diversité culturelles de l'Ontario;
• d'être un télédiffuseur qui fait preuve d'innovation.

Nous vous implorons de rétablir le financement consacré à la télédiffusion à un niveau qui permettrait à Tfo/TVO de continuer de desservir, à l'aide d'une programmation locale, les divers besoins de la population.

Nous vous prions d'agréer, Madame la ministre, l'expression de nos sentiments les meilleurs.

Lise Lareau, Présidente nationale, Guilde canadienne des médias,
Tél : 416-591-5333
Arthur Lewis, Directeur général, Nos ondes publiques, Tél : 613-237-3555
Louise Dennys, Éditrice exécutive, Knopf Canada, Random House Canada, Vintage Canada et vice-présidente exécutive et présidente du conseil d'administration de Group Publishing, Random House of Canada Limited,
Tel: 416-957-1555
Daniel Richler
IN: CULTURE, MÉDIA, POLITIQUE

Renseignements

  • Karen Wirsig, Coordonnatrice des communications, Guilde canadienne des médias
    Numéro de téléphone: 416-591-5333 poste 243
    Numéro de téléphone secondaire: 416-578-1651
    Sans frais: 800-465-4149
    Courriel: karen@cmg.ca