Conseil du Partenariat du secteur canadien de l'automobile (CPSCA)

Conseil du Partenariat du secteur canadien de l'automobile (CPSCA)

12 janv. 2016 21h04 HE

L'industrie canadienne de l'automobile est "prête à concurrencer"

DÉTROIT, MICHIGAN--(Marketwired - 12 jan. 2016) - Pour donner le coup d'envoi au Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord à Détroit, le Conseil du partenariat pour le secteur canadien de l'automobile (CPSCA) s'est réuni aujourd'hui pour discuter des principaux facteurs ayant une incidence sur la compétitivité de l'industrie canadienne de l'automobile, ainsi que du rôle du Canada dans la conception et la fabrication des véhicules du futur. L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, l'honorable Brad Duguid, ministre du Développement économique, de l'Emploi et de l'Infrastructure de l'Ontario, et M. Jacques Daoust, ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations du Québec se sont joints aux membres du CPSCA issus du milieu industriel.

Lors de la réunion, M. Ray Tanguay, conseiller des gouvernements du Canada et de l'Ontario pour le secteur automobile, a souligné les avantages stratégiques du Canada en matière de technologie de pointe, de main-d'œuvre qualifiée, et de qualité et productivité primées, grâce à des établissements universitaires de classe mondiale et des installations de R-D de pointe qui transforment des idées en produits commerciaux vendus dans le monde entier. Dans son rapport d'étape pour ses six premiers mois en tant que conseiller pour le secteur automobile, M. Tanguay a indiqué qu'il a consulté des intervenants de l'industrie partout au Canada, aux États-Unis et à l'étranger afin de mieux comprendre les principaux facteurs de compétitivité qui stimulent les investissements et l'innovation dans le secteur automobile. À la suite de ces consultations, M. Tanguay est d'avis que l'industrie et les gouvernements devraient mettre l'accent sur trois piliers importants (la technologie, les investissements et les personnes) pour s'assurer que le secteur automobile soit compétitif au Canada, et que, à titre de chefs de file de l'industrie, les membres du CPSCA, incluant les gouvernements, aient tous un rôle à jouer dans la communication des forces du secteur, la dissipation des perceptions erronées, et la promotion d'un secteur automobile solide et dynamique.

« L'importance du secteur automobile est bien reconnue par nos partenaires gouvernementaux. Il ne faut pas sous-estimer les répercussions positives sur l'emploi, les recettes fiscales, les exportations canadiennes et les retombées pour les industries de l'approvisionnement et les instituts de recherche en ce qui a trait à la prospérité future dans les régions où ils mènent leurs activités », a déclaré Don Walker, président du CPSCA et chef de de la direction de Magna International. « Il faut continuer de mettre l'accent sur l'attraction de nouveaux investissements et le maintien en activité des usines de montage de véhicules que nous avons au pays. Les efforts déployés par Ray Tanguay et les gouvernements en vue de mettre l'accent sur les mesures que doit prendre le Canada pour demeurer concurrentiel sont encourageants. »

L'honorable Navdeep Bains, qui a participé à sa première réunion du CPSCA depuis sa nomination à titre de ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada, a déclaré que le secteur canadien de l'automobile est novateur et axé sur l'élaboration de technologies de pointe et écologiques qui façonnent l'avenir du secteur automobile. Il a également ajouté que : « Dans le cadre du développement de notre programme en matière d'innovation, nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires afin d'établir un climat d'affaires solide pour renforcer les investissements dans le secteur canadien de l'automobile. »

À la suite de la réunion, le ministre Brad Duguid a formulé le commentaire suivant : « En tant que puissance dans les secteurs de l'automobile et des technologies de l'information, et grâce à des travailleurs hautement qualifiés, l'Ontario est très bien placé pour concevoir et fabriquer les véhicules du futur. » Il a poursuivi en indiquant que « l'Ontario se réjouit à l'idée de travailler étroitement avec les membres du CPSCA pour optimiser ces capacités et réaliser des investissements stratégiques qui favorisent la croissance à long terme de l'industrie. »

Le ministre québécois Jacques Daoust a également déclaré que « Le Québec possède une base industrielle solide, notamment des fournisseurs de pièces novateurs et compétitifs qui permettront l'essor d'une véritable industrie du transport électrique. » Il a ajouté ce qui suit : « Grâce au Plan d'action en électrification des transports 2015-2020, notre gouvernement est en mesure, plus que jamais, de renforcer ce savoir-faire et d'appuyer davantage la croissance de ces entreprises manufacturières porteuses d'avenir pour l'électrification des transports. »

À l'avenir, les membres du CPSCA ont convenu qu'il est nécessaire que l'industrie, le milieu universitaire, les syndicats et les gouvernements travaillent en étroite collaboration pour élaborer un scénario convaincant visant à attirer et à conserver les investissements dans le secteur canadien de l'automobile, ainsi qu'à accroître la sensibilisation à l'égard du bassin de main-d'œuvre qualifiée du Canada et des capacités du pays dans les secteurs de l'automobile et des technologies de l'information. Cela comprend le soutien des efforts continus de M. Tanguay, à titre de conseiller pour le secteur automobile, en vue de fournir des conseils stratégiques sur ce que l'industrie et les gouvernements peuvent faire pour attirer de nouveaux investissements et encourager le réinvestissement dans les usines d'automobiles existantes.

Contexte

Le Conseil du partenariat pour le secteur canadien de l'automobile (CPSCA) est une organisation mise sur pied à l'initiative de l'industrie en vue d'aborder les principaux enjeux liés à la concurrence auxquels est confrontée l'industrie canadienne de l'automobile. Le CPSCA est formé des chefs de la direction des cinq constructeurs de véhicules automobiles au Canada, des chefs de la direction des plus importants fournisseurs de pièces, de représentants des syndicats, du milieu universitaire, d'associations de fournisseurs de pièces de rechange et de concessionnaires, ainsi que des ministres du gouvernement fédéral et des gouvernements de l'Ontario et du Québec responsables de l'industrie. La réunion d'aujourd'hui était présidée par Don Walker, président du CPSCA et chef de de la direction de Magna International.

Renseignements

  • Conseil du partenariat pour
    le secteur canadien de l'automobile
    Michael Sinnaeve
    Vice-président, Amélioration et Qualité opérationnelles
    Magna International
    mike.sinnaeve@magna.com / 905-726-7086

    Gouvernement du Canada
    Relations avec les médias
    Innovation, Sciences et Développement économique Canada
    343-291-1777
    ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

    Gouvernement de l'Ontario
    Cabinet du ministre du Développement économique,
    de l'Emploi et de l'Infrastructure
    Jessica Hume
    416-325-7569

    Gouvernement du Québec
    Jean-Pierre D'Auteuil
    Responsable des relations médias
    Ministère de l'Economie, de l'Innovation et des Exportations
    418 691-5698, poste 4868 ou 418 559-0710
    Jean-pierre.dauteuil@economie.gouv.qc.ca