Jobboom

Jobboom

06 nov. 2006 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 89,9 % en novembre

L'Indice Jobboom passe de nouveau d'"excellent" à "favorable"

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 6 nov. 2006) - Malgré un gain de 7 200 emplois en octobre au Québec, l'Indice Jobboom de novembre glisse de 0,9 point et se retrouve au niveau "favorable", à 89,9 %. Il quitte donc à peine le niveau "excellent", où il s'était installé depuis juin dernier. Si l'Indice diminue ce mois-ci, c'est notamment parce qu'il subit l'influence de la tendance historique sur dix ans selon laquelle l'emploi diminue à cette période de l'année.

En perdant 1 800 postes au total, l'Ontario a subi pour sa part un quatrième recul consécutif en octobre. En quatre mois, la province a vu s'envoler 36 700 postes. L'Indice de l'Ontario se maintient toutefois au niveau "favorable", n'ayant baissé que de 2,2 points pour s'établir à 77,6 %.

Province de Québec : 89,9 % - Favorable

Les quelque 7 200 emplois créés au Québec en octobre se concentrent surtout dans le secteur des services. En effet, les Administrations publiques (+ 11 800 postes), les Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (+ 7 400) et les Services d'enseignement (+ 4 700) ont contribué au bilan positif de la province. Inversement, le secteur de la Production de biens écope : à elle seule, la Fabrication a perdu 8 400 postes. Suivent la Construction (- 3 000), l'Agriculture (- 2 500) et la Foresterie, pêche, mine et extraction de gaz (- 1 200).

Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 14e rang sur 120, ce qui signifie que 106 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. En dix ans, l'emploi a augmenté de 21 %.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - novembre 2006

Région de Montréal : 91,6 % - Excellent

Le nombre d'emplois créés en octobre (+ 10 100 postes) porte à 46 400 les gains réalisés depuis cinq mois. L'Indice de cette RMR connaît ainsi une cinquième hausse consécutive. A 91,6 %, il passe au niveau "excellent" pour novembre.

En un an, l'emploi a crû de 2,5 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 6e rang sur 120, ce qui signifie que 114 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Pour la période de 1996 à 2006, l'emploi a progressé de 24 %.

Région de Ottawa-Gatineau : 78,9 % - Favorable

Après plusieurs mois passés au niveau "excellent", la prévision de la force de l'emploi dans cette RMR fait une chute marquée de 11,3 points et passe au niveau "favorable". La perte de 8 900 postes en octobre explique en partie cette diminution. L'Indice subit aussi l'influence de la tendance historique sur dix ans selon laquelle l'emploi diminue à cette période de l'année. Au total, la région a perdu 13 400 postes au cours des deux derniers mois.

Sur douze mois, l'emploi a crû de 3 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 11e rang sur 120, ce qui signifie que 109 mois ont connu un score inférieur au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 25 % en dix ans.

Région de Québec : 71,1 % - Passable

Les 1 100 emplois perdus en octobre dans cette RMR s'ajoutent aux 6 500 postes éliminés au cours des quatre mois précédents. L'Indice de la région recule donc de 2,2 points, pour s'établir à 71,1 %.

Sur douze mois, l'emploi a diminué de 0,6 %. L'Indice occupe le 34e rang sur 120 ce mois-ci, ce qui signifie que 86 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Pour la période 1996-2006, le nombre d'emplois a progressé de 22 %.

Région de Sherbrooke : 67,9 % - Passable

Les 400 emplois perdus dans cette RMR en octobre s'ajoutent aux 300 postes abolis le mois précédent. L'Indice perd donc 3,2 points - sa seconde diminution en deux mois -, mais demeure au niveau "passable", à 67,9 %.

L'Indice de cette RMR a connu une tendance à la baisse tout au long de 2005, avant de remonter la pente vers la fin de l'année pour atteindre un sommet au-dessus des 80 % en mai. Mais il a amorcé une descente dès le mois suivant. La croissance de l'emploi sur un an atteint 1,8 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 54e rang sur 120, ce qui signifie que 66 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Depuis 1996, l'emploi a tout de même augmenté de 24 %.

Région de Saguenay : 58,7 % - Passable

Cette RMR a enregistré en octobre une perte de 800 emplois qui vient s'ajouter aux 3 200 postes abolis au cours des trois périodes précédentes. L'Indice glisse donc de 6,5 points, à 58,7 %. Il demeure au niveau "passable" pour un second mois consécutif.

En un an, l'emploi a tout de même crû de 0,6 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 29e rang sur les 120 derniers mois, ce qui signifie que 91 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Au cours de la période 1996-2006, le nombre d'emplois a progressé de 10 %.

Région de Trois-Rivières : 50,8 % - Passable

Grâce à un gain de 400 emplois en octobre, l'Indice de cette RMR grimpe de 2,4 points et quitte de justesse le niveau "défavorable". Une maigre consolation pour cette RMR, dont l'Indice était sous la barre des 50 % depuis août 2006.

Sur douze mois, l'emploi a décru de 3,5 % dans cette région du Québec. L'Indice occupe en novembre 2006 le 44e rang sur 120, ce qui signifie que 76 mois ont affiché une performance moins élevée depuis 1996. Pour la période 1996-2006, l'emploi a crû de 11 %.


Province de l'Ontario : 77,6 % - Favorable

Les 1 800 postes perdus en octobre s'ajoutent aux 34 900 autres emplois abolis depuis quatre mois. Rappelons qu'au cours des quatre mois précédents, la province avait connu des hausses successives totalisant 90 400 emplois. L'Indice, qui perd 2,2 points en novembre, se maintient toutefois au niveau "favorable", avec 77,6 %.

Les plus grandes pertes ont été ressenties dans le secteur de la Production de biens, qui affiche une diminution totale de 10 000 postes. La Fabrication (- 17 600 emplois) a été la plus touchée, suivie par l'Agriculture (- 2 400). A l'opposé, la Construction a accueilli 5 500 personnes dans ses rangs.

Dans le secteur des Services, on a recensé 8 200 postes de plus en octobre qu'en septembre. Parmi les sous-secteurs, la Finance, les assurances, l'immobilier et la location (+ 12 400), les Services d'enseignement (+ 10 400) ainsi que les Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (+ 7 400) ont fait les gains les plus importants.

Sur douze mois, l'emploi a progressé de 0,6 % en Ontario. L'Indice de ce mois-ci occupe le 63e rang sur 120, ce qui signifie que 57 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. En 10 ans, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Toronto : 55,6 % - Passable

La RMR de Toronto a perdu 3 400 postes en octobre, ce qui porte à 14 300 le nombre d'emplois perdus en trois mois et qui vient encore une fois gruger les gains de 33 200 emplois réalisés au cours des cinq périodes précédentes. Cette RMR n'arrive donc pas pour l'instant à récupérer les 34 700 emplois perdus dans les premiers mois de l'année.

En un an, l'emploi a diminué de 0,3 %. L'Indice de ce mois-ci occupe le 86e rang sur 120, ce qui signifie que 34 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. De 1996 à 2006, le nombre d'emplois a augmenté de 31 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom, membre du réseau Canoë, est une filiale de Canoë inc. et de Quebecor Média.

Renseignements

  • Source :
    Jobboom
    ou
    Renseignements :
    Andrée Peltier
    Relations publiques Andrée Peltier
    514-846-0003