BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

10 juil. 2012 09h38 HE

L'humeur des entreprises canadiennes reste stable, selon le Service des études économiques de BMO

Le sondage annuel de BMO auprès des entreprises révèle que les entreprises sont divisées quant aux perspectives économiques, mais qu'elles entendent améliorer leur productivité en investissant

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 10 juillet 2012) - La publication des résultats de l'Enquête sur les perspectives des entreprises du deuxième trimestre de la Banque du Canada témoigne d'un repli au niveau des ventes mais d'une stabilité dans les autres secteurs, selon le Service des études économiques de BMO. Ce rapport confirme des données semblables d'un sondage réalisé par BMO auprès des entreprises canadiennes.

« Les entreprises canadiennes continuent de relever la tête devant les perspectives », se réjouit Doug Porter, économiste en chef délégué, BMO Marchés des capitaux. « Les propriétaires d'entreprise ont beau éprouver des sentiments en dents de scie à l'égard des problèmes récents qu'a connu l'Europe et de la piètre croissance du marché de l'emploi aux États-Unis, il est fort étonnant de constater que les entreprises continuent d'afficher une attitude relativement positive. Les projets d'investissement restent stables sur un horizon de 12 mois et les intentions d'embauche ont atteint un niveau record de 53 pour cent. »

« Les entreprises canadiennes ont fait preuve d'une résilience remarquable au cours des dernières années et restent attentives aux besoins uniques de leurs clients et marchés. Bien que prudemment optimistes, nombre d'entreprises du Canada mettent l'accent sur l'amélioration de leur productivité par le biais d'investissements ciblés dans l'amélioration de leurs infrastructures et le rééquipement de leurs processus d'entreprise », a affirmé Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises de BMO. « Récemment, BMO a annoncé son engagement à mettre 10 milliards de dollars de crédit à la disposition des entreprises canadiennes au cours des trois prochaines années; jumelée à des taux d'intérêt attrayant, cette initiative offre aux entreprises une occasion idéale de faire d'importants investissements qui les aideront à poursuivre leur croissance », a ajouté Mme Pin.

Le sondage de BMO auprès des entreprises démontre que les entreprises restent divisées quant aux perspectives de l'économie canadienne, mais que nombre d'entre elles songent à faire des investissements et à embaucher cette année.

Perspectives des entreprises sur l'économie

Les entreprises canadiennes sont partagées quant à l'avenir de l'économie canadienne, un tiers d'entre elles étant confiantes qu'elle croîtra cette année, tandis que presque quatre entreprises sur dix sont d'avis que l'économie demeurera inchangée par rapport à 2011. À l'échelle régionale, les propriétaires d'entreprise de l'Ouest sont plus confiants à l'égard des perspectives de l'économie canadienne que ceux du Centre ou de l'Est du pays.

Province/Région
Perspective sur l'économie canadienne NATIONAL C.-B. ALB. MAN. SASK. ONT. QUÉ. ATL.
CROISSANCE 34 % 39 % 56 % 36 % 53 % 32 % 23 % 44 %
CONTRACTION 22 % 18 % 4 % 18 % 7 % 25 % 29 % 12 %
STABILITÉ 39 % 43 % 34 % 27 % 40 % 36 % 44 % 40 %
NE SAVENT PAS 5 % --- 6 % 18 % --- 8 % 3 % 4 %

Principaux défis cités par les entreprises

Dans le sondage de BMO, la réduction des dépenses de consommation est ressortie comme étant le plus grand défi auquel les entreprises font face cette année. Cinquante et un pour cent des entreprises des secteurs des arts et de la culture, des voyages et du tourisme sont celles ont été plus enclines à citer la réduction des dépenses de consommation comme leur plus grand défi; en revanche, seulement 14 pour cent des entreprises des secteurs de la fabrication, de la construction, des mines et du gaz et du pétrole ont indiqué qu'il s'agissait d'une préoccupation importante pour elles. Dans ces secteurs, les coûts de la main-d'œuvre sont la principale préoccupation, à hauteur de 26 pour cent.

