Conseil canadien du porc

Conseil canadien du porc

07 août 2009 09h00 HE

L'industrie canadienne du porc met en branle le système de traçabilité national

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 août 2009) - Dans la foulée des démarches du Conseil canadien du porc (CCP) visant à instaurer des mesures additionnelles pour améliorer la compétitivité de l'industrie et l'accès aux marchés intérieurs et internationaux, ainsi que pour renforcer l'intégrité de la filière porcine et innover à toutes les étapes du cycle de production,leCCP est fier d'annoncer la sélection de deux partenaires stratégiques chargés de mettre en place un programme national de traçabilité prochainement dans le secteur porcin.

La CCP a retenu les services d'Agri-Traçabilité International (ATI) pour son savoir-faire en matière d'implantation de traçabilité, son expertise en configuration et hébergement de système et son support complémentaire au service à la clientèle du CCP, Par ailleurs, Allflex Inc. a été choisi à titre de fabricant des boucles nationales d'identification pour les porcs canadiens, qui seront surtout utilisées pour les animaux reproducteurs. Ces deux partenaires stratégiques permettront à l'industrie de fournir des données sur les sites d'élevage porcins au Canada ainsi que d'effectuer le suivi des déplacements des porcs.

"Le CCP a déjà investi beaucoup d'efforts en temps et ressources dans la planification et la mise en oeuvre d'un système canadien de traçabilité des porcs efficace et estime que le programme devrait être très bientôt offert aux producteurs", a affirmé le président du CCP, M. Jurgen Preugschas.

L'efficacité de tout système de traçabilité repose sur une technologie de pointe et exige beaucoup de temps de la part de tous les intervenants de l'industrie ainsi que de nombreuses tâches administratives pour assurer la coordination du système, l'efficacité des communications, la qualité du service aux intervenants et, surtout un suivi efficace et efficient des animaux en cas d'éclosion de maladie.

"Pendant bon nombre d'années, le statut sanitaire du cheptel porcin canadien était excellent", a reconnu Clare Schlegel, président du comité de mise en oeuvre de la traçabilité au CCP. "Toutefois, en raison de la mondialisation, du commerce international de quantités sans précédent d'animaux et de viande et de l'augmentation des voyages outre-mer, la santé animale et les mesures d'urgence en cas d'éclosion de maladie animale exotique sont devenues prioritaires pour notre industrie."

Le 28 juin 2009, le Conseil canadien du porc a rendu public un plan de transition stratégique détaillé intitulé Le plan de réussite du secteur canadien du porc, lequel a pour objectif d'orienter les activités du secteur au cours des cinq prochaines années. Le plan propose plusieurs projets stratégiques, dont le système d'identification et de traçabilité qui contribuera à renforcer la compétitivité de l'industrie à long terme.

"Une fois le plan de transition implanté, une industrie plus restreinte, plus "verte" et davantage axée sur l'innovation en émergera, laquelle sera préparée adéquatement afin de mieux cibler les débouchés sur les marchés intérieurs et internationaux", a ajouté Jurgen Preugschas.

Le CCP représente l'ensemble des producteurs de porcs du Canada. Le Conseil est une fédération qui regroupe neuf associations provinciales du secteur porcin et dont les activités visent à assurer le dynamisme et la prospérité de l'industrie du porc au Canada.

Renseignements

  • Conseil canadien du porc
    Gary Stordy
    Directeur des relations publiques
    613-236-9239, poste 277
    stordy@cpc-ccp.com