Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne

15 déc. 2010 13h18 HE

L'Europe et le Canada : Partenaires dans l'espace

Un modèle de coopération internationale

LONGUEUIL, QUEBEC--(Marketwire - 15 déc. 2010) - Aujourd'hui à Paris, le président de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Steve MacLean et le directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA) Jean-Jacques Dordain ont signé, en présence de l'Ambassadeur du Canada en France, Marc Lortie et de représentants de l'ESA et de ses États membres, le nouvel Accord de coopération entre le Canada et l'ESA. L'événement marque le renouvellement jusqu'en 2020 d'un partenariat exceptionnel de 30 ans ayant pour but de favoriser la coopération dans le domaine des sciences et technologies spatiales.

Ce partenariat officiel avec l'ESA revêt une importance stratégique pour la prestation du Programme spatial canadien. Cette coopération permet au Canada de fournir à son industrie aérospatiale et à ses scientifiques des occasions de développer leur savoir-faire et de faire la démonstration de leurs capacités aux partenaires européens actuels et potentiels. La coopération favorise l'établissement d'ententes entre les entrepreneurs canadiens et européens, ce qui renforce la compétitivité et permet l'ouverture de nouveaux marchés pour l'industrie canadienne. Les universités et le gouvernement du Canada comptent sur les données, les travaux scientifiques et les technologies de l'ESA dans le cadre de leurs propres recherches et pour combler certains besoins opérationnels. Des sommes sont investies notamment dans les domaines suivants : observation de la Terre, télécommunications par satellites, navigation et exploration spatiale – tous des domaines dans lesquels l'industrie canadienne possède une expertise reconnue et compétitive.

« Grâce à la prolongation de dix ans de notre accord de coopération avec l'ESA, le Canada continuera de tirer parti de ses connaissances scientifiques et technologiques pour enrichir l'expertise spatiale et ainsi consolider nos relations dans des domaines d'intérêt mutuel et satisfaire aux priorités de nos programmes spatiaux respectifs », a déclaré le président de l'Agence spatiale canadienne Steve MacLean.

 « Avec la signature d'aujourd'hui, nous entamons un nouveau chapitre de notre collaboration qui favorisera les contributions canadiennes aux programmes de l'ESA ainsi que les contributions de l'ESA aux programme de l'ASC », de dire Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'ESA.

En repoussant les limites de la découverte et en mettant au point de nouvelles technologies dans les conditions difficiles de l'espace, les programmes spatiaux du Canada et de l'Europe témoignent d'une coopération internationale exceptionnelle. Depuis 1979, la création d'alliances entre les entreprises de l'aérospatiale et les chercheurs universitaires a donné lieu à un accord de coopération d'envergure qui produit d'importants avantages des deux côtés de l'Atlantique. Ces alliances ont favorisé la collaboration dans le domaine de la recherche scientifique, stimulé de développement de technologies de pointe et procuré aux deux programmes spatiaux un meilleur rendement du capital investi.

À propos de l'Agence spatiale canadienne

Établie en 1989, l'Agence spatiale canadienne (ASC) est chargée de coordonner, au nom du gouvernement du Canada, tous les programmes et politiques civils dans le domaine spatial. L'ASC dispense ses services dans les quatre grands axes suivants : Observation de la Terre, Exploration et sciences spatiales, Télécommunications par satellites et Sensibilisation à l'espace et éducation. L'Agence exerce ses compétences dans trois principaux secteurs d'activités. Utilisation de l'espace : répondre aux besoins des ministères fédéraux, Exploration spatiale : mettre en valeur la science et la technologie canadiennes en vue des futures missions internationales d'exploration spatiale et Sciences et technologies spatiales : créer de la synergie et des capacités dans les milieux universitaire, industriel et gouvernemental pour satisfaire aux besoins actuels et futurs du Programme spatial canadien. L'ASC mise sur la collaboration internationale pour favoriser le développement industriel et la recherche scientifique de calibre mondial au profit de l'humanité.

États membres de l'Agence spatiale européenne

L'ESA compte 18 États membres. Les organismes nationaux chargés des activités spatiales des pays suivants siègent au Conseil de l'ESA : Autriche, Belgique, République Tchèque, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

Le Canada a été le premier membre coopérant non européen à siéger au Conseil. Il participe à divers projets désignés dans la cadre d'un Accord de coopération. La Hongrie, la Roumanie, la Pologne, l'Estonie et la Slovénie participent au Plan des États coopérants européens, tandis que Chypre, la Lettonie, la Lituanie et la Slovaquie ont également signé des accords de coopération.

Renseignements

  • Agence spatiale canadienne
    Relations avec les médias
    450-926-4370
    www.asc-csa.gc.ca
    ou
    ESA-Bureau des relations avec les médias
    Service des communications
    + 33 1 53 69 72 99
    + 33 1 53 69 76 90 (FAX)
    media@esa.int