Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

06 mai 2005 09h00 HE

Lettre ouverte au personnel de Wal-Mart : « On est avec vous »

Attention: Affectateur, Rédacteur financier , Rédacteur municipal, Directeur général et de l'information, Rédacteur aux affaires politiques et gouvernementales OTTAWA--(CCNMatthews - 6 mai 2005) - Ken Georgetti a rendu publique aujourd'hui une lettre adressée aux personnes à l'emploi de Wal-Mart partout au Canada, pour lui donner l'assurance que les actions prévues ce vendredi et ce samedi se feront en appui à leur situation, non contre elles. La lettre sera distribuée aux magasins qui seront la cible de « journées d'accueil » prévues plus tard cette semaine. On peut la trouver sur le site web du Congrès du travail du Canada.

« Je veux m'assurer que les personnes qui travaillent pour Wal-Mart sachent ce qui se passe. Les gens qui se rassembleront devant certains des magasins pour accueillir la clientèle sont indignés par les pratiques d'affaires de Wal-Mart et son manque de respect pour les lois canadiennes et les droits de la personne. Ils seront là également pour exprimer leur soutien et leur sympathie à l'endroit du personnel des magasins et des entrepôts de Wal-Mart », explique le président du Congrès du travail du Canada.

M. Georgetti veut que les travailleuses et travailleurs de Wal-Mart sachent que la population canadienne est de leur côté, dans l'éventualité où leur employeur essaierait de leur faire croire le contraire.

« Nous voulons que Wal-Mart offre un meilleur environnement de travail, ajoute M. Georgetti. Nous voulons en faire un endroit où la population canadienne se sentira à l'aise d'aller magasiner parce qu'on y traite les travailleuses et travailleurs correctement et que les droits de la personne y sont respectés. »

Les actions se dérouleront vendredi et samedi dans 43 localités partout au Canada, en réponse à la décision de Wal-Mart de fermer les portes du magasin de Jonquière (Québec), où les travailleuses et travailleurs ont choisi de se syndiquer.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 137 conseils du travail régionaux. Site Web : www.clc-ctc.ca

- - - - - - - - - -

UNE LETTRE de Ken Georgetti
aux personnes à l'emploi de Wal-Mart

Chers amis,

Je voulais vous écrire afin que vous compreniez ce qui se passera dans bon nombre de magasins Wal-Mart au Canada au cours des deux prochains jours.

Permettez-moi tout d'abord de vous dire que vous ne commettez aucune faute à travailler chez Wal-Mart. C'est pas ce qu'on dit. Il n'y a rien de mal à être fier de son travail et à s'efforcer de bien l'accomplir.

Toutefois, je veux que vous sachiez que beaucoup de Canadiennes et de Canadiens comme moi pensent que Wal-Mart peut et doit être un meilleur lieu de travail. Nous sommes d'avis que votre entreprise devrait mieux agir à votre égard et que l'appartenance à un syndicat fera une différence.

Wal-Mart a très mal agi à l'égard de certains de ses employées et employés. L'entreprise a enfreint la loi à plusieurs reprises en ne rapportant pas des accidents ayant causé des blessures au travail et en exploitant des immigrants illégaux embauchés comme main-d'œuvre à bon marché. Wal-Mart a même admis avoir enfreint certaines lois liées au travail des enfants et vient de fermer un important magasin au Québec parce que le personnel avait voté en faveur de l'affiliation à un syndicat.

En tant que Canadiennes et Canadiens, vous avez le droit de décider de joindre un syndicat. C'est un droit que je respecte, tout comme beaucoup de Canadiennes et Canadiens.

Au cours des prochains jours, des gens se rassembleront à l'extérieur des magasins Wal-Mart du Canada pour exprimer leur appui aux employées et employés de Wal-Mart. Ils accueilleront les clients, les informeront des agissements inacceptables de Wal-Mart et leur demanderont de manifester leur mécontentement à ce sujet à vos patrons.

Il est normal d'être contrarié et faché lorsqu'une entreprise agit ainsi. Au Canada, les travailleuses et travailleurs ont des droits et nos gouvernements ont adopté des lois pour assurer la sécurité de nos lieux de travail, pour veiller à ce que les gens soient payés pour le travail qu'ils font et pour prévenir la discrimination.

On s'attend à ce que les entreprises qui font affaire au Canada respectent ces droits et nos lois. On doit tout simplement rappeler à Wal-Mart que c'est comme ça que les choses fonctionnent.

Donc, si vous voyez des gens accueillir la clientèle devant votre magasin Wal-Mart ou si vous entendez parler de gens qui se rassemblent devant d'autres magasins près de chez-vous, rappelez-vous qu'ils sont là parce qu'ils veulent s'assurer qu'on vous accorde le respect auquel vous avez droit.

Nous voulons toutes et tous faire de Wal-Mart un meilleur lieu de travail. Il n'y a rien de mal à cela.

Je vous prie d'accepter mes sentiments de solidarité.

IN: ÉCONOMIE, TRAVAIL, POLITIQUE, DÉTAIL, SOCIAL

Renseignements

  • Jeff Atkinson, Service des Communications, Congrès du travail du Canada
    Numéro de téléphone: 613-526-7425
    Numéro de téléphone secondaire: 613-863-1413
    Courriel: jatkinson@clc-ctc.ca