Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

27 avr. 2012 12h00 HE

L'honorable Joe Oliver souligne les bienfaits d'un éventuel accord commercial entre le Canada et l'Union européenne pour l'Ontario

L'intensification des échanges commerciaux avec l'Europe contribuera à la création d'emplois, à la croissance et à la prospérité à long terme pour les travailleurs de l'Ontario et leurs familles, ainsi que pour les entreprises de toute taille, selon le ministre Joe Oliver

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 27 avril 2012) - L'honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles et député fédéral d'Eglinton-Lawrence, ainsi que les ministres du gouvernement Harper font valoir aujourd'hui dans tout le Canada les bienfaits qu'un éventuel accord commercial avec l'Union européenne pourrait apporter à toutes les régions du pays, y compris la création d'emplois, la croissance et la prospérité à long terme pour les habitants de l'Ontario.

« Un accord ambitieux avec l'Union européenne représenterait un gain énorme pour les travailleurs, les entreprises et les familles de Toronto, a indiqué le ministre Oliver. Dans toute la province, nos travailleurs en profiteront, en particulier dans des secteurs clés de l'économie locale comme les services financiers, l'électronique et l'agriculture. »

Le ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie Pacifique, l'honorable Ed Fast, a prononcé une allocution à Ottawa devant les membres du Club économique du Canada pour marquer la tenue, dans tout le pays, d'activités qui ont pour but de mettre en relief les bienfaits qu'un accord ambitieux apporterait à toutes les régions du pays. « Un accord commercial avec l'Europe est un élément central du plan d'action commercial de notre gouvernement visant à favoriser la création d'emplois, la croissance et la prospérité à long terme en faveur des travailleurs canadiens », a déclaré le ministre Fast.

« Plus de 60 % des revenus annuels du Canada (produit intérieur brut) et un emploi sur cinq dépendent du commerce, a souligné le ministre. Un accord commercial ambitieux avec l'Union européenne pourrait s'avérer très avantageux pour le Canada, car il se traduirait par une augmentation de 20 % des échanges bilatéraux et injecterait 12 milliards de dollars par année dans l'économie du pays. Cela se traduirait par une hausse de 1 000 dollars du revenu de la famille canadienne moyenne ou par la création de 80 000 emplois, ce dont bénéficieraient toutes les régions du pays. C'est pourquoi les travailleurs et les entreprises de toute taille, dans tous les secteurs de l'économie, sont très favorables à un accord commercial Canada-Union européenne. »

L'Union européenne, la plus grande économie intégrée du monde avec son marché de plus de 500 millions de consommateurs et un produit intérieur brut supérieur à 17 billions de dollars, est le deuxième partenaire commercial en importance du Canada. Les négociations en cours avec l'Union européenne représentent la plus importante initiative commerciale du Canada depuis l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Renseignements

  • Patricia Best
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre
    Ressources naturelles Canada
    Ottawa
    613-996-2007