Matamec Explorations Inc.

TSX CROISSANCE : MAT
OTCQX : MHREF


Matamec Explorations Inc.

04 mars 2013 15h00 HE

L'étude de faisabilité de Matamec progresse dans le budget et les échéanciers, et les résultats sont attendus pour la fin du 2e trimestre 2013

La société annonce qu'il y aura une présentation au PDAC

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 4 mars 2013) - Matamec Explorations Inc. Matamec » ou la "Société") (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQX:MHREF) est heureuse de faire une mise-à-jour des progrès de l'étude de faisabilité du projet minier de terres rares lourdes de Kipawa situé à Témiscaming, Québec. Le but du projet minier Kipawa est de fournir à Toyota les terres rares lourdes (TLR) nécessaires à la production et à la commercialisation de véhicules hybrides et électriques.

L'Étude de faisabilité pour Kipawa

L'étude de faisabilité (« EF ») se déroule comme prévu et les résultats sont prévus pour la fin du 2e trimestre 2013. Les éléments clés suivants de l'ÉF sont en phase de réalisation:

  • L'étude d'impact environnemental des sites de la mine et des infrastructures;
  • Le développement durable;
  • La campagne de forage de 2012 et l'estimation des ressources minérales;
  • Les tests métallurgiques;
  • La conception des installations de transformation;
  • La conception des parcs à stériles et résidus;
  • Le plan de restauration;
  • La conception des installations auxiliaires et de soutien; et
  • Les permis.

L'estimation des coûts en capitaux (« CAPEX ») et d'opérations (« OPEX ») est bien avancée. Ces estimations seront optimisées d'ici les deux prochains mois et de même que la conception des infrastructures qui sera revue afin de minimiser les coûts s'y rattachant.

« Nous sommes heureux de fournir une mise-à-jour de l'étude de faisabilité pour le projet minier Kipawa. Celle-ci se déroule comme prévu et respecte les budgets, » a déclaré André Gauthier, président et chef de la direction de Matamec Explorations Inc. « Toute l'équipe a l'objectif clair que Matamec devienne un fournisseur de premier plan de terres rares lourdes pour les véhicules hybrides et électriques. »

L'étude d'impact environnemental

Golder & Associés effectue l'étude d'impact environnemental et la majorité des travaux sur le terrain est terminée. Quelques données restent à recueillir, mais la publication du rapport est prévue pour la fin d'avril 2013.

Le développement durable

Matamec est continuellement en communication avec les communautés et les organisations locales en ce qui concerne l'état d'avancement du projet. La plupart des municipalités locales ont déjà fourni des lettres de soutien officielles, conditionnelles au respect par Matamec des règlements et des lois des juridictions québécoises et canadiennes.

En novembre 2012, Matamec a tenu plusieurs présentations publiques sur le projet et jusqu'à date la majorité de la population est en faveur de sa venue. D'autres présentations publiques sont prévues pour le printemps afin de mettre à jour la population concernant l'avancement du projet.

Matamec maintient des communications régulières avec les 2 Premières Nations vivant sur le territoire. Une lettre d'entente (MoU) a d'abord été signée l'été dernier et depuis Matamec discute avec eux des phases subséquentes d'ententes mutuelles.

La campagne de forages de définition de 2012 et l'estimation des ressources minérales

Un programme de forages de définition a été réalisé durant l'été dernier sur le gîte de Kipawa dans le but de d'augmenter la qualité des ressources minérales en réserves minérales pour l'étude de faisabilité (les ressources minérales n'ont pas à démontrer une économie, alors que les réserves minérales le doivent). Les ressources minérales sont présentement évaluées par SGS Géostat.

Les tests métallurgiques

Depuis le début de l'étude de faisabilité l'été dernier, un programme intense de tests métallurgiques a été réalisé. Un plan pilote a aussi été fait avec succès sur un échantillon en vrac provenant de matériel de surface. Le but de ce plan pilote était de tester les procédés métallurgiques développés par Matamec jusqu'à la précipitation d'un concentré mixte de terre rare. La majorité du développement des tests métallurgiques a été fait chez SGS Minerals Service à Lakefield, Ontario. Présentement, des tests de variabilité sont réalisés pour évaluer ces procédés métallurgiques sur des échantillons représentatifs des différentes lithologies et des différents horizons du gîte.

