Ressources minières Radisson inc.
TSX CROISSANCE : RDS

Ressources minières Radisson inc.

21 févr. 2008 10h52 HE

Levé aérien sur le projet Massicotte de Ressources minières Radisson

ROUYN-NORANDA, QUEBEC--(Marketwire - 21 fév. 2008) - Dans son communiqué de presse du 18 janvier 2008, Ressources minières Radisson inc. (TSX CROISSANCE:RDS) statuait sur ses propriétés les plus prometteuses dans le Nord-Ouest québécois, les propriétés O'Brien-Kewagama, RM Nickel et La Reine. Dale M. Hendrick, ingénieur et président du conseil de Radisson, déclare aujourd'hui qu'un autre projet de Radisson, le projet Massicotte, mérite aussi une attention particulière en raison des travaux d'exploration avancée dans le secteur de Detour Lake.

A cet égard, Radisson est heureuse d'annoncer que Ressources d'Arianne inc., son partenaire sur le projet Massicotte dans la région de Detour Lake, l'a avisée qu'en mars 2008, un levé géophysique héliporté électromagnétique avec un système VTEM (domaine du temps) sera effectué sur l'ensemble du projet Massicotte. La firme Geotech Ltd, d'Aurora en Ontario a été retenue pour effectuer ce levé qui totalisera 1 050 km le long de lignes espacées de 200m.

Le projet Massicotte couvre une superficie de 167 km2 (16 726 hectares) dans les cantons de Massicotte et de La Peltrie. Il est situé à environ 185 km au nord de Rouyn-Noranda (Québec) et à 15 km à l'est de l'ancienne mine Detour Lake. Radisson possède un intérêt de 100 % dans 440 claims (15 728 hectares) et un intérêt de 60,6 % dans 18 claims (998 hectares).

Le 11 décembre 2007, Detour Gold Corporation, une des sociétés de ressources naturelles du groupe Hunter Dickinson, annonçait la mise à jour des ressources de sa propriété Detour Lake située dans le nord-est de l'Ontario, près de la frontière québécoise. En limitant la teneur maximum à 20 g/t Au, celles-ci comprennent des ressources mesurées et indiquées exploitables à ciel ouvert de 89,9 millions de tonnes (Mt) à une teneur de 1,67 g/t Au, soit 4,8 millions d'onces d'or, et des ressources inférées de 63,3 Mt à une teneur de 1,49 g/t Au, soit trois millions d'onces d'or. Le prix de 575 $US par once d'or utilisé équivaut à une teneur de coupure de 0,64 g/t Au. Ces ressources actuelles sont contenues à l'intérieur d'une large fosse localisée dans le secteur de la mine Detour Lake où 1,8 Moz Au ont été produites entre 1983 et 1999.

La minéralisation aurifère est associée à la zone de déformation régionale Sunday Lake, une zone de déformation similaire aux failles régionales bien connues de Destor-Porcupine et de Cadillac-Larder Lake, hôtes de la plupart des gisements aurifères de l'Abitibi. Localisé au Québec, immédiatement à l'est de la propriété Detour Gold, le projet Massicotte couvre la zone de déformation Sunday Lake sur plus de 20 km.

Dans la partie sud du projet, on retrouve les indices aurifères Lynx, Rambo et Lap 3 avec des valeurs respectives de 7,8 g/t Au su 7,2 m, de 6,3 g/t Au sur 2,7 m et de 24,1 g/t Au sur 2,4 m. Ces indices sont associés à la faille aurifère régionale Massicotte. Le projet Massicotte couvre plus de 15 km de terrain à fort potentiel aurifère le long de cette zone de déformation.

Entente : En mars 2007, Radisson a signé une lettre d'entente permettant à Ressources d'Arianne inc. (TSX CROISSANCE:DAR) d'acquérir 50 % de l'intérêt que détient Radisson dans ses propriétés du camp minier de Detour Lake. Selon les termes de l'entente, Arianne devra, le ou avant le 31 août 2010, exécuter des travaux d'exploration totalisant 1,5 M$, effectuer des paiements d'option totalisant 75 000 $ et émettre 300 000 actions de Ressources d'Arianne à Radisson. Arianne sera gérant des travaux durant la durée de l'entente.

Experts : Les campagnes d'exploration de Radisson sont planifiées et supervisées conjointement par Dale M. Hendrick, ingénieur, président du conseil d'administration et conseiller technique pour Radisson et par Raynald Vincent, ingénieur (Québec), consultant et personne qualifiée au sens de la Norme canadienne 43-101.

Congrès international 2008 de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs : Ressources minières Radisson participera au salon professionnel du congrès annuel de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs qui aura lieu du 2 au 5 mars 2008, au South Building du Palais des congrès du Toronto métropolitain. Nous invitons tous les participants à nous visiter au kiosque 3326. Le South Building est relié à l'hôtel Royal York et à la gare Union via une passerelle. Il y aura aussi des services de navettes entre les principaux hôtels et l'entrée principale.

A PROPOS DE RESSOURCES MINIERES RADISSON : Radisson est une société d'exploration minière basée au Québec ayant des bureaux à Rouyn-Noranda, au Québec, et à Toronto, en Ontario. La Société qui est impliquée dans la découverte de gisements d'or, de molybdène et de métaux de base a des intérêts dans treize propriétés dans le Nord-Ouest québécois et dans deux propriétés dans le Nord-Ouest ontarien. Le principal actif de Radisson, la propriété O'Brien-Kewagama, comprend l'ancienne mine O'Brien, reconnue pour ses teneurs élevées en or et considérée comme le principal producteur d'or dans le camp minier de Cadillac lorsqu'elle était en activité, soit du début des années trente jusqu'au milieu des années cinquante. Radisson se concentre actuellement sur la zone 36 Est, une nouvelle zone située à 2500 pieds à l'est de l'ancienne mine O'Brien dont les teneurs élevées en or sont comparables à celles de l'ancienne mine. La Société poursuit ses travaux d'exploration avancée sur cette propriété. Dans le rapport 43-101, Scott Wilson RPA conclut qu'"il existe un fort potentiel pour augmenter les ressources de la zone 36 Est au dessus du niveau 2000 et d'en découvrir de nouvelles en profondeur et latéralement, vers l'est". Radisson s'implique aussi dans un projet de nickel et de cuivre à fortes teneurs sur sa propriété RM Nickel ainsi que dans un projet d'or et de molybdène prometteur sur sa propriété La Reine, toutes deux situées dans le Nord-Ouest québécois. De plus, Radisson a conclu une entente concernant le projet Massiscotte, un projet à fort potentiel aurifère situé dans la prolifique Ceinture de roches vertes de l'Abitibi, dans le Nord-Ouest québécois.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant l'authenticité ou l'exactitude des informations contenues dans ce communiqué de presse.

Renseignements