SOURCE: GlobalEnglish Corporation

13 avr. 2005 03h00 HE

L'étude de GlobalEnglish révèle de larges écarts de compétences au sein des principales sociétés internationales

Plus de 4 000 salariés de sociétés globales indiquent que l'anglais revêt une importance toujours croissante pour leurs activités professionnelles.

BRISBANE, CA -- (MARKET WIRE) -- April 13, 2005 -- GlobalEnglish® Corporation, le leader mondial de l'assistance et l'apprentissage en ligne de l'anglais pour les communications commerciales, a publié aujourd'hui les résultats d'une étude de 18 mois portant sur la formation continue des salariés (The Globalization of English: Trends in Business Communication and the Implications for Global Companies - La globalisation de l'anglais : Tendances dans les communications professionnelles et implications pour les entreprises globales). Dans le cadre de cette étude, plus de 4 000 salariés représentant 36 entreprises globales implantées dans 83 pays ont répondu à diverses questions relatives aux communications professionnelles et à l'utilisation de l'anglais pour les activités quotidiennes et les plans de carrière.

« Cette étude est tout à fait unique dans la mesure où elle permet de comprendre la perspective des salariés non anglophones qui sont sur le terrain, pour aider, dans la mesure de leurs possibilités, leur société à exploiter les possibilités offertes par la globalisation », a indiqué Ron Hoge, Président et PDG de GlobalEnglish. « Les résultats de cette étude sont surprenants, même pour nous. La maîtrise de l'anglais est beaucoup plus recherchée que nous ne le pensions et cette demande croît à un rythme très rapide. Les sociétés globales qui ont pris conscience du problème se trouvent dans la position idéale pour améliorer leur productivité tout en évitant des erreurs et retards de communications fort coûteux. »

Cette étude, menée entre mars 2003 et septembre 2004, propose les résultats principaux suivants :

--  La maîtrise de l'anglais devient de plus en plus indispensable au
    niveau mondial, trimestre par trimestre.
--  91 % des salariés des sociétés globales ont indiqué que l'anglais
    était « obligatoire » ou « important » pour leurs activités
    professionnelles.
--  Seuls 9 % des participants ont reconnu que leur niveau d'anglais
    actuel répondait à leurs besoins professionnels.
--  89 % des salariés ont indiqué que la maîtrise de l'anglais augmentait
    leurs chances de promotion.
    

« Les participants à cette étude reflètent un vaste échantillon de fonctions et de services ; le problème de la communication ne se pose plus simplement au niveau de la direction », a indiqué Mark Engelter, Directeur du marketing global pour GlobalEnglish Corporation. « Ces salariés doivent utiliser au quotidien l'anglais dans les situations professionnelles les plus diverses. La correspondance et les réunions multinationales sont devenues chose courante et l'utilisation d'une langue commune pour les communications est plus importante que jamais. »

Pour recevoir un exemplaire du rapport complet sur cette étude, veuillez vous adresser à GlobalEnglish, à info@globalenglish.com.

Renseignements