Faisant partie de l'étude de variabilité, le procédé de lixiviation à basse température et basse concentration d'acide développé sur le minerais de surface du gîte de Kipawa est présentement validé par des tests de variabilité sur des échantillons de différentes lithologies et de différentes teneurs en terres rares. Lorsque tous les résultats de ces tests de variabilité seront connus, un programme d'optimisation est planifié pour identifier quelles améliorations possibles seront requises lors du minage pour maximiser l'économique du projet.

Des développements intéressants ont été obtenus dans la portion neutralisation et filtration du procédé. Un procédé connu ayant des meilleurs coûts d'opération a permis d'augmenter les taux de filtration significativement et ainsi de diminuer la dimension des équipements de filtration. Ce taux de filtration dans le procédé de neutralisation était originellement considéré problématique (gel de silice). Ce procédé est aussi présentement testé sur les échantillons de variabilité pour valider la continuité.

La consommation des réactifs est présentement connue et provient du premier plan pilote. Le programme de tests d'hydrométallurgie originalement planifié est presque terminé à l'exception des étapes finales d'optimisation, toujours en cours, pour enlever les dernières impuretés du concentré en vrac de terres rares. Une bonne partie du diagramme de procédé ainsi que la liste des équipements sont maintenant connus.

Tel que rapporté précédemment, des tests supplémentaires d'exploration et d'optimisation continue pour évaluer s'il y a encore place pour des améliorations, cela dans le but d'augmenter positivement l'économie du projet.

Design de l'usine de traitement de minerai

Les arrangements généraux de l'usine de traitement sont au niveau de révision finale afin d'optimiser son fonctionnement et son CAPEX.

Gestion des résidus miniers

L'étude comparative pour la localisation des infrastructures de gestion des résidus miniers (« GRM ») a été terminée au début de 2013, ainsi que les travaux géotechniques associés. La conception de la GRM est en progrès.

Plan de restauration

Le plan de restauration est bien avancé et sa version préliminaire devrait être disponible d'ici la fin avril.

Installations auxiliaires et de soutien

Toutes les infrastructures auxiliaires et de support ont leur concept et leur localisation déterminés et leur CAPEX sont présentement en phase d'optimisation.

Obtention de permis

Une description du projet a été fournie à l'agence canadienne d'évaluation environnementale et est présentement en cours de vérification par cette agence. C'est une des premières étapes du processus d'autorisation.

Bertho Caron, V-P développement de projet et construction (Ing.), Paul Blatter, directeur de la métallurgie (Ing.) et Aline Leclerc, V-P exploration (Géo.) sont les personnes qualifiées pour ce communiqué.

PDAC 2013

La Société annonce que M. André Gauthier, président et chef de la direction, présentera une mise-à-jour corporative au PDAC mardi le 5 mars 2013 à 11H40 HNE - salle 803 AB au Metro Toronto Convention Center - South Building. Matamec a aussi un kiosque situé au numéro 3242 entre dimanche le 3 mars au mercredi le 6 mars 2013. Pour de plus amples informations, visitez le www.pdac.ca.

A propos de Matamec

Matamec Explorations inc. est une compagnie junior d'exploration minière dont l'activité principale est de développer le gîte de terres rares lourdes de Kipawa avec la compagnie japonaise TRECan. Suite aux conclusions positives de l'étude économique préliminaire (« ÉÉP ») déposée sur SEDAR en mars 2012 et à l'engagement d'un VP Développement de projet et Construction, Matamec et TRECAn ont décidé de passer directement à l'étude de faisabilité. Les faits saillants de l'ÉÉP montrent un projet économique robuste, tel qu'une valeur actuelle nette de 606 millions $CAN avant impôts à un taux d'actualisation de 8 %, un taux de rendement interne de 36,9 %, des revenus de 2,8 milliards $CAN, des bénéfices de 1,67 milliards $CAN avant intérêts, impôts et amortissement, un retour sur l'investissement de 2,4 ans, etc. (voir le communiqué du 30 janvier 2012).

De plus, la Société explore sa propriété de terres rares-yttrium-zirconium-niobium-tantale Zeus, située le long du contact du complexe alcalin de Kipawa sur plus de 35 km.

Matamec explore aussi pour l'or, les métaux de base et les éléments du groupe platine. Son éventail de propriétés aurifères inclut la propriété Matheson JV située le long du contact favorable de la mine Hoyle Pond dans le camp minier de Timmins en Ontario.

Au Québec, la Société explore pour le lithium et le tantale sur sa propriété Tansim, et pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements