Jobboom

Jobboom

10 avr. 2009 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 61,9 % en avril-Des pertes d'emploi partout au Québec font diminuer l'Indice

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 10 avril 2009) - Le Québec a perdu 4 600 emplois en mars 2009, pour un total de 48 800 depuis le début de l'année. L'Indice Jobboom de cette province continue donc sa chute en reculant de 3,8 points. La prévision de la force de l'emploi s'établit donc à 61,9 % en avril, demeurant au niveau "passable" comme les deux mois précédents.

Province de Québec : 61,9 % - passable

En mars, le secteur de la Production de biens est demeuré stable, avec 868 100 emplois. Les postes perdus dans les sous-secteurs Agriculture (-1 900), Fabrication (-600) et Foresterie, pêche, mine et extraction de gaz (-400) sont compensés, sur papier du moins, par ceux créés dans la Construction (+1 700) et les Services publics (+1 200).

Le secteur des Services rapporte une diminution de 4 700 postes en mars. Il y a bien sûr des bonnes nouvelles : Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (+9 900), Commerce (+7 900), Services professionnels, scientifiques et techniques (+7 700), Services d'enseignement (+2 500). Elles sont toutefois moins nombreuses que les mauvaises nouvelles : Hébergement et services de restauration (-18 400), Administrations publiques (-7 200), Soins de santé et assistance sociale (-5 500), Finance, assurances, immobilier et location (-5 100), Transport et entreposage (-3 200).

Depuis un an, l'emploi au Québec a diminué de 1,2 %. Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 68e rang sur 120, ce qui signifie que 52 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. L'emploi a augmenté de 15 % dans la province au cours de la dernière décennie.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - avril 2009

Région de Québec : 92,1 % - excellent

La région de la Capitale-Nationale a perdu 1 500 emplois en mars. Son Indice Jobboom diminue de 1,6 %, mais demeure au niveau "excellent", à 92,1 %. Relativement peu touchée par le ralentissement économique ressenti au Canada depuis plusieurs mois, la région métropolitaine de Québec affiche toujours un taux de chômage de 4 %, ce qui correspond au seuil associé au plein-emploi.

Au cours de la dernière année, l'emploi a augmenté de 3,5 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 5e rang sur 120, ce qui signifie que 115 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. Pendant la période 1999-2009, le nombre d'emplois a progressé de 23 % dans la région de Québec.

Région d'Ottawa-Gatineau : 60,1 % - passable

Cette RMR accumule les pertes d'emplois depuis décembre 2008 : les 6 300 postes disparus en mars s'ajoutent à ceux des trois mois précédents, pour un total de -20 800. L'Indice de la région poursuit donc la dégringolade rapide amorcée au début de l'année. Il s'établit à 60,1 % en avril (niveau "passable"), alors qu'il était encore considéré comme excellent en janvier dernier.

Au cours des douze derniers mois, l'emploi a diminué de 1,3 % dans la région. En mars, l'Indice occupe le 42e rang sur 120, ce qui signifie que 78 mois ont affiché une performance plus faible au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a tout de même augmenté de 24 % en dix ans.

Région de Saguenay : 49,5 % - défavorable

La RMR de Saguenay, qui avait perdu 1 800 emplois au cours des deux premiers mois de 2009, en a vu 1 000 autres être supprimés en mars. L'Indice Jobboom de la région recule donc de 6,8 points en avril, retournant au niveau "défavorable", qu'il avait quitté en septembre 2008.

En un an, l'emploi a diminué de 0,1 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 50e rang sur 120, ce qui signifie que 70 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. Durant la période 1999-2009, le nombre d'emplois de cette RMR a progressé de 5 %.

Région de Montréal : 43,8 % - défavorable

La RMR de Montréal poursuit sur la pente descendante amorcée en début d'année. Les 10 700 emplois perdus en mars 2009 s'ajoutent aux 25 700 qui ont été abolis en janvier et février. L'Indice Jobboom de la région diminue donc de 8,1 points en avril et passe au niveau "défavorable", fait rarissime pour cette région. Sa descente rapide, associée au ralentissement économique actuel, lui a fait perdre 30 points depuis décembre dernier.

L'emploi a diminué de 2 % à Montréal depuis un an. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 96e rang sur 120. Ainsi, 24 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. De 1999 à 2009, l'emploi a quand même progressé de 15 % à Montréal.

Région de Sherbrooke : 41,1 % - défavorable

La tendance est aux pertes d'emploi dans la région de Sherbrooke, et ce, depuis novembre 2008. Les 300 postes abolis en mars font d'ailleurs oublier une bonne partie des 500 créés le mois précédent. L'Indice Jobboom de la région diminue de 2,3 points et s'établit en avril à 41,1 %, toujours au niveau "défavorable", où il s'est installé en février 2009.

L'emploi a diminué de 2,3 % dans la région depuis un an. L'Indice occupe ce mois-ci le 96e rang sur 120, ce qui signifie que seulement 24 mois ont affiché une performance plus faible au cours des dix dernières années. Depuis 1999, l'emploi a tout de même augmenté de 20 % dans la région de Sherbrooke.

Région de Trois-Rivières : 24,6 % - défavorable

La région de Trois-Rivières enregistre un bilan négatif en mars 2009, avec la perte de 500 postes, pour un total de 2 900 emplois abolis depuis le début de l'année. L'Indice Jobboom de la région perd donc 6,4 points et demeure au niveau "défavorable" pour un troisième mois consécutif.

L'emploi a chuté de 7,6 % dans la région au cours de la dernière année. L'Indice occupe ce mois-ci le 104e rang sur 120, ce qui signifie que 16 mois ont affiché une performance plus faible depuis dix ans. Pour la période 1999-2009, l'emploi a crû de 11 % dans la RMR de Trois-Rivières.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom.com est une division de Canoe.ca et de Quebecor Media.

Renseignements

  • Source :
    Jobboom
    ou
    Relations publiques Andrée Peltier
    Andrée Peltier
    514-846-0003