Jobboom

Jobboom

10 avr. 2007 06h00 HE

L'Indice Jobboom du Québec à 93 % en avril

L'Indice atteint le niveau "excellent" pour la première fois en six mois

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 10 avril 2007) - Le gain de 29 200 emplois survenu au Québec en mars a permis à l'Indice Jobboom de faire un bond de 4,4 points. La prévision atteint donc 93 %, et repasse au niveau "excellent" après cinq mois au niveau "favorable".

L'Indice Jobboom de l'Ontario grimpe lui aussi, mais de 2,7 points. Il s'arrête à 89,1 %, tout juste sous la barre du niveau "excellent". Cette augmentation est notamment due aux 12 300 emplois créés dans la province en mars. Au total, l'Ontario a gagné 86 600 postes depuis novembre 2006. Les 36 700 mises à pied comptabilisées de juillet à octobre 2006 ne sont donc plus qu'un mauvais souvenir.

Province de Québec : 93 % - Excellent

Le Québec a vu apparaître 29 200 emplois en mars 2007, ce qui double presque les gains des six mois précédents (+ 32 400).

Le mois dernier, le secteur des Services a récolté le plus grand nombre de nouveaux emplois (+ 18 800). Les sous-secteurs Hébergement et services de restauration (+ 5 500), Commerce (+ 3 800) et Administrations publiques (+ 3 100) ont connu les meilleures performances. A l'inverse, les domaines Services professionnels, scientifiques et techniques (- 2 800) et Information, culture et loisirs (- 2 100) ont connu des revers notables. Le secteur de la Production de biens a créé, pour sa part, 10 400 emplois au total. Dans cette catégorie, la Fabrication (+ 7 800) et les Services publics (+ 5 100) ont fait bonne figure le mois dernier. Les travailleurs de la Construction (- 2 100) et de l'Agriculture (- 700) ont eu moins de chance en mars. En un an, l'emploi a progressé de 2 % au Québec.

Rappelons que l'Indice Jobboom indique la vigueur de l'emploi par rapport aux 120 derniers mois. L'Indice de ce mois-ci, pour le Québec, occupe le 1er rang sur 120, ce qui signifie que tous les mois précédents ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Entre mars 1997 et mars 2007, l'emploi a augmenté de 21 % dans la province.

Régions métropolitaines de recensement du Québec (RMR) - avril 2007

Région de Montréal : 85,1 % - Favorable

Cette RMR a gagné 3 200 postes en mars, après en avoir perdu 12 400 de décembre 2006 à février 2007. L'Indice Jobboom de Montréal stoppe donc sa dégringolade amorcée en décembre dernier - il avait perdu 12,2 % en trois mois - et remonte de 2 points pour s'établir à 85,1 % en avril.

L'emploi a crû de 2,6 % dans la région depuis un an. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 15e rang sur 120, ce qui signifie que 105 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. De 1997 à 2007, l'emploi a progressé de 21 %.

Région de Sherbrooke : 74,8 % - Passable

En mars, le nombre d'emplois est resté stable à 83 000 dans cette RMR. L'Indice, qui réussissait tout juste à s'accrocher au seuil du niveau "Favorable" depuis deux mois, fait donc une petite glissade (- 0,6) qui le ramène au niveau "Passable".

La croissance de l'emploi sur un an atteint 0,9 %. L'Indice occupe ce mois-ci le 42e rang sur 120, ce qui signifie que 78 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Depuis 1997, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Trois-Rivières : 73,5 % - Passable

Un gain de 1 100 emplois en mars vient s'ajouter aux 2 800 postes créés pendant les cinq mois précédents. En hausse de 8,2 points, l'Indice de cette RMR se rapproche du niveau "favorable". Il demeure toutefois "passable" pour un 6e mois consécutif. A noter : l'Indice est en progression constante (+ 26,6 points) depuis septembre 2006.

Sur douze mois, l'emploi a crû de 2 % dans cette région. L'Indice occupe en avril 2007 le 11e rang sur 120, ce qui signifie que 109 mois ont affiché une performance moins élevée depuis 1997. Pour la période 1997-2007, l'emploi a crû de 14 % dans la RMR de Trois-Rivières.

Région de Ottawa-Gatineau : 72,8 % - Passable

La région a créé 4 400 postes en mars. Additionnés aux 3 400 nouveaux emplois de février, ils ne parviennent pas à faire oublier les 24 100 postes perdus dans la RMR d'Ottawa-Gatineau au cours des cinq périodes précédentes. L'Indice stagne donc au niveau "passable" pour un cinquième mois consécutif, malgré une remontée de 4,6 points.

