Jobboom

Jobboom

04 déc. 2006 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 87,8 % en décembre

L'Indice Jobboom diminue, mais demeure au niveau "favorable"

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 4 déc. 2006) - Une perte de 2 400 emplois survenue le mois dernier au Québec fait diminuer l'Indice Jobboom de décembre de 2,1 points, à 87,8 %. L'Indice se maintient malgré tout au niveau "favorable".

Pendant ce temps, l'Ontario a gagné 19 100 emplois, ce qui met fin à une série de quatre reculs consécutifs totalisant 36 700 postes. L'Indice de cette province gagne donc 4,2 points pour se fixer à 81,8 %, toujours au niveau "favorable".

Province de Québec : 87,8 % - Favorable

La perte de 2 400 postes survenue au Québec en novembre vient interrompre la progression totalisant 18 100 emplois qui a marqué les deux périodes précédentes.

Contrairement à la tendance observée au cours des derniers mois, le secteur des Services a connu une baisse (- 9 100 emplois). Les revers les plus importants ont été enregistrés du côté des Services d'enseignement (- 11 400) et de l'Information, de la culture et des loisirs (- 5 800). Les Services professionnels, scientifiques et techniques ont toutefois été favorisés, grâce à un gain de 11 700 postes. La Production de biens a pour sa part fait des progrès (+ 6 700 postes), notamment grâce à la croissance de l'emploi dans le secteur de la Construction (+ 10 200). On note toutefois un recul dans le secteur Foresterie, pêche, mines et extraction de gaz (- 4 600).

Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 23e rang sur 120, ce qui signifie que 97 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Entre novembre 1996 et novembre 2006, l'emploi a augmenté de 21 % dans la province.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) -
décembre 2006

Région de Montréal : 95,3 % - Excellent

Le nombre d'emplois créés en novembre (+ 12 600) porte à 59 000 les gains réalisés dans la RMR de Montréal depuis six mois. L'Indice acquiert ainsi 3,7 points pour atteindre 95,3 %.

En un an, l'emploi a crû de 3,5 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 2e rang sur 120, ce qui signifie que 118 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. De 1996 à 2006, l'emploi a progressé de 25 %.

Région de Sherbrooke : 71,0 % - Passable

Le gain de 600 emplois enregistré dans cette RMR en novembre vient presque compenser les pertes totalisant 700 postes subies au cours des deux mois précédents. L'Indice effectue donc une remontée de 3,1 points en décembre pour s'établir à 71,0 %, toujours au niveau "passable".

L'Indice de cette RMR a atteint un sommet au-dessus des 80 % en mai dernier. Mais il a amorcé une descente dès le mois suivant. Le léger progrès de ce mois-ci est donc bienvenu. La croissance de l'emploi sur un an atteint 1,9 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 51e rang sur 120, ce qui signifie que 69 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Depuis 1996, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Ottawa-Gatineau : 69,1 % - Passable

Après avoir trôné presque toute l'année au niveau "excellent", la prévision de la force de l'emploi dans cette RMR subit une seconde chute consécutive (- 9,8 points) pour atterrir au niveau "passable", à 69,1 %. En novembre, Ottawa-Gatineau a perdu 7 700 postes, ce qui porte à 21 100 le nombre total d'emplois éliminés au cours des trois derniers mois.

Sur douze mois, l'emploi a crû de 0,9 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 27e rang sur 120, ce qui signifie que 93 mois ont connu un score inférieur au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 24 % en dix ans.

Région de Québec : 68,2 % - Passable

Un nouveau recul totalisant 1 200 emplois porte à 8 800 le nombre de postes éliminés au cours des six derniers mois. L'Indice de la région subit donc un nouveau revers (-2,9 points), pour s'établir à 68,2 %.

Sur douze mois, l'emploi a diminué de 1,4 %. L'Indice occupe le 27e rang sur 120 ce mois-ci, ce qui signifie que 93 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Pour la période 1996-2006, le nombre d'emplois a progressé de 22 %.

Région de Saguenay : 54,3 % - Passable

Cette RMR a perdu 700 emplois en novembre. Ainsi, le nombre de postes éliminés depuis cinq mois s'élève à 4 700. L'Indice glisse donc de nouveau en décembre (-4,4 points), pour atteindre 54,3 %. Il occupe le niveau "passable" pour un troisième mois consécutif.

En un an, l'emploi a reculé de 0,6 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 43e rang sur 120, ce qui signifie que 77 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Au cours de la période 1996-2006, le nombre d'emplois a progressé de 9 %.

Région de Trois-Rivières : 55,1 % - Passable

Un gain de 600 emplois en novembre vient s'ajouter à celui de 400 postes réalisé le mois précédent. En progression de 4,3 points, l'Indice de cette RMR se maintient au niveau "passable", à 55,1 %.

Sur douze mois, l'emploi a cependant décru de 2,6 % dans cette région. L'Indice occupe en décembre 2006 le 32e rang sur 120, ce qui signifie que 88 mois ont affiché une performance moins élevée depuis 1996. Pour la période 1996-2006, l'emploi a crû de 12 %.

Province de l'Ontario : 81,8 % - Favorable

Le gain de 19 100 postes réalisé par l'Ontario en novembre semble mettre un terme à la morosité des cinq mois précédents, pendant lesquels 36 700 postes avaient été perdus. L'Indice de cette province récupère 4,2 points en décembre, mais reste au niveau "favorable", à 81,8 %.

Ce rattrapage s'explique par le progrès important du secteur des Services (+ 25 100 emplois), concentrés dans le Transport et l'entreposage (+ 10 900), le Commerce (+ 9 600) et les Services professionnels, scientifiques et techniques (+ 8 100). La remontée a toutefois été freinée par les pertes du côté de la Production de biens (- 6 000), surtout dans le domaine de la Fabrication (- 4 400).

Sur douze mois, l'emploi a progressé de 0,9 % en Ontario. L'Indice de ce mois-ci occupe le 52e rang sur 120, ce qui signifie que 68 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. En 10 ans, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Toronto : 49,3 % - Défavorable

La RMR de Toronto a récupéré 2 400 postes en novembre, ce qui interrompt le recul totalisant 14 300 emplois subi au cours des trois périodes précédentes. Malgré tout, son Indice perd 6,3 points et passe même au niveau "Défavorable", à 49,3 %. Cela s'explique entre autres parce que les gains d'emplois sont insuffisants pour contrer la tendance historique sur dix ans, selon laquelle l'emploi diminue à cette période de l'année.

En un an, l'emploi a diminué de 0,4 %. L'Indice de ce mois-ci occupe le 89e rang sur 120, ce qui signifie que 31 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. De 1996 à 2006, le nombre d'emplois a augmenté de 30 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom, membre du réseau Canoë, est une filiale de Canoë inc. et de Quebecor Média.

Renseignements

  • Source :
    Jobboom
    ou
    Renseignements :
    Relations publiques Andrée Peltier
    Andrée Peltier
    514-846-0003