Corporation miniere Alexis
TSX : AMC
OTCQX : AXSMF

Corporation miniere Alexis

28 sept. 2010 09h34 HE

L'exploration d'Alexis se resserre autour d'un important gîte potentiel à Val-d'Or

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 28 sept. 2010) - CORPORATION MINIÈRE ALEXIS (TSX:AMC)(OTCQX:AXSMF) (« Alexis » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer que l'exploration se poursuit sur ses vastes propriétés à Val-d'Or, Québec, à la recherche d'un grand gîte polymétallique de type sulfures massifs volcanogènes (SMV) qui n'aurait pas encore été découvert dans le camp minier, près de la mine Louvicourt. Alexis a récemment complété un nouveau sondage profond (17314-11) et s'affaire maintenant à réaliser un programme de travaux visant à prolonger plusieurs sondages historiques sur la propriété Louvex et les propriétés adjacentes, afin d'évaluer sommairement le secteur au-dessus et dans l'axe de la zone Deep West, une nouvelle zone de sulfures massifs découverte à la fin de 2008 (voir communiqué du 17 octobre 2008). Des profils sismiques historiques réalisés dans le secteur de la mine Louvicourt avaient permis d'identifier une anomalie géophysique dans le secteur général, près de quatre fois plus grande qu'une anomalie similaire décelée au-dessus du gisement Louvicourt. Les découvertes successives de vastes zones d'altération et de sulfures à filonnets et la reconnaissance d'un plissement régional dans des secteurs qui n'ont jamais été vérifiés, devraient permettre à Alexis d'orienter ses travaux de forage et ultimement localiser et vérifier cette anomalie.

Un seul sondage profond, 17314-11, a été complété en juillet 2010 pour vérifier l'extension vers le haut de la zone Deep West. Le sondage 17314-11 a recoupé de fortes indications de SMV, dont deux zones à filonnets avec des veines de chalcopyrite semi-massive localement, à des profondeurs verticales de 1300 et 1350 mètres (m), soit environ 400 mètres au-dessus de la zone Deep West. Les résultats d'analyse dans les zones à filonnets comprennent des teneurs de :

  • 0,48 % Cu sur 24,7 m (de 1374,1 à 1398,8 m), et
  • 0,40 % Cu sur 37,4 m (de 1493,9 à 1531,3 m).

Une zone d'altération d'environ 450 mètres de large est associée aux zones à filonnets, et un levé géophysique en sondage a identifié des signatures géophysiques en bordure et dans le trou.

Alexis a entrepris un nouveau programme de forage afin de prolonger deux sondages historiques sur la propriété Louvex, pour un total de 1300 mètres de forage. Les deux sondages ciblés (17314-05 et 314-10) avaient été interrompus après avoir traversé l'horizon de la mine Louvicourt. Leur prolongement permettra de vérifier davantage l'extension vers le haut de l'environnement Deep West, à une profondeur verticale entre 800 et 1000 mètres, dans un vaste secteur d'intérêt situé au sud des sondages antérieurs. La Société anticipe que les échantillons recueillis dans ces sondages seront très importants pour améliorer la compréhension du modèle Louvex-Louvicourt-Deep West. Une modélisation en 3D des signatures géophysiques en sondage permettra également de préciser la cible.

Zone Deep West :

Alexis considère que la zone Deep West est une découverte importante dans le camp de Val-d'Or. La découverte de Deep West, annoncée en octobre 2008, a eu lieu dans le sondage 17314-10B qui avait recoupé une zone de sulfures semi-massifs à massifs volcanogènes avec des teneurs de :

  • 6,81 % cuivre (Cu) sur 3,45 m.

L'horizon de sulfures semi-massifs à massifs repose directement au-dessus de deux zones de sulfures disséminés et en filonnets riches en cuivre; une association classique qui caractérise plusieurs gisements de SMV dans la région. Les deux zones à filonnets ont livré des teneurs de :

  • 0,53 % Cu sur 73,5 m (de 1927,0 à 2000,5 m), et
  • 0,41 % Cu sur 25,5 m (de 1852,0 à 1877,5 m).

La minéralisation est située sur la propriété Dunraine, détenue à 100 % par Alexis, à 1720 mètres sous la surface et à 700 mètres au sud et 1,5 kilomètre à l'ouest de la mine Louvicourt à Val-d'Or, Québec [Production historique : 15,65 millions de tonnes (Mt) @ 3,42 % cuivre (Cu), 1,59 % zinc (Zn), 25,8 gpt argent (gpt Ag) et 0,92 gpt or (Au)].

