Jobboom

Jobboom

16 mars 2009 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 65,7 % en mars - De nouvelles pertes d'emplois font diminuer l'Indice Jobboom

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 16 mars 2009) - Le Québec a perdu 18 400 emplois en février dernier, pour un total de 44 200 postes en deux mois consécutifs. L'Indice Jobboom de cette province continue donc sa chute amorcée au début de l'année en reculant de 5,1 points. La prévision de la force de l'emploi s'arrête ainsi à 65,7 % en mars, demeurant au niveau "passable" comme en février.

Province de Québec : 65,7 % - passable

Les 18 400 emplois perdus en février 2009 font diminuer l'Indice Jobboom de 5,1 points. Il s'établit à 65,7 % en mars, toujours Il demeure donc au niveau "passable" pour un deuxième mois consécutif.

En février, c'est le secteur des Services qui a enregistré les plus grandes pertes, avec un bilan net de -38 600 postes. Les sous-secteurs les plus durement touchés sont les suivants : Soins de santé et assistance sociale (-11 000 emplois), Services professionnels, scientifiques et techniques (-10 200) Information, culture et loisirs (-8 000), Hébergement et services de restauration (-7 500), Services d'enseignement (-4 800), Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (-4 000), Transport et entreposage (-3 500) et Administration publique (-1 800). Deux domaines enregistrent toutefois des gains, soit Finance, assurances, immobilier et location (+10 800) et Autres services (+1 100).

Le secteur de la Production de biens a surpris, créant 20 200 emplois au Québec en février. C'est le sous-secteur de la Fabrication qui gagne le plus de joueurs avec 14 200 nouveaux postes. Selon Statistique Canada, les hausses pancanadiennes dans ce sous-secteur se concentreraient surtout dans la transformation alimentaire. Ce domaine, qui touche des biens essentiels, est sans doute moins affecté que d'autres par la récession actuelle. D'autres domaines ont également fait des gains, notamment Agriculture (+6 000 postes) et Construction (+1 000). Ces bonnes nouvelles viennent toutefois s'assombrir avec des pertes dans les sous-secteurs Services publics (-700) et Foresterie, pêche, mine et extraction de gaz (-300).

Depuis un an, l'emploi dans la province a diminué de 1,4 %. Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 67e rang sur 120, ce qui signifie que 53 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. L'emploi a augmenté de 15 % dans la province au cours de la dernière décennie.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - mars 2009

Région de Québec : 93,7 % - excellent

Dans la région de la Capitale-Nationale, quelque 3 200 postes ont été créés en février 2009. Depuis le début de l'année 2009, le taux de chômage de cette RMR demeure sous la barre du 4 %, seuil associé au plein-emploi. Il s'est établi à 3,9 % le mois dernier. Malgré ces bonnes nouvelles, les données cumulées par Statistique Canada au cours des 10 dernières années montrent que l'emploi a habituellement tendance à diminuer dans cette région au mois de mars. L'Indice de Québec est le seul à demeurer stable ce mois-ci, ne perdant que 0,2 point pour se fixer à 93,7 % en mars. Il demeure au niveau "excellent" où il s'est établi le mois dernier.

Au cours de la dernière année, l'emploi a augmenté de 3,5 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 3e rang sur 120, ce qui signifie que 117 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. Pendant la période 1999-2009, le nombre d'emplois a progressé de 22 % dans la région de Québec.

Région d'Ottawa-Gatineau : 73,1 % - passable

Cette RMR, qui a vu disparaître 7 300 postes en décembre 2008 et janvier 2009, en a perdu 7 200 autres en février. Son Indice continue sa chute et recule de 11,8 points en mars pour s'établir à 73,1 %. Il quitte le niveau "favorable", qu'il occupait le mois dernier, pour s'arrêter au niveau "passable". La tendance observée par Statistique Canada au cours de la dernière décennie, qui dévoile que la création d'emploi a tendance à ralentir en mars, a par ailleurs alourdi la chute de l'Indice Jobboom ce mois-ci.

Au cours des douze derniers mois, l'emploi a diminué de 0,3 % dans la région. En mars, l'Indice occupe le 21e rang sur 120, ce qui signifie que 99 mois ont affiché une performance plus faible au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 26 % en dix ans.

Région de Saguenay : 56,3 % - passable

La RMR de Saguenay, qui avait perdu 800 emplois en janvier 2009, en a vu 1 000 autres être supprimés en février. L'Indice Jobboom de la région recule donc de 8,9 points en mars, s'arrêtant à 56,3 % en mars. Il demeure au niveau "passable" pour un troisième mois consécutif. Les données cumulées par Statistique Canada au cours de la dernière décennie indiquent d'ailleurs une tendance à la baisse de la création d'emploi dans la RMR du Saguenay au mois de mars.

En un an, l'emploi a augmenté de 1,2 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 40e rang sur 120, ce qui signifie que 80 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. Durant la période 1999-2009, le nombre d'emplois de cette RMR a progressé de 7 %.

Région de Montréal : 51,9 % - passable

La RMR de Montréal poursuit l'année sur une pente descendante. Aux 9 700 emplois abolis dans cette région en janvier 2009 s'en additionnent 16 000 autres en février, ce qui confirme la tendance observée au cours des derniers mois. L'Indice Jobboom de la région diminue donc de 12,5 points en mars et demeure au niveau "passable" qu'il occupe depuis juillet 2008.

L'emploi a diminué de 1,6 % dans la région depuis un an. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 92e rang sur 120. Ainsi, 28 mois ont affiché une performance plus faible au cours des 10 dernières années. De 1999 à 2009, l'emploi a progressé de 16 % à Montréal.

Région de Sherbrooke : 43,4 % - défavorable

Cette RMR a connu une légère hausse de l'emploi en février 2009 avec la création de 500 nouveaux postes. Ce bilan positif vient freiner la chute amorcée par la région de Sherbrooke en novembre 2008. L'Indice Jobboom fait un bond de 3,5 points pour s'établir à 43,4 % en mars, au niveau "défavorable". Il aurait pu grimper davantage, mais les données recueillies par Statistique Canada au cours des 10 dernières années montrent une tendance à la baisse de la création d'emploi en mars dans cette région.

L'emploi a diminué de 2,7 % dans la région depuis un an. L'Indice occupe ce mois-ci le 95e rang sur 120, ce qui signifie que seulement 25 mois ont affiché une performance plus faible au cours des dix dernières années. Depuis 1999, l'emploi a tout de même augmenté de 21 % dans la région de Sherbrooke.

Région de Trois-Rivières : 31 % - défavorable

La région de Trois-Rivières enregistre un bilan négatif en février 2009 avec la perte de 700 emplois, pour un total de 2 400 postes abolis en deux mois consécutifs. L'Indice Jobboom de la région perd donc 6,1 points et demeure au niveau "défavorable" en tombant à 31 % en mars. Par ailleurs, la tendance observée par Statistique Canada au cours de la dernière décennie montre que la création d'emploi ralentit habituellement en mars dans cette RMR.

L'emploi a chuté de 7,4 % dans la région au cours de la dernière année. L'Indice occupe ce mois-ci le 95e rang sur 120, ce qui signifie que 425 mois ont affiché une performance plus faible depuis dix ans. Pour la période 1999-2009, l'emploi a crû de 11 % dans la RMR de Trois-Rivières.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom.com est une division de Canoe.ca et de Quebecor Media.

Renseignements

  • Source :
    Jobboom
    ou
    Renseignements :
    Relations publiques Andrée Peltier
    Andrée Peltier
    514-846-0003