Sur douze mois, l'emploi a diminué de 2,4 %. Ce mois-ci, l'Indice occupe le 23e rang sur 120, ce qui signifie que 97 mois ont connu un score inférieur au cours de la dernière décennie. Le nombre d'emplois dans la région a augmenté de 29 % en dix ans.

Région de Québec : 65,4 % - Passable

Malgré un gain de 1 800 emplois en mars, l'Indice de cette RMR demeure stable pour un quatrième mois consécutif, à 65,4 %. Sur douze mois, l'emploi a diminué de 0,7 % dans la région. L'Indice occupe le 50e rang sur 120 ce mois-ci, ce qui signifie que 70 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Pour la période 1997-2007, le nombre d'emplois a progressé de 24 %.

Région de Saguenay : 53,7 % - Passable

La région a créé 600 postes en mars, pour un total de 1 000 en deux mois. Malgré cette hausse, l'Indice demeure stable, à 53,7 %. Le bilan des huit derniers mois est toutefois négatif : - 3 700 emplois. L'Indice de cette RMR est d'ailleurs au niveau "passable" depuis octobre 2006.

En un an, l'emploi a reculé de 5,4 % dans la région. L'Indice occupe ce mois-ci le 43e rang sur 120, ce qui signifie que 77 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. Au cours de la période 1997-2007, le nombre d'emplois a progressé de 8 %.

Province de l'Ontario : 89,1 % - Favorable

Grâce à un gain de 12 300 emplois en mars, l'Indice Jobboom de l'Ontario grimpe de 2,7 points et s'arrête à 89,1 %, tout près du seuil du niveau "excellent". La prévision de la force de l'emploi demeure toutefois au niveau "favorable" depuis septembre 2006. La progression de l'emploi dans cette province totalise 86 600 postes depuis novembre dernier, ce qui compense amplement les 36 700 mises à pied comptabilisées de juillet à octobre 2006.

Les gains de mars 2007 proviennent surtout des Services, qui ont créé 25 600 postes en tout. Les sous-secteurs Commerce (+ 12 400), Hébergement et services de restauration (+ 7 200) et Services professionnels, scientifiques et techniques (+ 5 600) sont en grande partie responsables de ce bilan positif. A l'inverse, les Services aux entreprises, services relatifs aux bâtiments et autres services de soutien (- 15 500) ont subi un revers notable.

En Production de biens, le bilan est négatif en mars (- 13 200). Les pertes sont attribuables au sous-secteur Foresterie, pêche, mine et extraction de gaz (- 7 100), mais aussi à la Fabrication (- 5 100) et à la Construction (- 2 300). Seuls l'Agriculture (+ 1 200) et les Services publics (+ 200) ont créé de l'emploi.

Sur douze mois, l'emploi a progressé de 1,6 % en Ontario. L'Indice de ce mois-ci occupe le 18e rang sur 120, ce qui signifie que 102 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des 10 dernières années. En 10 ans, l'emploi a augmenté de 25 %.

Région de Toronto : 73,2 % - Passable

La RMR de Toronto a perdu 1 100 postes en mars, ce qui freine la progression recensée de novembre 2006 à février 2007 (+ 67 400 emplois). L'Indice perd donc 3,5 points pour s'établir à 73,2 % et glisser au niveau "passable" après un bref séjour d'un mois au niveau "favorable".

En un an, l'emploi a crû de 3,1 % dans la région. L'Indice de ce mois-ci occupe le 38e rang sur 120, ce qui signifie que 82 mois ont affiché une performance moins élevée au cours des dix dernières années. De 1997 à 2007, le nombre d'emplois a augmenté de 31 %.

Qu'est-ce que l'Indice Jobboom : rappel

L'Indice Jobboom est une prévision de la force de l'emploi pour le mois courant, calculée par rapport aux dix dernières années. Plus l'Indice est fort, c'est-à-dire près de 100 %, plus le marché de l'emploi est favorable.

L'Indice Jobboom est obtenu grâce aux données mensuelles (désaisonnalisées) de Statistique Canada, recueillies par l'Enquête sur la population active (EPA). La prévision est basée sur une méthode statistique nommée l'autorégression. L'Indice Jobboom possède une marge d'erreur normale de 2 %. L'Indice Jobboom régional se base sur les données fournies dans l'EPA concernant les régions métropolitaines de recensement (RMR).

Pour plus de détails, consultez la section de l'Indice Jobboom à l'adresse suivante : http://www.jobboom.com/indice.

Jobboom, membre du réseau Canoë, est une filiale de Canoë inc. et de Quebecor Média.

Renseignements

  • Jobboom
    Andrée Peltier
    Relations publiques Andrée Peltier
    514-846-0003