Alexis a complété une interprétation révisée du camp de Val-d'Or et y a reconnu la trace d'un grand pli régional en Z. La mine Louvicourt et la zone Deep West se trouvent sur des flancs distincts du pli et à des niveaux stratigraphiques différents au sein de la séquence rocheuse. Le prolongement des sondages sélectionnés, qui avaient à l'origine été forés pour recouper l'horizon Louvicourt, permettra à ces sondages de traverser le pli et de vérifier le flanc sud adjacent, au-dessus de l'intersection de la zone Deep West. Le sondage 17314-11 a déjà confirmé la nouvelle interprétation géologique.

Alexis reconnaît qu'un patron de grands gisements jumeaux de sulfures massifs pourrait exister dans le district de l'Abitibi, où l'on trouve des gisements de 14-15 millions de tonnes, similaires à Louvicourt, situés à proximité de gisements de sulfures massifs dépassant les 60 millions de tonnes. Un tel contexte est clairement démontré dans le camp de Rouyn-Noranda, par le jumelage apparent ou la grande proximité des gisements Quémont et Horne; et encore plus près de Val-d'Or, dans le secteur de Cadillac, par les gisements jumeaux de Dumagami et LaRonde.

Contrôle de la qualité

Le contenu technique et scientifique du présent communiqué a été révisé et approuvé par Denys Vermette, géo., et Jean Girard, ing., employés de la Société et personnes qualifiées tel que défini par la norme 43-101. Les échantillons pour analyse sont prélevés de carottes de forage de calibre NQ ou BQ sciées en deux; une moitié est envoyée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Un strict protocole de contrôle de la qualité est appliqué pour les échantillons de carottes de forage, incluant l'ajout de matériaux de référence minéralisés, d'échantillons stériles et de duplicata de terrain dans chaque lot d'échantillons. Les analyses sont effectuées par ALS Chemex de Val-d'Or, Québec.

À propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société minière canadienne inscrite à la Bourse de Toronto (symbole « AMC ») dont les titres se transigent aux États-Unis sur le marché hors-cote international OTCQX (symbole « AXSMF »). Alexis possède une mine d'or en production à Val-d'Or, la mine Lac Herbin, et a le droit d'acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété aurifère Lac Pelletier à Rouyn-Noranda, tous deux au Québec. Alexis possède également la mine Snow Lake au Manitoba, où une étude de faisabilité sera terminée sous peu. Avec ces actifs en main, Alexis a le potentiel d'accroître sa production aurifère et vise un niveau de production aurifère d'échelon intermédiaire en 2011-2012. Alexis fait de l'exploration dans les prolifiques camps miniers de Val-d'Or (212 km2 en propriété exclusive) et Rouyn-Noranda (785 km2 en coentreprise à 50/50 avec Xstrata Copper), ainsi que dans le camp minier de Snow Lake (50 km2 en propriété exclusive). Alexis compte deux foreuses en activité à Val-d'Or et deux foreuses en activité à Snow Lake pour y réaliser des programmes d'exploration en surface. Pour de plus amples détails sur Corporation minière Alexis, veuillez consulter www.alexisminerals.com/fra.

Informations prospectives

Ce communiqué peut renfermer ou faire référence à des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, basées sur les attentes actuelles de la Société, comprenant notamment sans s'y limiter, des prévisions de minéralisation, les futures priorités d'exploration, des estimations de coûts, des prévisions de dépenses en capital et de frais d'exploitation, de futurs projets et techniques d'exploration, des estimations quant à la durée et les coûts d'exploration, des estimations quant à la durée et l'achèvement de l'étude de faisabilité, les prix des substances, et de futurs projets d'exploitation minière. Les énoncés prospectifs sous-tendent d'importants risques et incertitudes, incluant les risques identifiés dans la notice annuelle de la Société, disponible sous le profil de la Société sur SEDAR, ainsi que d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus. Les estimations et les hypothèses qui sous-tendent les projections de minéralisation reposent sur une analyse technique et scientifique détaillée réalisée par la direction de la Société, les résultats de programmes de forage et d'autres travaux d'exploration, l'analyse de consultants externes et des renseignements obtenus par la Société auprès de tierces parties. Le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux informations prospectives. Ces énoncés prospectifs sont faits en date des présentes, et la Société n'est aucunement responsable de mettre à jour ou de réviser ces énoncés pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Renseignements