Province/Région
Principaux défis NATIONAL C.-B. ALB. MAN. SASK. ONT. QUÉ. ATL.
RÉDUCTION DES DÉPENSES DE CONSOMMATION 22 % 37 % 20 % 18 % 27 % 24 % 17 % 20 %
COÛTS DE L'ÉNERGIE 16 % 10 % 16 % 18 % --- 19 % 17 % 16 %
COÛTS DE LA MAIN-D'ŒUVRE 16 % 20 % 22 % 18 % 40 % 10 % 18 % 12 %
COÛTS DES MATIÈRES PREMIÈRES 11 % 6 % 10 % --- --- 9 % 18 % 8 %
ÉCONOMIE MONDIALE 9 % 12 % 8 % 7 % 9 % 11 % 5 % 16 %
ÉCONOMIE AMÉRICAINE 7 % 8 % 8 % --- --- 10 % 5 % 8 %

Investir dans l'entreprise

En ce qui concerne l'avenir, presque six propriétaires d'entreprise canadienne sur dix prévoient investir dans leur entreprise cette année et en 2013. Parmi les entreprises qui prévoient faire des investissements, 88 pour cent prévoient investir le même montant ou davantage que l'an dernier.

Province/Région
Prévoient investir dans l'entreprise NATIONAL C.-B. ALB. MAN. SASK. ONT. QUÉ. ATL.
OUI 59 % 59 % 54 % 36 % 60 % 60 % 57 % 72 %
NON 36 % 35 % 38 % 55 % 40 % 34 % 39 % 24 %
NE SAVENT PAS 5 % 6 % 8 % 9 % --- 6 % 4 % 4 %

Intentions d'embauche

Selon le sondage de BMO, 46 pour cent des entreprises canadiennes prévoient embaucher de nouveaux employés cette année, tandis qu'un peu plus d'entre elles (51 pour cent) n'ont pas de plan d'augmentation de leur personnel pour cette année. Parmi les entreprises qui ont indiqué qu'elles entendaient embaucher cette année, 51 pour cent envisagent d'embaucher davantage de personnel que l'an dernier.

Province/Région
Prévoient embaucher en 2012 NATIONAL C.-B. ALB. MAN. SASK. ONT. QUÉ. ATL.
OUI 46 % 55 % 44 % 55 % 33 % 44 % 47 % 40 %
NON 51 % 45 % 50 % 36 % 60 % 53 % 49 % 60 %

Confiance des consommateurs et prix

Comme la réduction des dépenses des consommateurs figure en tête de liste de leurs plus grands défis cette année, la majorité (67 pour cent) des entreprises canadiennes n'envisagent pas d'augmenter leurs prix.

Province/Région
Prévoient facturer à leurs clients NATIONAL C.-B. ALB. MAN. SASK. ONT. QUÉ. ATL.
LE MÊME PRIX 63 % 67 % 62 % 64 % 67 % 67 % 58 % 52 %
MOINS 4 % 6 % 2 % 9 % --- 4 % 3 % 8 %
PLUS 30 % 25 % 34 % 18 % 33 % 26 % 36 % 36 %
NE SAVENT PAS 3 % 2 % 2 % 9 % --- 3 % 3 % 4 %

Le sondage a par ailleurs mis en lumière le fait que, l'an dernier, les entreprises canadiennes ont adopté diverses mesures pour améliorer leur rendement. Selon le coup de sonde de BMO, 36 pour cent sont d'avis que les faibles taux d'intérêt ont eu les répercussions les plus positives sur leur entreprise, 47 pour cent faisant ressortir des améliorations de leur productivité comme la mise à niveau de l'équipement et des processus, et 49 pour cent ont indiqué que la réduction des dépenses ou des coûts a eu l'effet le plus positif sur le rendement de l'entreprise.

Le sondage de Léger Marketing a été réalisé en ligne du 21 mars et le 12 avril 2012 auprès d'un échantillon de 500 propriétaires d'une petite entreprise canadiens. Un échantillon aléatoire de la même taille comporterait une marge d'erreur de ±4,38 %, 19 fois sur 20.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est un fournisseur nord-américain de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 525 milliards de dollars et d'un effectif de plus de 46 000 employés au 30 avril 2012, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires au détail, de la gestion de patrimoine et des services d'investissement.

Renseignements