BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

29 janv. 2014 06h00 HE

L'industrie automobile canadienne enregistre des ventes record en 2013 et s'apprête à connaître une autre excellente année, selon le Service des études économiques de BMO

- Troisième année consécutive d'augmentation des ventes de véhicules automobiles; hausse de 10 pour cent depuis 2011

- L'innovation dans la fabrication stimule la demande des consommateurs

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 jan. 2014) - Les ventes canadiennes de véhicules automobiles ont connu une autre année record. Les ventes de véhicules légers sont en croissance pour une troisième année consécutive et l'industrie s'apprête à connaître une autre excellente année, selon un nouveau rapport du Service des études économiques de BMO.

Les chiffres préliminaires indiquent que l'industrie a connu une croissance continue grâce aux ventes de véhicules légers - qui comprennent tous les véhicules de tourisme et excluent les camions de taille supérieure à celle d'un pick-up standard - qui ont bondi à 1,74 million d'unités en 2013, en hausse de 4 pour cent par rapport à l'année précédente (1,68 million d'unités vendues) et de 10 pour cent comparativement à 2011 (1,59 million d'unités vendues).

« Une gamme de modèles solide et de nouveaux produits offerts par les manufacturiers à des conditions de financement très généreuses continueront de susciter l'intérêt du consommateur canadien », a indiqué Alex Koustas, économiste, BMO Marchés des capitaux. « L'activité de vente demeurera effervescente, mais on s'attend à ce qu'elle soit inférieure à l'an dernier compte tenu de l'augmentation des taux de propriété de véhicules et des niveaux d'endettement plus élevés. Quoi qu'il en soit, il est peu probable que nous assistions à une surchauffe du marché tant que les conditions de financement demeureront équilibrées ».

M. Koustas prévoit que les ventes de véhicules automobiles fléchiront légèrement, passant de 1,78 million d'unités en 2013 à 1,71 million d'unités en 2014. En dépit de ce recul des volumes projetés en 2014, les ventes de véhicules automobiles pour l'année devraient quand même marquer la troisième meilleure performance annuelle à ce jour.

Facteurs qui alimentent les ventes de véhicules automobiles

M. Koustas souligne que la poursuite des investissements dans l'industrie automobile contribue à alimenter la croissance de ce secteur. Des facteurs comme les avancées technologiques et une moindre consommation de carburant dans tous les segments, des voitures compactes aux pick-up grand format, ont favorisé la poursuite de la croissance. Voici quelques exemples :

  • Forte croissance des prêts automobiles : Depuis 2009, les soldes de prêts automobiles canadiens ont connu une augmentation astronomique de 165 pour cent, comparativement à seulement 35 pour cent pour l'ensemble des prêts à la consommation. Les prêts affichant des rendements historiques qui comptent parmi les meilleurs et les taux devant demeurer bas, la roue du crédit devrait rester bien huilée au cours de la prochaine année.
  • Reprise du crédit-bail automobile : Avant la crise financière de 2007, le marché du crédit-bail comptait pour près de la moitié des ventes de voitures, mais, en 2009, le pourcentage a chuté sous les 10 pour cent. Depuis, cependant, l'activité du crédit-bail a connu une bonne remontée et compte désormais pour plus de 20 pour cent des ventes.
  • La concurrence se fait de plus en plus forte : Les fabricants de véhicules automobiles sentent la soupe chaude car leurs concurrents font sensation avec des véhicules redessinés offrant plus de commodités, plus de performance et plus de valeur que ceux des générations précédentes. Par exemple, le rendement en carburant s'est accru de près de 20 pour cent pour l'ensemble des véhicules au cours des cinq dernières années, sans compter que la technologie, les dimensions, la sécurité et la fonctionnalité de ces véhicules se sont améliorées.

« À l'heure où les manufacturiers cherchent à consolider leur marque et à attirer de nouveaux clients, les acheteurs éventuels peuvent bénéficier d'offres de financement vraiment alléchantes et tirer parti de la nature concurrentielle de l'industrie », a indiqué Robert Sadokierski, chef des Services financiers aux concessionnaires, BMO Groupe financier. « De plus, BMO a récemment consolidé son équipe Financement concessionnaires afin d'offrir une expérience client améliorée plus étroitement alignée sur le marché évolutif Canada-É.-U.

Cette nouvelle structure nous permet d'offrir aux concessionnaires une gamme complète de solutions financières adaptées qui visent à soutenir les entreprises des clients plus efficacement. »

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817 sous le nom de Banque de Montréal, BMO Groupe financier est une société nord-américaine de services financiers hautement diversifiés. Fort d'un actif totalisant 537 milliards de dollars au 31 octobre 2013, et d'un effectif de plus de 45 000 employés, BMO Groupe financier offre une vaste gamme de produits et de solutions dans les domaines des services bancaires personnels et commerciaux, de la gestion de patrimoine et des services bancaires d'investissement.

Renseignements